SOUVIENS-TOI DE MOI

RICORDATI DI ME

0h 2min
2021
Story of RICORDATI DI ME
RICORDATI DI ME SOUVIENS-TOI DE MOI

À Rome, la famille Ristuccia vit une crise majeure : les parents, Carlo (Fabrizio Bentivoglio) et Giulia (Laura Morante) comme leurs deux grands enfants, Valentina (Nicoletta Romanoff) et Paolo (Silvio Muccino), se trouvent à une période charnière de leur vie. Carlo qui rêvait d'être romancier, travaille dans la finance et ressent l'usure de son couple. Giulia, enseignante, réalise qu'elle a laissé s'évanouir son rêve de théâtre. Valentina rêve de devenir vedette comme ces filles qu'elle voit se trémousser à la télévision. Et Paolo est en pleine crise d'identité. L'obstination de Valentina à poursuivre son rêve réveille ses parents et leurs ambitions personnelles. Carlo retrouve Alessia (Monica Bellucci), son amour de jeunesse et se remet à écrire. Giulia tombe amoureuse d’un metteur en scène qui l'engage dans sa troupe d'amateurs. Valentina sort avec un présentateur vedette. Quant à Paolo, il organise des fêtes pour se faire apprécier de ses camarades et séduire la fille qu'il convoite. Au moment où le couple est sur le point de se séparer, Carlo est renversé par une voiture et se retrouve à l'hôpital, ce qui modifie à nouveau l'équilibre familial : est-il possible de recommencer à zéro tous ensemble ?

 

« Les quatre membres de la famille Ristuccia passent leur temps à se regarder dans un miroir et s'interrogent sur leur propre valeur. Tous veulent devenir quelqu'un. Valentina en est un bon exemple : effrontée et ayant une haute estime d'elle-même, elle est convaincue de tout pouvoir obtenir avec le minimum d’efforts. C’est une opinion actuellement partagée par bon nombre de gens. »

Gabriele Muccino, Ricordati di me, italica.rai.it

 

Muccino complique et perfectionne amplement le propos générationnel de L’ultimo bacio, dont Ricordati di me est le prolongement idéal. […] Sans oublier que son film a aussi un langage évolué et calculé, où les mouvements de caméra – nerveux, inquiets, instables – collent parfaitement aux intermittences du cœur des personnages.

Roberto Nepoti, la Repubblica, 15 février 2003

 

    • RICORDATI DI ME

      SOUVIENS-TOI DE MOI

      À Rome, la famille Ristuccia vit une crise majeure : les parents, Carlo (Fabrizio Bentivoglio) et Giulia (Laura Morante) comme leurs deux grands enfants, Valentina (Nicoletta Romanoff) et Paolo (Silvio Muccino), se trouvent à une période charnière de leur vie. Carlo qui rêvait d'être romancier, travaille dans la finance et ressent l'usure de son couple. Giulia, enseignante, réalise qu'elle a laissé s'évanouir son rêve de théâtre. Valentina rêve de devenir vedette comme ces filles qu'elle voit se trémousser à la télévision. Et Paolo est en pleine crise d'identité. L'obstination de Valentina à poursuivre son rêve réveille ses parents et leurs ambitions personnelles. Carlo retrouve Alessia (Monica Bellucci), son amour de jeunesse et se remet à écrire. Giulia tombe amoureuse d’un metteur en scène qui l'engage dans sa troupe d'amateurs. Valentina sort avec un présentateur vedette. Quant à Paolo, il organise des fêtes pour se faire apprécier de ses camarades et séduire la fille qu'il convoite. Au moment où le couple est sur le point de se séparer, Carlo est renversé par une voiture et se retrouve à l'hôpital, ce qui modifie à nouveau l'équilibre familial : est-il possible de recommencer à zéro tous ensemble ?

       

      « Les quatre membres de la famille Ristuccia passent leur temps à se regarder dans un miroir et s'interrogent sur leur propre valeur. Tous veulent devenir quelqu'un. Valentina en est un bon exemple : effrontée et ayant une haute estime d'elle-même, elle est convaincue de tout pouvoir obtenir avec le minimum d’efforts. C’est une opinion actuellement partagée par bon nombre de gens. »

      Gabriele Muccino, Ricordati di me, italica.rai.it

       

      Muccino complique et perfectionne amplement le propos générationnel de L’ultimo bacio, dont Ricordati di me est le prolongement idéal. […] Sans oublier que son film a aussi un langage évolué et calculé, où les mouvements de caméra – nerveux, inquiets, instables – collent parfaitement aux intermittences du cœur des personnages.

      Roberto Nepoti, la Repubblica, 15 février 2003

       

    • Réalisation
      Gabriele Muccino
    • Scenario
      Gabriele Muccino, Heidrun Schleeff
    • Image
      Marcello Montarsi
    • Montage
      Claudio Di Mauro
    • Musique
      Paolo Buonvino
    • Producer (s)
      Domenico Procacci
    • Productions
      Fandango, Medusa Film, Telepiù, BVI Film Production, Vice Versa Films
    • Distribution France
      The Walt Disney Company France
    • Interprètes
      Fabrizio Bentivoglio, Laura Morante, Monica Bellucci, Silvio Muccino, Nicoletta Romanoff, Enrico Silvestrin, Alberto Gimignani, Silvia Cohen, Pietro Taricone, Andrea Samà, Gabriele Lavia, Andrea Roncato, Amanda Sandrelli, Blas Roca-Rey
    • Année
      2003
    • Durée
      2h 00
    • Pays de production
      Italie, France, Grande Bretagne
    • Format
      VOST
    • Citation
      Entre votre père et moi tout va bien, c’est clair ?
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom