ARIAFERMA

ARIAFERMA

Leonardo Di Costanzo

  • ARIAFERMA

    De nos jours, dans un lieu reculé, quelque part en Italie. Une prison vétuste est en voie de désaffectation, la plupart des détenus ont été évacués ainsi que leurs gardiens. Pour garder les détenus qui restent, il n’y a plus que Gaetano Gargiulo (Toni Servillo) et ses hommes qui s’impatientent. Mais voilà que la directrice les prévient que leur séjour va se prolonger car on ne trouve pas d’endroit où transférer les derniers détenus. L’ambiance se tend. Les gardiens et les détenus sont face à face et certains esprits s’échauffent. Gargiulo est confronté à Carmine Lagioia (Silvio Orlando), un boss de la camorra aux bonnes manières. Il s’était toujours gardé de sympathiser les détenus, mais il assouplit son attitude, au grand dam de certains collègues plus stricts.

    « La prison de Mortana n’existe pas en vrai : c’est un lieu fictif, construit après avoir visité de nombreuses prisons. Presque partout nous avons trouvé des personnes très disponibles, désireuses de parler, de raconter leur vie. Parfois les entretiens impliquaient ensemble des gardiens, la direction et des détenus. Du coup, il arrivait que se crée une ambiance étrange de convivialité, c’était à celui qui le premier raconterait son histoire. On riait aussi. Puis, à la fin des entretiens, chacun reprenait son rôle et les hommes en uniforme, clés en main, ramenaient dans les cellules les autres, les détenus. Face à ce retour drastique à la réalité, nous, les extérieurs, nous nous sentions dépaysés. Et c’est justement cette sensation de dépaysement qui a conduit à la réalisation du film: Ariaferma ne raconte pas les conditions des prisons italiennes. C’est peut-être un film sur l’absurdité de la prison. »
    Leonardo Di Costanzo, labiennale.org

  • Réalisation
    Leonardo Di Costanzo
  • Scénario
    Leonardo Di Costanzo, Bruno Oliviero, Valia Santella
  • Image
    Luca Bigazzi
  • Montage
    Carlotta Cristiani
  • Musique
    Pasquale Scialò
  • Producteur (s)
    Carlo Cresto-Dina, Michela Pini, Amel Soudani
  • Productions
    Tempesta, Amka Films Productions, Rai Cinema
  • Vente à l’étranger
    Vision Distribution
  • Interprètes
    Toni Servillo, Silvio Orlando, Fabrizio Ferracane, Salvatore Striano, Roberto De Francesco, Pietro Giuliano, Nicola Sechi, Leonardo Capuano, Antonio Buil, Giovanni Vastarella, Francesca Ventriglia
  • Année
    2021
  • Durée
    117 min
  • Pays de production
    Italie – Suisse
  • Citation
    « On n’a rien en commun. »
Et vous, qu’en pensez-vous ?

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d’un *.

Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

Festival du Film Italien de Villerupt

Festival du Film Italien de Villerupt
6 rue Clemenceau
54190 Villerupt


+33 (0)3 82 89 40 22
organisation@festival-villerupt.com

©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom

Vous avez bien été abonné à la newsletter

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Festival du Film Italien de Villerupt will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.