AMMORE E MALAVITAciambra

0h 2min
2021
Story of AMMORE E MALAVITAciambra
AMMORE E MALAVITA

À Naples, Don Vincenzo (Claudio Buccirosso) contrôle le marché du poisson et ça crée des jalousies. Il est victime d’une tentative d’assassinat mais ses deux gardes du corps, Ciro (Giampaolo Morelli) et Rosario (Raiz) interviennent et mettent en fuite les assaillants. Blessé, Don Vincenzo est transporté discrètement à l’hôpital. Sa femme, Donna Maria (Claudia Gerini) en a assez de vivre toujours dans l’angoisse et elle a une idée de génie. Il faut faire croire que son mari est mort, lui faire un bel enterrement et disparaître ensuite avec lui dans un paradis exotique. Le plan fonctionne à merveille. Sauf que… Fatima (Serena Rossi), une infirmière a vu la personne qu’il ne fallait pas voir. Ciro est chargé de l’éliminer. Sauf que… quand ils sont face à face ils se reconnaissent et entre eux renaît l’amour de leurs jeunes années. Ciro est face à un véritable choix cornélien : obéir aux ordres de Don Vincenzo, son bienfaiteur, ou bien sauver la femme qu’il aime ?

 

« Pour nous un film est comme un saut dans le vide. On ne pense pas à ce qu’on a fait avant, ni aux conséquences. C’est notre instinct qui nous guide et on plonge dans l’histoire. Souvent notre instinct nous amène dans des voies peu balisées et du coup il nous faut faire travailler notre imagination. C’est cette inconscience qui nous a amenés jusqu’à Ammore e malavita. Si un tueur de la camorra doit tuer une femme et qu’il reconnaît en elle son amour de jeunesse, on parle d’amour ou de criminalité ? On est partis de là et l’histoire est venue presque spontanément. Les chansons accompagnent les moments émotionnellement les plus forts, quand deux personnages vont s’embrasser, mais aussi pendant des échanges de coups de feu. »

Marco Mannetti, Antonio Mannetti, Dossier de presse

 

Les deux frères Marco et Antonio Manetti réalisent leur premier long-métrage Zora la vampira (avec Carlo Verdone et Micaela Ramazzotti) qui sort en 2000. Cinq autres suivent, dont Song ‘e Napule en 2013. Éclectiques, ils se frottent à tous les genres en les révisant avec leur humour décalé. Ammore e malavita a été présenté en compétition à la Mostra de Venise.

    • AMMORE E MALAVITA

      À Naples, Don Vincenzo (Claudio Buccirosso) contrôle le marché du poisson et ça crée des jalousies. Il est victime d’une tentative d’assassinat mais ses deux gardes du corps, Ciro (Giampaolo Morelli) et Rosario (Raiz) interviennent et mettent en fuite les assaillants. Blessé, Don Vincenzo est transporté discrètement à l’hôpital. Sa femme, Donna Maria (Claudia Gerini) en a assez de vivre toujours dans l’angoisse et elle a une idée de génie. Il faut faire croire que son mari est mort, lui faire un bel enterrement et disparaître ensuite avec lui dans un paradis exotique. Le plan fonctionne à merveille. Sauf que… Fatima (Serena Rossi), une infirmière a vu la personne qu’il ne fallait pas voir. Ciro est chargé de l’éliminer. Sauf que… quand ils sont face à face ils se reconnaissent et entre eux renaît l’amour de leurs jeunes années. Ciro est face à un véritable choix cornélien : obéir aux ordres de Don Vincenzo, son bienfaiteur, ou bien sauver la femme qu’il aime ?

       

      « Pour nous un film est comme un saut dans le vide. On ne pense pas à ce qu’on a fait avant, ni aux conséquences. C’est notre instinct qui nous guide et on plonge dans l’histoire. Souvent notre instinct nous amène dans des voies peu balisées et du coup il nous faut faire travailler notre imagination. C’est cette inconscience qui nous a amenés jusqu’à Ammore e malavita. Si un tueur de la camorra doit tuer une femme et qu’il reconnaît en elle son amour de jeunesse, on parle d’amour ou de criminalité ? On est partis de là et l’histoire est venue presque spontanément. Les chansons accompagnent les moments émotionnellement les plus forts, quand deux personnages vont s’embrasser, mais aussi pendant des échanges de coups de feu. »

      Marco Mannetti, Antonio Mannetti, Dossier de presse

       

      Les deux frères Marco et Antonio Manetti réalisent leur premier long-métrage Zora la vampira (avec Carlo Verdone et Micaela Ramazzotti) qui sort en 2000. Cinq autres suivent, dont Song ‘e Napule en 2013. Éclectiques, ils se frottent à tous les genres en les révisant avec leur humour décalé. Ammore e malavita a été présenté en compétition à la Mostra de Venise.

    • Réalisation
      Marco Mannetti, Antonio Mannetti
    • Scenario
      Michelangelo La Neve, Manetti Bros.
    • Image
      Francesca Amitrano
    • Montage
      Federico Maria Maneschi
    • Musique
      Pivio et Aldo De Scalzi
    • Producer (s)
      Carlo Macchitella, Manetti Bros.
    • Productions
      Madeleine, Manetti Bros. Film, Rai Cinema, avec la collaboration de Tam Tam Fotografie, Mompracem, la contribution du MiBACT, avec le soutien de Regione Lazio et de Film Commission Campania
    • Vente à l’étranger
      Rai Com
    • Interprètes
      Giampaolo Morelli, Serena Rossi, Claudia Gerini, Carlo Buccirosso, Raiz (Gennaro Della Volpe), Franco Ricciardi, Antonio Buonomo
    • Année
      2017
    • Durée
      2h 15
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOST
    • Citation
      Vous savez que vous ressemblez beaucoup à mon mari ?
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom