SCIALLA !

SCIALLA !

SCIALLA!

Francesco Bruni

0h 1min
2021
Story of SCIALLA !
SCIALLA !

Bruno Beltrame (Fabrizio Bentivoglio) a mis au placard toutes ses ambitions d’écrivain et il vivote dans un train-train monotone. Il fait le "nègre", il écrit les livres des autres, des biographies de footballeurs ou de vedettes en tout genre. Son travail du moment, ce sont les mémoires d’une star du porno, Tina (Barbora Bobulova). Il donne aussi des cours particuliers à des adolescents peu motivés. Rien de vraiment emballant.

Parmi ses élèves il y en a un qui retient tout de même son attention : Luca (Filippo Scicchitano), 15 ans, aussi peu appliqué que les autres, mais plus vif et rebelle. Un beau jour sa mère vient le voir et Bruno a un choc lorsqu’il reconnaît une femme qu’il a aimée jadis. Elle lui apprend brutalement que Luca est son fils et quelle entend bien le lui confier car elle doit partir six mois en Afrique. Mais Bruno ne devra pas lui dire la vérité, car Luca ignore qui est son père. Luca vient habiter chez Bruno sans se douter de rien, mais la vie de Bruno est bouleversée.

 

« Je visais le rôle de l’école et de la culture en Italie, qui me semblent déficientes et en souffrance. Si on veut à tout prix parler de la métaphore, disons qu’à travers le personnage de Bruno Beltrame nous parlons d’un homme qui a cessé de croire à son talent d’écrivain et qui ce brade en écrivant des livres pour les autres. Rien que de basses opérations commerciales. Bruno a abandonné aussi l’enseignement parce qu’il n’a plus le feu sacré. C’est un homme démoralisé et qui manque de motivation. La rencontre avec Luca, le jeune qu’il doit prendre en pension dans le but de lui faire trouver un sens à la vie autre que l’absence totale de perspectives le met encore plus mal à l’aise. Mais au début seulement parce que c’est un défi, et que Bruno doit se remettre en question s’il veut transmettre ce qu’il sait. »

Francesco Bruni, propos recueillis par Nicoletta Gemmi, primissima. it, 2 septembre 2011

    • SCIALLA !

      Bruno Beltrame (Fabrizio Bentivoglio) a mis au placard toutes ses ambitions d’écrivain et il vivote dans un train-train monotone. Il fait le "nègre", il écrit les livres des autres, des biographies de footballeurs ou de vedettes en tout genre. Son travail du moment, ce sont les mémoires d’une star du porno, Tina (Barbora Bobulova). Il donne aussi des cours particuliers à des adolescents peu motivés. Rien de vraiment emballant.

      Parmi ses élèves il y en a un qui retient tout de même son attention : Luca (Filippo Scicchitano), 15 ans, aussi peu appliqué que les autres, mais plus vif et rebelle. Un beau jour sa mère vient le voir et Bruno a un choc lorsqu’il reconnaît une femme qu’il a aimée jadis. Elle lui apprend brutalement que Luca est son fils et quelle entend bien le lui confier car elle doit partir six mois en Afrique. Mais Bruno ne devra pas lui dire la vérité, car Luca ignore qui est son père. Luca vient habiter chez Bruno sans se douter de rien, mais la vie de Bruno est bouleversée.

       

      « Je visais le rôle de l’école et de la culture en Italie, qui me semblent déficientes et en souffrance. Si on veut à tout prix parler de la métaphore, disons qu’à travers le personnage de Bruno Beltrame nous parlons d’un homme qui a cessé de croire à son talent d’écrivain et qui ce brade en écrivant des livres pour les autres. Rien que de basses opérations commerciales. Bruno a abandonné aussi l’enseignement parce qu’il n’a plus le feu sacré. C’est un homme démoralisé et qui manque de motivation. La rencontre avec Luca, le jeune qu’il doit prendre en pension dans le but de lui faire trouver un sens à la vie autre que l’absence totale de perspectives le met encore plus mal à l’aise. Mais au début seulement parce que c’est un défi, et que Bruno doit se remettre en question s’il veut transmettre ce qu’il sait. »

      Francesco Bruni, propos recueillis par Nicoletta Gemmi, primissima. it, 2 septembre 2011

    • Réalisation
      Francesco Bruni
    • Scénario
      Francesco Bruni
    • Image
      Arnaldo Catinari
    • Montage
      Marco Spoletini
    • Producteur (s)
      Beppe Caschetto
    • Productions
      ITC Movie, Rai Cinema, Pupkin Production, avec la contribution du MiBAC
    • Distribution France
      White Pictures
    • Vente à l’étranger
      Rai trade
    • Interprètes
      Fabrizio Bentivoglio, Filippo, Scicchitano, Barbora Bobulova, Vinicio Marchioni, Giuseppe Guarino, Prince Manujibeya, Arianna, Scommegna, Giacomo Ceccarelli, Raffaella Lebboroni
    • Année
      2011
    • Durée
      1h 35
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOST
    • Citation
      Je suis allé voir ta prof, Madame De Biagi, elle m’a dit que c’est un désastre. - Elle exagère toujours.
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom