VITE IN SOSPESO

0h 1min
1998
Story of VITE IN SOSPESO
VITE IN SOSPESO

Jacopo et Dario, bien que frères, ne se connaissent pratiquement pas. Fils du même père, mais de mères différentes, ils appartiennent à des mondes très différents. Jacopo a moins de trente ans, il vit à Rome et travaille depuis peu comme journaliste. Dario a dépassé la quarantaine, il habite depuis longtemps à Paris où il travaille comme dirigeant dans une multinationale. Dario est un ancien terroriste. En France, il est réfugié politique.

Jacopo, venu à Paris avec son père pour le mariage de Dario, décide d'y rester quelque temps avec l'intention de connaître son frère, personnage mythique de son enfance. Mais la rencontre avec ce frère "normal" déclenche chez Dario une crise trop longtemps réprimée, et met en danger l'équilibre qu'il s'est construit avec tant de mal au cours de ses années d'exil à côté de sa compagne et de sa fille de dix ans. En outre, autour de Jacopo se crée une atmosphère d'hostilité, également partagée par les anciens camarades de lutte de Dario, intrigués par la curiosité suspecte du jeune journaliste. De vieilles blessures se rouvrent, des contradictions jamais résolues explosent. Un conflit, dur mais nécessaire, va avoir lieu entre les deux frères et même s'il n'aboutit à aucune solution, il mettra en lumière la nécessité de régler des comptes de la part de tout le monde.

 

« Après des années et loin de l'Italie, un groupe d'anciens terroristes s'est reconstruit une existence normale à Paris. Mais une existence "normale" est-elle possible après avoir vécu ces années terribles ? C'est la question qui émerge des replis de ce film qui, plus que son aspect politique, veut raconter l'humanité et les sentiments de ces hommes et de ces femmes. Comment s'élabore un tel passé ? Comment raconter sa propre histoire à ses enfants ? Que ressent-on vis-à-vis de ses adversaires d'alors, des victimes et des camarades ? Comment vit-on loin de son propre pays et des personnes chères ? A-t-on peur de l'avenir ? Le film regarde ces exilés à travers les yeux d'un jeune appartenant à une génération qui n 'a pas vécu ces années de lutte armée mais qui a décidé de comprendre. »

Marco Turco

 

Marco Turco est né à Rome en 1960. Après avoir passé une licence d'histoire et de philosophie à Rome, il collabore par des articles et des interviews sur le cinéma, avec le quotidien L'Unità et avec la revue Movie. Après des études cinématographiques, il est assistant-réalisateur entre autres de Franco Giraldi et de Gianni Amelio (Porte aperte, Ladro di bambini, Lamerica). Auteur de vidéos et de spots commerciaux et industriels, il réalise en 1994 son premier court-métrage, La sveglia qui participe à de nombreux festivals en obtenant plusieurs prix. Il collabore à l'adaptation cinématographique du film Tano da morire, réalisé par Roberta Torre, et à la mise en scène d'une série de documentaires intitulée Itinerari di Roma nascosta. En 1996, il réalise Vite sospese, une série d'interviews de réfugiés politiques en France. Vite in sospeso est son premier long-métrage.

    • VITE IN SOSPESO

      Jacopo et Dario, bien que frères, ne se connaissent pratiquement pas. Fils du même père, mais de mères différentes, ils appartiennent à des mondes très différents. Jacopo a moins de trente ans, il vit à Rome et travaille depuis peu comme journaliste. Dario a dépassé la quarantaine, il habite depuis longtemps à Paris où il travaille comme dirigeant dans une multinationale. Dario est un ancien terroriste. En France, il est réfugié politique.

      Jacopo, venu à Paris avec son père pour le mariage de Dario, décide d'y rester quelque temps avec l'intention de connaître son frère, personnage mythique de son enfance. Mais la rencontre avec ce frère "normal" déclenche chez Dario une crise trop longtemps réprimée, et met en danger l'équilibre qu'il s'est construit avec tant de mal au cours de ses années d'exil à côté de sa compagne et de sa fille de dix ans. En outre, autour de Jacopo se crée une atmosphère d'hostilité, également partagée par les anciens camarades de lutte de Dario, intrigués par la curiosité suspecte du jeune journaliste. De vieilles blessures se rouvrent, des contradictions jamais résolues explosent. Un conflit, dur mais nécessaire, va avoir lieu entre les deux frères et même s'il n'aboutit à aucune solution, il mettra en lumière la nécessité de régler des comptes de la part de tout le monde.

       

      « Après des années et loin de l'Italie, un groupe d'anciens terroristes s'est reconstruit une existence normale à Paris. Mais une existence "normale" est-elle possible après avoir vécu ces années terribles ? C'est la question qui émerge des replis de ce film qui, plus que son aspect politique, veut raconter l'humanité et les sentiments de ces hommes et de ces femmes. Comment s'élabore un tel passé ? Comment raconter sa propre histoire à ses enfants ? Que ressent-on vis-à-vis de ses adversaires d'alors, des victimes et des camarades ? Comment vit-on loin de son propre pays et des personnes chères ? A-t-on peur de l'avenir ? Le film regarde ces exilés à travers les yeux d'un jeune appartenant à une génération qui n 'a pas vécu ces années de lutte armée mais qui a décidé de comprendre. »

      Marco Turco

       

      Marco Turco est né à Rome en 1960. Après avoir passé une licence d'histoire et de philosophie à Rome, il collabore par des articles et des interviews sur le cinéma, avec le quotidien L'Unità et avec la revue Movie. Après des études cinématographiques, il est assistant-réalisateur entre autres de Franco Giraldi et de Gianni Amelio (Porte aperte, Ladro di bambini, Lamerica). Auteur de vidéos et de spots commerciaux et industriels, il réalise en 1994 son premier court-métrage, La sveglia qui participe à de nombreux festivals en obtenant plusieurs prix. Il collabore à l'adaptation cinématographique du film Tano da morire, réalisé par Roberta Torre, et à la mise en scène d'une série de documentaires intitulée Itinerari di Roma nascosta. En 1996, il réalise Vite sospese, une série d'interviews de réfugiés politiques en France. Vite in sospeso est son premier long-métrage.

    • Réalisation
      Marco Turco
    • Scenario
      Doriana Leondeff, Andréa Porporati, Marco Turco
    • Image
      Franco Lecca
    • Montage
      Simona Paggi
    • Musique
      Riccardo Fassi
    • Productions
      Rai Cinemafiction
    • Interprètes
      Ennio Fantastichini, Isabella Ferrari, Massimo Bellinzoni, Umberto Turco, Fabrizio Gifuni, Sergio Troiano, Paolo Bessegato
    • Année
      1998
    • Durée
      1h 38
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom