IL VIZIO DELLA SPERANZA

IL VIZIO DELLA SPERANZA

Edoardo De Angelis

0h 1min
2021
Story of IL VIZIO DELLA SPERANZA
IL VIZIO DELLA SPERANZA

Non loin de Naples le fleuve Volturno se jette dans la mer. Le fleuve et ses rives sont le théâtre de bien des trafics. Maria (Pina Turco) vit là, dans un présent monotone, s’occupant de sa mère et au service d’une dame (Marina Confalone) qui régit un trafic d’enfants et de prostituées. Maria, vêtue comme un homme, accompagnée de son pitbull, transporte sur sa barque des femmes enceintes vers un bâtiment miteux où elles accouchent sans aucune assistance. Un jour une femme africaine s’échappe et Maria se met en chasse pour la retrouver. Mais elle aussi est enceinte et progressivement son instinct maternel fait émerger sa féminité, au risque de perdre sa position dans la camorra locale.

 

« La terre donne la vie, la terre héberge, la terre laisse fructifier, puis elle recouvre le corps défunt ; le fleuve mouille la terre au moment de l’hiver et sa force prolifique se stérilise.

Le vice de l’espoir : cette histoire a une origine primordiale, elle est inspirée de l’obstination de la vie qui lutte avec acharnement contre la mort. À la manière d’un enchevêtrement aristotélicien entre thèse, antithèse et synthèse, la parabole du monde se transforme par la naissance, la mort et la renaissance.

Je ne peux oublier ce que m’a dit un grand plongeur bosniaque juste avant de plonger dans les eaux glaciales de l’hiver slave : chaque année par le fleuve nous renaissons. »

Edoardo De Angelis, Dossier de presse

    • IL VIZIO DELLA SPERANZA

      Non loin de Naples le fleuve Volturno se jette dans la mer. Le fleuve et ses rives sont le théâtre de bien des trafics. Maria (Pina Turco) vit là, dans un présent monotone, s’occupant de sa mère et au service d’une dame (Marina Confalone) qui régit un trafic d’enfants et de prostituées. Maria, vêtue comme un homme, accompagnée de son pitbull, transporte sur sa barque des femmes enceintes vers un bâtiment miteux où elles accouchent sans aucune assistance. Un jour une femme africaine s’échappe et Maria se met en chasse pour la retrouver. Mais elle aussi est enceinte et progressivement son instinct maternel fait émerger sa féminité, au risque de perdre sa position dans la camorra locale.

       

      « La terre donne la vie, la terre héberge, la terre laisse fructifier, puis elle recouvre le corps défunt ; le fleuve mouille la terre au moment de l’hiver et sa force prolifique se stérilise.

      Le vice de l’espoir : cette histoire a une origine primordiale, elle est inspirée de l’obstination de la vie qui lutte avec acharnement contre la mort. À la manière d’un enchevêtrement aristotélicien entre thèse, antithèse et synthèse, la parabole du monde se transforme par la naissance, la mort et la renaissance.

      Je ne peux oublier ce que m’a dit un grand plongeur bosniaque juste avant de plonger dans les eaux glaciales de l’hiver slave : chaque année par le fleuve nous renaissons. »

      Edoardo De Angelis, Dossier de presse

    • Réalisation
      Edoardo De Angelis
    • Scénario
      Umberto Contarello, Edoardo De Angelis
    • Image
      Ferran Paredes Rubio
    • Montage
      Chiara Griziotti
    • Musique
      Enzo Avitabile
    • Producteur (s)
      Attilio De Razza, Pierpaolo Varga
    • Productions
      Tramp Limited, O’ Grove, Medusa Film, avec la contribution du Mibac, de Regione Campania, en collaboration avec Film Commission Regione Campania
    • Vente à l’étranger
      True Colours
    • Interprètes
      Pina Turco, Massimiliano Rossi, Marina Confalone, Cristina Donadio, Marcello Romolo
    • Année
      2018
    • Durée
      1h 36
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOSTF
    • Citation
      Si je dois mourir, je veux mourir comme je l’entends.
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom