STORIE DEL DORMIVEGLIA

0h 1min
2021
Story of STORIE DEL DORMIVEGLIA
STORIE DEL DORMIVEGLIA

Le Rostom est un centre d’accueil pour sans-abri situé en périphérie d’une grande agglomération. Entre cigarettes, regrets et conversations évanescentes, les hommes et les femmes qui s’y réfugient trouvent une illusion de compagnie. Certains ne sont que de passage, d’autres ont élu domicile au centre. Pour eux le temps s’est arrêté, les jours se transforment en semaines, puis en mois de solitude. Les gestes du quotidien deviennent un moyen de passer le temps sans trop penser aux beaux jours ou aux douleurs, au chemin qui les a menés là. Le silence qui les entoure rend leur sentiment de culpabilité d’autant plus lourd et long à porter, alors certains s’en remettent à la foi, dans l’espoir d’une rédemption. A la fois protégé et submergé par l’obscurité, chacun raconte son histoire, son passé difficile : les années de prison, la famille perdue ou lointaine… Autant d’histoires que de visages marqués par les épreuves de la vie.

 

« Depuis des années j’alterne entre mon activité de metteur en scène et celle de travailleur social et j’ai travaillé cinq ans au Rostom de Bologne. J’ai pu connaître et partager des aspects intimes de la vie de centaines de personnes logées au centre. L’impact avec cette réalité a été violent : les occupants sont pour la plupart des personnes marginalisées, inadaptées et seules. J’ai toujours été frappé par le fait que derrière cette fragilité des hommes et des femmes, derrière leur solitude, se cache une grandeur : un sens de la révolte, quelque chose d’inutile et souvent destructeur, mais en même temps capable, si on le voit de près comme c’est mon cas, de transmettre l’essence des choses, de traverser l’autre avec quelque chose de palpitant, vital et en mesure d’émouvoir. »

Luca Magi, Dossier de presse

Luca Magi est diplômé en cinéma d’animation. Il a collaboré avec différentes maisons d’édition en tant que dessinateur et illustrateur. En 2012 il réalise Anita, présenté en concours au 30e Festival du Film de Turin. Il enseigne actuellement à l’Académie des Beaux-Arts d’Urbino.

    • STORIE DEL DORMIVEGLIA

      Le Rostom est un centre d’accueil pour sans-abri situé en périphérie d’une grande agglomération. Entre cigarettes, regrets et conversations évanescentes, les hommes et les femmes qui s’y réfugient trouvent une illusion de compagnie. Certains ne sont que de passage, d’autres ont élu domicile au centre. Pour eux le temps s’est arrêté, les jours se transforment en semaines, puis en mois de solitude. Les gestes du quotidien deviennent un moyen de passer le temps sans trop penser aux beaux jours ou aux douleurs, au chemin qui les a menés là. Le silence qui les entoure rend leur sentiment de culpabilité d’autant plus lourd et long à porter, alors certains s’en remettent à la foi, dans l’espoir d’une rédemption. A la fois protégé et submergé par l’obscurité, chacun raconte son histoire, son passé difficile : les années de prison, la famille perdue ou lointaine… Autant d’histoires que de visages marqués par les épreuves de la vie.

       

      « Depuis des années j’alterne entre mon activité de metteur en scène et celle de travailleur social et j’ai travaillé cinq ans au Rostom de Bologne. J’ai pu connaître et partager des aspects intimes de la vie de centaines de personnes logées au centre. L’impact avec cette réalité a été violent : les occupants sont pour la plupart des personnes marginalisées, inadaptées et seules. J’ai toujours été frappé par le fait que derrière cette fragilité des hommes et des femmes, derrière leur solitude, se cache une grandeur : un sens de la révolte, quelque chose d’inutile et souvent destructeur, mais en même temps capable, si on le voit de près comme c’est mon cas, de transmettre l’essence des choses, de traverser l’autre avec quelque chose de palpitant, vital et en mesure d’émouvoir. »

      Luca Magi, Dossier de presse

      Luca Magi est diplômé en cinéma d’animation. Il a collaboré avec différentes maisons d’édition en tant que dessinateur et illustrateur. En 2012 il réalise Anita, présenté en concours au 30e Festival du Film de Turin. Il enseigne actuellement à l’Académie des Beaux-Arts d’Urbino.

    • Réalisation
      Luca Magi
    • Scenario
      Luca Magi, Michele Manzolini
    • Image
      Luca Magi, Andrea Vaccari
    • Montage
      Jaime Palomo Cousido
    • Musique
      Simonluca Laitempergher
    • Producer (s)
      Claudio Giapponesi
    • Productions
      Kiné, avec la collaboration de Piazza Grande, VezFilm et de Emilia-Romagna Film Commission
    • Année
      2018
    • Durée
      1h 07
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOSTF
    • Citation
      Chaque histoire est un film, un livre… une catastrophe.
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom