METTI LA NONNA IN FREEZER

0h 1min
2021
Story of METTI LA NONNA IN FREEZER
METTI LA NONNA IN FREEZER Claudia (Miriam Leone) a une petite entreprise de restauration d’œuvres d’art. Elle travaille essentiellement pour l’État qui lui doit beaucoup d’argent mais tarde à régler ses dettes. Elle n’arrive à payer ses collaboratrices, Rossana (Lucia Ocone) et Margie (Marina Rocco) que grâce à la retraite de sa grand-mère (Barbara Bouchet). Elle est sur le point de verser un dessous de table à un fonctionnaire corrompu pour qu’il accélère les paiements… mais ils sont surpris par Simone (Fabio De Luigi), un inspecteur de la brigade financière, et tout est encore bloqué. Lorsque mamie décède… les trois jeunes femmes n’ont comme ressource que de cacher son décès pour continuer à percevoir sa retraite. Mais Simone est tombé amoureux de Claudia et il la poursuit de ses assiduités. Le pot aux roses risque d’être découvert…     « En lisant le scénario de Fabio Bonifacci nous avons immédiatement saisi que c’était l’occasion de réaliser une comédie noire, un genre que depuis toujours nous voulions aborder. C’est un genre hybride fortement connoté par la tradition culturelle anglo-saxonne, qui va d’Arsenic and Old Lace à Funeral Party et Ladykillers. Cela nous posait le double problème de réaliser une histoire totalement italienne avec l’ironie féroce caractéristique d’une culture qui n’est pas la nôtre. La crise économique, culturelle et humaine que nous traversons a rendu toujours plus perméable la frontière entre moral et immoral, licite et illicite. Dans un microcosme écrasé par la bureaucratie où les corrupteurs s’en tirent toujours, passer du côté des criminels est aussi aisé que… de cacher un cadavre dans un congélateur.  Avec Metti la nonna in freezer nous entendions dénoncer tout cela. » Giancarlo Fontana et Giuseppe G. Stasi, Dossier de presse     Giancarlo Fontana et Giuseppe G. Stasi sont deux amis d’enfance qui ont grandi à Matera. Après des études universitaires à Rome en Arts du spectacle ils ont connu un gros succès en réalisant de fausses bandes annonce satiriques diffusées sur la toile. Du coup, ils ont collaboré à divers programmes télévisés. En 2014 ils réalisent leur premier long-métrage Amore Oggi. Metti la nonna in freezer est leur second opus.
    • METTI LA NONNA IN FREEZER

      Claudia (Miriam Leone) a une petite entreprise de restauration d’œuvres d’art. Elle travaille essentiellement pour l’État qui lui doit beaucoup d’argent mais tarde à régler ses dettes. Elle n’arrive à payer ses collaboratrices, Rossana (Lucia Ocone) et Margie (Marina Rocco) que grâce à la retraite de sa grand-mère (Barbara Bouchet). Elle est sur le point de verser un dessous de table à un fonctionnaire corrompu pour qu’il accélère les paiements… mais ils sont surpris par Simone (Fabio De Luigi), un inspecteur de la brigade financière, et tout est encore bloqué. Lorsque mamie décède… les trois jeunes femmes n’ont comme ressource que de cacher son décès pour continuer à percevoir sa retraite. Mais Simone est tombé amoureux de Claudia et il la poursuit de ses assiduités. Le pot aux roses risque d’être découvert…

       

       

      « En lisant le scénario de Fabio Bonifacci nous avons immédiatement saisi que c’était l’occasion de réaliser une comédie noire, un genre que depuis toujours nous voulions aborder. C’est un genre hybride fortement connoté par la tradition culturelle anglo-saxonne, qui va d’Arsenic and Old Lace à Funeral Party et Ladykillers. Cela nous posait le double problème de réaliser une histoire totalement italienne avec l’ironie féroce caractéristique d’une culture qui n’est pas la nôtre. La crise économique, culturelle et humaine que nous traversons a rendu toujours plus perméable la frontière entre moral et immoral, licite et illicite. Dans un microcosme écrasé par la bureaucratie où les corrupteurs s’en tirent toujours, passer du côté des criminels est aussi aisé que… de cacher un cadavre dans un congélateur.  Avec Metti la nonna in freezer nous entendions dénoncer tout cela. »

      Giancarlo Fontana et Giuseppe G. Stasi, Dossier de presse

       

       

      Giancarlo Fontana et Giuseppe G. Stasi sont deux amis d’enfance qui ont grandi à Matera. Après des études universitaires à Rome en Arts du spectacle ils ont connu un gros succès en réalisant de fausses bandes annonce satiriques diffusées sur la toile. Du coup, ils ont collaboré à divers programmes télévisés. En 2014 ils réalisent leur premier long-métrage Amore Oggi. Metti la nonna in freezer est leur second opus.

    • Réalisation
      Giancarlo Fontana, Giuseppe G. Stasi
    • Scenario
      Fabio Bonifacci
    • Image
      Valerio Azzali
    • Montage
      Giancarlo Fontana
    • Musique
      Francesco Cerasi
    • Producer (s)
      Nicola Giuliano, Francesca Cima, Carlotta Calori
    • Productions

      Indigo Film, Rai Cinema, avec le soutien du MiBAC

    • Vente à l’étranger
      True Colours
    • Interprètes

      De Luigi, Miriam Leone, Lucia Ocone, Marina Rocco, Francesco Di Leva, Susy Laude, Carlo De Ruggieri, Maurizio Lombardi, Eros Pagni, Barbara Bouchet

    • Année
      2018
    • Durée
      1h 40
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOSTF
    • Citation

      Répression des fraudes ! Vous êtes en état d’arrestation !

    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom