UN UOMO PERBENE

0h 1min
1999
Story of UN UOMO PERBENE
UN UOMO PERBENE Le 17 juin 1983, suite aux aveux d'un "repenti", e parquet de Naples, émet 856 mandats d'amener contre des membres de la Nuova Camorra Organizzata. La nouvelle fait les gros titres de tous les journaux : en effet, parmi les inculpés il y a Enzo Tortora, personnage médiatique bien connu, présentateur vedette de Portobello, le vendredi soir sur Rai due. Les témoignages accablants se succèdent et Tortora qui clame son innocence se sent pris dans une spirale atroce. Le travail opiniâtre de ses défenseurs et de ses proches aboutit à sa libération, après qu'il ait passé 22 mois en prison. Lavé de tout soupçon, il tombe gravement malade et meurt le 18 mai 1988.Quelques jours auparavant il confiait au journaliste Giuliano Ferrara : "On a fait exploser une bombe biologique dans mon corps..." Il faisait allusion au cancer qui le dévorait, provoqué par les faux témoignages, les calomnies, les suppositions...   Fondé sur le témoignage directe de sa fille Silvia, le film s'attache à démonter l'engrenage cauchemardesque de l'imbroglio judiciaire dans lequel Tortora s'est trouvé pris.     Maurizio ZACCARO avait déjà montré avec II cornière de belles qualités de cinéaste spectaculaire et engagé. Il renoue ici avec une grande tradition du cinéma italien (et du cinéma tout court, on pense à Cayatte), le film judiciaire, qui reconstruit les grandes affaires qui ont agité l'histoire italienne récente tout en incitant à une réflexion profonde sur la présomption d'innocence dans une société fondée sur le droit. Michele PLACIDO interprète magistralement la vedette déchue en jouant sur tous les registres : la révolte, la colère, l 'abattement, le désespoir, la douleur.
    • UN UOMO PERBENE

      Le 17 juin 1983, suite aux aveux d'un "repenti", e parquet de Naples, émet 856 mandats d'amener contre des membres de la Nuova Camorra Organizzata. La nouvelle fait les gros titres de tous les journaux : en effet, parmi les inculpés il y a Enzo Tortora, personnage médiatique bien connu, présentateur vedette de Portobello, le vendredi soir sur Rai due. Les témoignages accablants se succèdent et Tortora qui clame son innocence se sent pris dans une spirale atroce. Le travail opiniâtre de ses défenseurs et de ses proches aboutit à sa libération, après qu'il ait passé 22 mois en prison. Lavé de tout soupçon, il tombe gravement malade et meurt le 18 mai 1988.Quelques jours auparavant il confiait au journaliste Giuliano Ferrara : "On a fait exploser une bombe biologique dans mon corps..." Il faisait allusion au cancer qui le dévorait, provoqué par les faux témoignages, les calomnies, les suppositions...

       

      Fondé sur le témoignage directe de sa fille Silvia, le film s'attache à démonter l'engrenage cauchemardesque de l'imbroglio judiciaire dans lequel Tortora s'est trouvé pris.

       

       

      Maurizio ZACCARO avait déjà montré avec II cornière de belles qualités de cinéaste spectaculaire et engagé. Il renoue ici avec une grande tradition du cinéma italien (et du cinéma tout court, on pense à Cayatte), le film judiciaire, qui reconstruit les grandes affaires qui ont agité l'histoire italienne récente tout en incitant à une réflexion profonde sur la présomption d'innocence dans une société fondée sur le droit. Michele PLACIDO interprète magistralement la vedette déchue en jouant sur tous les registres : la révolte, la colère, l 'abattement, le désespoir, la douleur.

    • Réalisation
      Maurizio ZACCARO
    • Scenario
      Silvia Tortora. Umberto Contarello. Maurizio Zaccaro
    • Image
      Pasquale Rachini
    • Montage
      Anna Napoli
    • Musique
      Pino Donaggio
    • Producer (s)
      Giovanni Di Clemente
    • Productions
      Clemi Cinematografica S.r.l., Mediatrade
    • Interprètes
      Michele Placido, Giovanna Mezzogiorno, Mariangela Melato, Stefano Accorsi, Leo Gullotta, Giuliano Gemma
    • Année
      1999
    • Durée
      1h 59
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom