ZORAN, IL MIO NIPOTE SCEMO

ZORAN, IL MIO NIPOTE SCEMO

0h 1min
2021
Story of ZORAN, IL MIO NIPOTE SCEMO
ZORAN, IL MIO NIPOTE SCEMO

Paolo (Giuseppe Battiston), quarante ans, vit dans un petit village du Frioul, près de la frontière slovène. Égoïste, cynique, désabusé, il passe son temps dans le bistrot du pays à boire plus que de raison avec ses amis. Parfois il est même obligé de demander à son ami Alfio (Roberto Citran) de l’héberger car les gendarmes le guettent, alcotest à la main.

Un jour il est informé qu’une tante slovène vient de mourir et qu’il en est l’héritier. Il se rend sur place mais il s’aperçoit qu’en fait d’héritage il doit prendre en charge un petit-neveu, Zoran (Rok Prasnikar), qui présente un léger handicap mental. Paolo cherche comment il pourrait s’en débarrasser mais il découvre que le gamin, bizarre au demeurant, a un don particulier pour les fléchettes. Du coup Paolo se dit qu’il y a peut-être là un capital à exploiter.

 

Le réalisateur explique que le vin est un élément central du film : « Chez nous, dans le Frioul, on ne s’invite pas pour prendre un café mais un verre de vin. C’est le vin de chez nous qui fait prendre les décisions et perdre les bonnes occasions, qui trouble ou égaye la vie. C’est le complice du protagoniste dans ses plans absurdes, le compagnon de sa solitude. » Le premier film d’Oleotto est intéressant et pertinent. La province y apparaît sans masque ni clichés et le cheminement vers une vie meilleure est lent et ne connaît pas de revirements soudains.

Emanuela Genovese, Avvenire, 4 septembre 2013

 

Matteo Oleotto (1977) est frioulan. Il a fréquenté le conservatoire d’art dramatique d’Udine, puis le Centro sperimentale di cinematografia de Rome. Il a réalisé de nombreux courts-métrages, des spots publicitaires et des émissions de télévision. Zoran, il mio nipote scemo est son premier long-métrage.

    • ZORAN, IL MIO NIPOTE SCEMO

      Paolo (Giuseppe Battiston), quarante ans, vit dans un petit village du Frioul, près de la frontière slovène. Égoïste, cynique, désabusé, il passe son temps dans le bistrot du pays à boire plus que de raison avec ses amis. Parfois il est même obligé de demander à son ami Alfio (Roberto Citran) de l’héberger car les gendarmes le guettent, alcotest à la main.

      Un jour il est informé qu’une tante slovène vient de mourir et qu’il en est l’héritier. Il se rend sur place mais il s’aperçoit qu’en fait d’héritage il doit prendre en charge un petit-neveu, Zoran (Rok Prasnikar), qui présente un léger handicap mental. Paolo cherche comment il pourrait s’en débarrasser mais il découvre que le gamin, bizarre au demeurant, a un don particulier pour les fléchettes. Du coup Paolo se dit qu’il y a peut-être là un capital à exploiter.

       

      Le réalisateur explique que le vin est un élément central du film : « Chez nous, dans le Frioul, on ne s’invite pas pour prendre un café mais un verre de vin. C’est le vin de chez nous qui fait prendre les décisions et perdre les bonnes occasions, qui trouble ou égaye la vie. C’est le complice du protagoniste dans ses plans absurdes, le compagnon de sa solitude. » Le premier film d’Oleotto est intéressant et pertinent. La province y apparaît sans masque ni clichés et le cheminement vers une vie meilleure est lent et ne connaît pas de revirements soudains.

      Emanuela Genovese, Avvenire, 4 septembre 2013

       

      Matteo Oleotto (1977) est frioulan. Il a fréquenté le conservatoire d’art dramatique d’Udine, puis le Centro sperimentale di cinematografia de Rome. Il a réalisé de nombreux courts-métrages, des spots publicitaires et des émissions de télévision. Zoran, il mio nipote scemo est son premier long-métrage.

    • Réalisation
      Matteo Oleotto
    • Scénario
      Pierpaolo Piciarelli, Daniela Gambaro, Marco Pettenello, Matteo Oleotto
    • Image
      Ferran Peredes Rubio
    • Montage
      Giuseppe Trepiccione
    • Musique
      Antonio Gramentieri
    • Producteur (s)
      Igor Princic
    • Productions
      Transmedia, Staragara, en collaboration avec Arch Production, avec la contribution du MiBACT et d’Eurimages, avec le soutien de Friuli Venezia Giulia Film Commission
    • Vente à l’étranger
      Slingshot Films
    • Interprètes
      Giuseppe Battiston, Teco Celio, Roberto Citran, Rok Prašnikar, Marjuta Slamic, Riccardo Maranzana, Jan Cvitokovic, Ariella Reggio, Petar Musevski, Ivo Barisic, Maurizio Fanin, Mirela Kovacevic
    • Année
      2013
    • Durée
      1h 43
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOST
    • Citation
      Le vin c’est la santé, l’eau te mène au cimetière
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom