SEMINA IL VENTO

SEMINA IL VENTO

SÈME LE VENT

Danilo Caputo

1h 31min
2021
Story of SEMINA IL VENTO
SEMINA IL VENTO SÈME LE VENT Nica (Yile Yara Vianello), 21 ans, abandonne ses études d’agronomie et rentre après trois années d’absence chez elle dans les Pouilles, près de Tarente et de son complexe sidérurgique polluant. Elle y retrouve un père endetté (Espedito Chionna), une région sinistrée et des oliviers dévastés par un parasite. Tous semblent avoir baissé les bras devant l’ampleur du désastre écologique et son père ne pense plus qu’à arracher les oliviers pour en tirer profit. Nica veut de toutes ses forces sauver ces arbres centenaires. Elle mobilise les connaissances acquises pendant ses études ainsi que l’enseignement ancestral que lui a transmis sa grand-mère. Comme elle, Nica sait écouter les arbres et comprend leur langage secret. Mais la pollution est aussi dans les têtes et pour Nica c’est certainement l’obstacle majeur. « Je ne voulais pas faire un film sur la pollution, la xylella, ou l’éco mafia. Je voulais faire un film pour essayer de comprendre comment de tels phénomènes sont possibles. J’ai donc essayé d’interpréter les faits comme des symptômes de quelque chose de plus profond. En fait, la pollution, la mafia, les déchets qui envahissent les campagnes sont des phénomènes liés, les symptômes d’un paradigme unique, ce que j’appelle la pollution des esprits. C’est la seule explication de leur comportement. C’est une étrange pathologie moderne. […] C’est lorsqu’un individu résigné, néantisé, est prêt à tout accepter pour sauver son emploi. Il sera prêt à empoisonner sa propre terre, il sera prêt à s’empoisonner. » Danilo Caputo, Dossier de presse
    • SEMINA IL VENTO
      SÈME LE VENT

      Nica (Yile Yara Vianello), 21 ans, abandonne ses études d’agronomie et rentre après trois années d’absence chez elle dans les Pouilles, près de Tarente et de son complexe sidérurgique polluant. Elle y retrouve un père endetté (Espedito Chionna), une région sinistrée et des oliviers dévastés par un parasite. Tous semblent avoir baissé les bras devant l’ampleur du désastre écologique et son père ne pense plus qu’à arracher les oliviers pour en tirer profit. Nica veut de toutes ses forces sauver ces arbres centenaires. Elle mobilise les connaissances acquises pendant ses études ainsi que l’enseignement ancestral que lui a transmis sa grand-mère. Comme elle, Nica sait écouter les arbres et comprend leur langage secret. Mais la pollution est aussi dans les têtes et pour Nica c’est certainement l’obstacle majeur.


      « Je ne voulais pas faire un film sur la pollution, la xylella, ou l’éco mafia. Je voulais faire un film pour essayer de comprendre comment de tels phénomènes sont possibles. J’ai donc essayé d’interpréter les faits comme des symptômes de quelque chose de plus profond. En fait, la pollution, la mafia, les déchets qui envahissent les campagnes sont des phénomènes liés, les symptômes d’un paradigme unique, ce que j’appelle la pollution des esprits. C’est la seule explication de leur comportement. C’est une étrange pathologie moderne. […] C’est lorsqu’un individu résigné, néantisé, est prêt à tout accepter pour sauver son emploi. Il sera prêt à empoisonner sa propre terre, il sera prêt à s’empoisonner. »
      Danilo Caputo, Dossier de presse

    • Réalisation
      Danilo Caputo
    • Scénario
      Danilo Caputo, Milena Magnani
    • Image
      Christos Karamanis
    • Montage
      Sylvie Gadmer
    • Musique
      Valerio Camporini F.
    • Producteur (s)
      Marianne Dumoulin, Jacques Bidou, Paolo Benzi, Kostantina Stavrianou, Irini Vougioukalou
    • Productions
      JBA Production, Okta Film, Graal Films, avec le soutien du MiBACT, du fond bilatéral pour le développement des œuvres cinématographiques franco-italiennes MiBACT/CNC, la contribution d’Apulia Film Commission, avec la participation de Pyramide, Cineventure 5, Greek Film Centre
    • Distribution France
      Pyramide
    • Interprètes
      Yile Yara Vianello, Feliciana Sibilano, Caterina Valente, Espedito Chionna
    • Année
      2020
    • Durée
      91 min
    • Pays de production
      Italie, France, Grèce
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom