IL PIÙ BEL GIORNO DELLA MIA VITA

IL PIÙ BEL GIORNO DELLA MIA VITA

Cristina Comencini

IL PIÙ BEL GIORNO DELLA MIA VITA

Une vieille dame, Irene (Virna Lisi), vit seule dans la grande maison familiale, celle des jours heureux lorsque les enfants étaient petits et que la famille était réunie.

Le temps a passé, les enfants sont partis et ne reviennent qu’épisodiquement avec leurs enfants à l’occasion de repas de famille. Sara (Margherita Buy), l’aînée, a perdu son mari et vit avec son fils Marco (Francesco Scianna), dans la hantise permanente que quelque chose puisse lui arriver. Rita (Sandra Ceccarelli) est mariée et mère de deux petites filles, mais sa relation avec son mari sombre dans l’indifférence et l’insatisfaction. Claudio (Luigi Lo Cascio), le cadet, est avocat et homosexuel. Il essaie de le cacher à sa mère. Tous trois se sentent victimes d’une éducation traditionaliste qui ne les a pas armés pour affronter la vie et prendre des décisions qui transgressent les normes.

Par un beau dimanche de fête, tous ces non-dits, toutes ces frustrations, éclatent enfin, sous le regard des enfants, particulièrement de Chiara, la fille aînée de Rita, qui vient de se voir offrir un caméscope.

 

« Dans notre cinéma la représentation de thèmes généraux tels que l’amour, les pro­blèmes du couple, la contradiction entre affection et passion et le regard des enfants, a été trop longtemps l’apanage exclusif de la comédie et de ses sché­matisations. Il est heureux qu’enfin des réalisateurs plus sérieux s’en saisissent. Parmi eux, Cristina Comencini qui signe avec II più bel giorno della mia vita son film le plus abouti, un film-roman ample qui rappelle Woody Allen quand il s’inspire de Bergman. « 

Roberto Nepoti, La Repubblica, 13 avril 2002

 

Authentique et plein de charme ! Cristina Comencini trouve un bel équilibre entre comédie de masques et drame intimiste.

Tribune de Genève

Cristina Comencini

Cristina Comencini (Rome 1953) débute comme actrice dans Casanova, un adolescent à Venise de son père Luigi en 1969, avec qui elle collabore aux scénarios de Il matrimonio di Caterina (1982), Cuore (1984), de La Storia (1986), de Joyeux Noel, Bonne Année (1989). Elle réalise son premier film en 1988, Zoo. En 2005 ce sera La bestia nel cuore,  tiré de l’un de ses romans car Cristina est aussi écrivaine et compte une dizaine de romans à son actif depuis 1991.

Zoo est présenté en compétition au Festival en 1988. En 1991 elle présente Les amusements de la vie privée à Villerupt. En 2002 Il più bel giorno della mia vita remporte le prix du public. En 2017 elle est du jury. En 2o20 l'Amilcar de la Ville lui est décerné.

Filmographie partielle : Zoo (1988), I divertimenti della vita privata (1990, Les amusements de la vie privée), La fine è nota (1993), Và dove ti porta il cuore (1996, Va où ton cœur te porte), Matrimoni (1998), Il più bel giorno della mia vita (2002, Le plus beau jour de ma vie), La bestia nel cuore (2005, La bête dans le coeur), Bianco e nero (2008), Latin lover (2015), Qualcosa di nuovo (2016), Tornare (2019)

BANDE ANNONCE

SÉANCES

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Cristina Comencini

Scénario : Cristina Comencini, Giulia Calenda, Lucilla Schiaffino

Image :  Fabio Cianchetti

Montage : Cecilia Zanuso

Musique : Franco Piersanti

Producteur (s) : Riccardo Tozzi, Marco Chimenz, Giovanni Stabilini

Productions : Cattleya, Rai Cinéma

Distribution France : 

Vente à l’étranger : Intramovies

Interprètes : Virna Lisi, Margherita Buy, Sandra Ceccarelli, Luigi Lo Cascio, Marco Baliani, Marco Quaglia, Jean-Hugues Anglade, Ricky Tognazzi, Francesco Scianna, Maria Luisa de Crescenzo

Année : 2002
Durée : 1h 42
Pays de production : Italie