SCHERZA CON I FANTI

Gianfranco Pannone

1h 13min
2021
Story of SCHERZA CON I FANTI
SCHERZA CON I FANTI Quatre journaux intimes, quatre histoires, quatre périodes différentes qui recouvrent plus de cent ans, de l’unification de l’Italie à nos jours. À travers un soldat du royaume d’Italie au 19e siècle, un combattant en Éthiopie en 1935, une femme de la résistance durant la Seconde Guerre Mondiale et un sergent dans la marine italienne au Kosovo, les séquences d’archives inestimables tirées de l’Istituto Luce nous racontent la relation compliquée et souvent ironique que les Italiens entretiennent avec l’armée et plus généralement avec le pouvoir. Entre récits privés et mémoire collective d’un peuple sur fond de chansons folkloriques, c’est un voyage dans le temps sur l’amour de la patrie et sur l’importance de la paix.   « Le film est né de cette question : que signifie être italien ? Il étudie en particulier la relation complexe que nous autres, Italiens, entretenons avec la guerre. Le peuple italien peut être coriace, c’est pourquoi le pays est indiscipliné. L’Italie a été l’un des pays le plus envahis d’Europe. À une époque où nous disons «les Italiens d’abord» nous oublions que nous sommes les premiers à être un peuple sang-mêlé. […] Ambrogio Sparagna est comme mon grand frère. J’aime le comparer à Bela Bartok. Comme un arbre, Ambrogio a des racines dans le passé et il transmet au présent et au futur ses chants anciens. Sa musique est de tradition orale de grande intensité. Une intensité rendue encore plus profonde et concrète par la présence extraordinaire de Francesco De Gregori, qui chante San Lorenzo, montée sur les images du bombardement de San Lorenzo de 1943, arrangée par Sparagna avecquatre-vingt choristes de l’Auditorium pour conclure le film sur un hymne d’espoir. » Gianfranco Pannone, propos recueillis par Fiorenza Gnessi, Oggi, 9 avril 2019
    • SCHERZA CON I FANTI

      Quatre journaux intimes, quatre histoires, quatre périodes différentes qui recouvrent plus de cent ans, de l’unification de l’Italie à nos jours. À travers un soldat du royaume d’Italie au 19e siècle, un combattant en Éthiopie en 1935, une femme de la résistance durant la Seconde Guerre Mondiale et un sergent dans la marine italienne au Kosovo, les séquences d’archives inestimables tirées de l’Istituto Luce nous racontent la relation compliquée et souvent ironique que les Italiens entretiennent avec l’armée et plus généralement avec le pouvoir. Entre récits privés et mémoire collective d’un peuple sur fond de chansons folkloriques, c’est un voyage dans le temps sur l’amour de la patrie et sur l’importance de la paix.

       

      « Le film est né de cette question : que signifie être italien ? Il étudie en particulier la relation complexe que nous autres, Italiens, entretenons avec la guerre. Le peuple italien peut être coriace, c’est pourquoi le pays est indiscipliné. L’Italie a été l’un des pays le plus envahis d’Europe. À une époque où nous disons «les Italiens d’abord» nous oublions que nous sommes les premiers à être un peuple sang-mêlé. […] Ambrogio Sparagna est comme mon grand frère. J’aime le comparer à Bela Bartok. Comme un arbre, Ambrogio a des racines dans le passé et il transmet au présent et au futur ses chants anciens. Sa musique est de tradition orale de grande intensité. Une intensité rendue encore plus profonde et concrète par la présence extraordinaire de Francesco De Gregori, qui chante San Lorenzo, montée sur les images du bombardement de San Lorenzo de 1943, arrangée par Sparagna avecquatre-vingt choristes de l’Auditorium pour conclure le film sur un hymne d’espoir. »

      Gianfranco Pannone,
      propos recueillis par Fiorenza Gnessi, Oggi, 9 avril 2019

    • Réalisation
      Gianfranco Pannone, Ambrogio Sparagna
    • Scénario
      Gianfranco Pannone, Ambrogio Sparagna
    • Image
      Niccolò Palomba
    • Montage
      Angelo Musciagna
    • Musique
      Ambrogio Sparagna
    • Productions
      Istituto Luce Cinecittà
    • Vente à l’étranger
      Istituto Luce Cinecittà
    • Année
      2019
    • Durée
      73 min
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom