SPACCAPIETRE

SPACCAPIETRE

UNA PROMESSA

Gianluca et Massimiliano De Serio

Story of SPACCAPIETRE
SPACCAPIETRE UNA PROMESSA Sud de l’Italie, région des Pouilles, de nos jours. C’est un matin, il fait encore nuit, Angela (Antonella Carone) embrasse Giuseppe (Salvatore Esposito) son mari borgne, Antò (Samuele Carrino), son fils de dix ans, et part travailler. Le soir-même, Giuseppe reçoit un appel téléphonique lui apprenant la mort inexplicable de sa femme de trente ans. Il se retrouve seul avec Antò et lui fait la promesse de retrouver sa mère. Il ne peut plus travailler à la carrière à cause de l’accident qui lui a fait perdre un œil, il cherche du travail dans les champs où travaillait Angela au milieu de dizaines d’immigrés clandestins et vit avec eux dans une sorte de bidonville. Toute cette activité est gérée par une bande de malfrats violents qui exploitent ces travailleurs dans des conditions inhumaines où les vies importent peu. « L’événement central du film s’inspire d’un fait divers datant de l’été 2015 : la mort sur son lieu de travail de la journalière, originaire des Pouilles, Paola Clemente, et de l’absurde coïncidence avec la mort de notre grand-mère paternelle, décédée en travaillant dans ces mêmes champs en 1958. Le temps semble ne pas être passé et les conditions de vie des travailleurs, elles non plus, n’ont pas changé. Notre grand-mère était une journalière qui travaillait “sous patron”. Elle était entre les mains des caporaux et victime d’une exploitation au travail sans dignité ni respect des droits. Plus de cinquante ans après, nous découvrons que non seulement la situation n’a pas changé́, mais qu’elle a empiré. » Gianluca et Massimiliano De Serio, Dossier de presse
    • SPACCAPIETRE
      UNA PROMESSA


      Sud de l’Italie, région des Pouilles, de nos jours. C’est un matin, il fait encore nuit, Angela (Antonella Carone) embrasse Giuseppe (Salvatore Esposito) son mari borgne, Antò (Samuele Carrino), son fils de dix ans, et part travailler. Le soir-même, Giuseppe reçoit un appel téléphonique lui apprenant la mort inexplicable de sa femme de trente ans. Il se retrouve seul avec Antò et lui fait la promesse de retrouver sa mère. Il ne peut plus travailler à la carrière à cause de l’accident qui lui a fait perdre un œil, il cherche du travail dans les champs où travaillait Angela au milieu de dizaines d’immigrés clandestins et vit avec eux dans une sorte de bidonville. Toute cette activité est gérée par une bande de malfrats violents qui exploitent ces travailleurs dans des conditions inhumaines où les vies importent peu.


      « L’événement central du film s’inspire d’un fait divers datant de l’été 2015 : la mort sur son lieu de travail de la journalière, originaire des Pouilles, Paola Clemente, et de l’absurde coïncidence avec la mort de notre grand-mère paternelle, décédée en travaillant dans ces mêmes champs en 1958.
      Le temps semble ne pas être passé et les conditions de vie des travailleurs, elles non plus, n’ont pas changé. Notre grand-mère était une journalière qui travaillait “sous patron”. Elle était entre les mains des caporaux et victime d’une exploitation au travail sans dignité ni respect des droits. Plus de cinquante ans après, nous découvrons que non seulement la situation n’a pas changé́, mais qu’elle a empiré. »
      Gianluca et Massimiliano De Serio, Dossier de presse

    • Réalisation
      Gianluca et Massimiliano De Serio
    • Scénario
      Gianluca et Massimiliano De Serio
    • Image
      Antoine Héberlé
    • Montage
      Stefano Cravero
    • Musique
      Gatto Ciliegia Contro Il Grande Freddo
    • Producteur (s)
      Alessandro Borrelli, Thomas Ordonneau, Gregory Zalcman, Alon Knoll
    • Productions
      La Sarraz Pictures, Rai Cinema, Shellac, Take Five, avec la contribution du MiBACT et le soutien d’Europa Creativa, Apulia Film Commission, Hopefulmonster/Fondazione Merz, Cinéaxe, Région Provence Alpes Côte d'Azur, CNC
    • Distribution France
      Shellac
    • Interprètes
      Salvatore Esposito, Samuele Carrino, Licia Lanera, Antonella Carone, Giuseppe Loconsole, Vito Signorile
    • Année
      2020
    • Durée
      104 min
    • Pays de production
      Italie, France
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom

    Vous avez bien été abonné à la newsletter

    Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

    Festival du Film Italien de Villerupt will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.