AMORE LIQUIDO

0h 1min
2021
Story of AMORE LIQUIDO
AMORE LIQUIDO

En ce mois d’août, Bologne est déserte, particulièrement la nuit lorsque Mario, agent de propreté urbaine, fait sa tournée pour ramasser ce que les bennes à ordures n’ont pas pu prendre, de vieux frigos, des meubles cassés, et autres épaves de la vie quotidienne. À plus de quarante ans, Mario vit avec sa vieille mère impotente et ne rencontre les femmes que virtuellement, sur internet. Il y passe la majeure partie de son temps libre. Un soir, cependant, il est intrigué par une jeune femme qui dépose un carton sur le trottoir. Mario y découvre entre autres une série de films amateurs qui montrent la jeune femme avec son amant. Dès lors, Mario fait tout son possible pour rencontrer la jeune femme. Il la guette, la suit, repère le lieu où elle travaille et parvient à donner à leur rencontre une apparence occasionnelle.

 

L’amour liquide est le titre d’un essai de Zygmunt Bauman, un des plus importants sociologues actuels, que l’éditeur Laterza nous a autorisés à reprendre. Bien que le film ne soit pas tiré du livre de Bauman, il nous semblait que son titre et la matière développée donnaient une image juste de la précarité sentimentale actuelle, où les rapports affectifs deviennent « liquides », éphémères, pas tant (ou non seulement) à cause de la précarité de l’emploi, mais aussi (et surtout) à cause d’une mutation anthropologique qui depuis quelques années bouleverse et redéfinit notre « être au monde » et notre façon d’établir des relations avec les autres, entre autres dans le domaine des sentiments.

Mon film entend représenter cette réalité dont l’un des aspects les plus intéressants est la prolifération de la pornographie dans notre culture, un élément fondamental pour comprendre la révolution en mouvement dans le domaine des relations humaines et de l’imaginaire sexuel qui en découle. Je n’entends pas faire œuvre de moraliste, mais plutôt donner des éléments de réflexion des effets de ce changement et de ses conséquences sur notre vie.

Marco Luca CATTANEO, Amore liquido – Dossier de presse, 2010

    • AMORE LIQUIDO

      En ce mois d’août, Bologne est déserte, particulièrement la nuit lorsque Mario, agent de propreté urbaine, fait sa tournée pour ramasser ce que les bennes à ordures n’ont pas pu prendre, de vieux frigos, des meubles cassés, et autres épaves de la vie quotidienne. À plus de quarante ans, Mario vit avec sa vieille mère impotente et ne rencontre les femmes que virtuellement, sur internet. Il y passe la majeure partie de son temps libre. Un soir, cependant, il est intrigué par une jeune femme qui dépose un carton sur le trottoir. Mario y découvre entre autres une série de films amateurs qui montrent la jeune femme avec son amant. Dès lors, Mario fait tout son possible pour rencontrer la jeune femme. Il la guette, la suit, repère le lieu où elle travaille et parvient à donner à leur rencontre une apparence occasionnelle.

       

      L’amour liquide est le titre d’un essai de Zygmunt Bauman, un des plus importants sociologues actuels, que l’éditeur Laterza nous a autorisés à reprendre. Bien que le film ne soit pas tiré du livre de Bauman, il nous semblait que son titre et la matière développée donnaient une image juste de la précarité sentimentale actuelle, où les rapports affectifs deviennent « liquides », éphémères, pas tant (ou non seulement) à cause de la précarité de l’emploi, mais aussi (et surtout) à cause d’une mutation anthropologique qui depuis quelques années bouleverse et redéfinit notre « être au monde » et notre façon d’établir des relations avec les autres, entre autres dans le domaine des sentiments.

      Mon film entend représenter cette réalité dont l’un des aspects les plus intéressants est la prolifération de la pornographie dans notre culture, un élément fondamental pour comprendre la révolution en mouvement dans le domaine des relations humaines et de l’imaginaire sexuel qui en découle. Je n’entends pas faire œuvre de moraliste, mais plutôt donner des éléments de réflexion des effets de ce changement et de ses conséquences sur notre vie.

      Marco Luca CATTANEO, Amore liquido – Dossier de presse, 2010

    • Réalisation
      Marco Luca Cattaneo
    • Scénario
      Marco Luca Cattaneo, Marcomario Guadagni, Davide Turrini
    • Image
      Antonio Veracini
    • Montage
      Maria Cristina Sansone
    • Musique
      Piero Antolini
    • Producteur (s)
      Nicola Fontanini, Andrea Cattaneo
    • Productions
      Associazione Culturale Evoè, en collaboration avec Zoomworxs, Red Cross Movie
    • Interprètes
      Stefano Fregni, Sara Sartini, Viola Capannini, Debora Bradarelli, Carlotta Bergamo, Simonetta Solder, Pina Randi, Martina Capannini, Ramona
    • Année
      2010
    • Durée
      1h 30
    • Pays de production
      Italie
    • Citation
      Et après si je ne te plais pas ?
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom