DEVENIR ADULTE

TUTTI GIÙ PER TERRA

0h 1min
1997
Story of TUTTI GIÙ PER TERRA
TUTTI GIÙ PER TERRA DEVENIR ADULTE Walter a 22 ans, le bac, et envie de ne rien faire. Il a vécu plusieurs années à Rome chez une tante soixante-huitarde avec laquelle il s'entendait bien, mais maintenant il est revenu à Turin et il traî­ne lamentablement dans des études de philo. Il refuse tout engagement, tout dialogue. Il reste en marge. En marge de l'idéologie productiviste - consumériste de sa famille (son père est ouvrier), en marge des politicailleries de la fac, en marge de la fièvre du samedi soir. Il rêve d'un amour incertain et conserve sa vir­ginité en attendant. Il a juste l'énergie suffisante pour devenir objecteur de conscience et il est nommé dans un centre d'accueil pour nomades et immigrés.   Le film est l'adaptation du premier roman de Giuseppe Culicchia, paru an 1994 et maintes fois primé. Giuseppe Culicchia est né en 1966, Davide Ferrario est de dix ans son aîné. Ces dix années d'écart, du fait de ce qu'elles ont signifié comme somme d'événements formateurs, valent presque une génération. L'adaptation ne pouvait être une lectu­re fidèle de la trame du roman mais presque davantage une envie de comprendre, une sorte d'amorce de dialogue.   «Personnellement je trouve que sa révolte des années 90 est beau­coup plus impalpable et en même temps plus nihiliste que celle qu'a connue ma génération. Il y a vingt ou trente ans, on pouvait imaginer qu'on répliquait à un état de fait par l'utopie. On dirait qu'à présent on n'a plus que le néant à opposer au néant. Même pas un geste héroïque ou désespéré. Rien qu'une attitude. Il est vrai que désormais tout est look, mode ou tendance. » Davide Ferrario
    • TUTTI GIÙ PER TERRA

      DEVENIR ADULTE

      Walter a 22 ans, le bac, et envie de ne rien faire. Il a vécu plusieurs années à Rome chez une tante soixante-huitarde avec laquelle il s'entendait bien, mais maintenant il est revenu à Turin et il traî­ne lamentablement dans des études de philo. Il refuse tout engagement, tout dialogue. Il reste en marge. En marge de l'idéologie productiviste - consumériste de sa famille (son père est ouvrier), en marge des politicailleries de la fac, en marge de la fièvre du samedi soir. Il rêve d'un amour incertain et conserve sa vir­ginité en attendant. Il a juste l'énergie suffisante pour devenir objecteur de conscience et il est nommé dans un centre d'accueil pour nomades et immigrés.

       

      Le film est l'adaptation du premier roman de Giuseppe Culicchia, paru an 1994 et maintes fois primé. Giuseppe Culicchia est né en 1966, Davide Ferrario est de dix ans son aîné. Ces dix années d'écart, du fait de ce qu'elles ont signifié comme somme d'événements formateurs, valent presque une génération. L'adaptation ne pouvait être une lectu­re fidèle de la trame du roman mais presque davantage une envie de comprendre, une sorte d'amorce de dialogue.

       

      «Personnellement je trouve que sa révolte des années 90 est beau­coup plus impalpable et en même temps plus nihiliste que celle qu'a connue ma génération. Il y a vingt ou trente ans, on pouvait imaginer qu'on répliquait à un état de fait par l'utopie. On dirait qu'à présent on n'a plus que le néant à opposer au néant. Même pas un geste héroïque ou désespéré. Rien qu'une attitude. Il est vrai que désormais tout est look, mode ou tendance. »

      Davide Ferrario

    • Réalisation
      Davide Ferrario
    • Scenario
      Davide Ferrario, d'après le roman de Giuseppe Culicchia
    • Image
      Giovanni Cavallini
    • Montage
      Luca Gasparini
    • Musique
      CSI
    • Producer (s)
      Gianfranco Piccioli
    • Productions
      Hera International Film
    • Vente à l’étranger
      Adriana Chiesa Enterprises
    • Interprètes

      Valerio Mastandrea, Carlo Monni, Benedetta Mazzini, Gianluca Gobbi, Caterina Caselli

    • Année
      1997
    • Durée
      1h 34
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom