BIANCA
BIANCA

BIANCA

Nanni Moretti

0h 1min
1984
Story of BIANCA
BIANCA

Michele Apicella est professeur de maths dans une improbable école Marilyn Monroe où exerce un psychologue dont la pratique est réservée aux membres du corps enseignant. Michele a décidé de faire le bonheur des adultes malgré eux en tenant un fichier qui lui permet de s'ingérer dans leur vie sentimentale. Il n'agit pas autrement avec sa jolie collègue Bianca, devenue sa maîtresse et qu'il ne cesse de harceler de questions saugrenues. Elle le prend donc pour un fou…

 

Michele regarde horrifié ses contemporains qui, eux ne demandent qu'à vivre. C'est cette impudique confession qui sous-tend ce film au charme plus triste qu'amer. Un désarroi sensible qui n'est pas sans rappeler certaines valeurs filmiques du burlesque américain, ces grands regards posés sur un monde inconciliable, ceux de Keaton ou de Langdon. Cette résurgence d'un "j" profond est suffisamment insolite pour que Bianca brille comme une petite planète indéniablement originale.

Claude Sartirano, Humanité Dimanche, 25 avril 1986

 

Comme d'autres grands comiques avant lui, Moretti a l'art de pousser la logique jusqu'à l'absurde. Il ne faut pas manquer ce premier film de lui bénéficiant d'une distribution normale. Ce jeune homme ira loin.

Jean Roy, L'Humanité, 18 avril 1986

    • BIANCA

      Michele Apicella est professeur de maths dans une improbable école Marilyn Monroe où exerce un psychologue dont la pratique est réservée aux membres du corps enseignant. Michele a décidé de faire le bonheur des adultes malgré eux en tenant un fichier qui lui permet de s'ingérer dans leur vie sentimentale. Il n'agit pas autrement avec sa jolie collègue Bianca, devenue sa maîtresse et qu'il ne cesse de harceler de questions saugrenues. Elle le prend donc pour un fou…

       

      Michele regarde horrifié ses contemporains qui, eux ne demandent qu'à vivre. C'est cette impudique confession qui sous-tend ce film au charme plus triste qu'amer. Un désarroi sensible qui n'est pas sans rappeler certaines valeurs filmiques du burlesque américain, ces grands regards posés sur un monde inconciliable, ceux de Keaton ou de Langdon. Cette résurgence d'un "j" profond est suffisamment insolite pour que Bianca brille comme une petite planète indéniablement originale.

      Claude Sartirano, Humanité Dimanche, 25 avril 1986

       

      Comme d'autres grands comiques avant lui, Moretti a l'art de pousser la logique jusqu'à l'absurde. Il ne faut pas manquer ce premier film de lui bénéficiant d'une distribution normale. Ce jeune homme ira loin.

      Jean Roy, L'Humanité, 18 avril 1986

    • Réalisation
      Nanni Moretti
    • Scenario
      Nanni Moretti, Sandro Petraglia
    • Image
      Luciano Tovoli
    • Montage
      Mirco Garrone
    • Musique
      Franco Piersanti
    • Producer (s)
      Achille Manzotti
    • Productions
      Faso Film
    • Distribution France
      Carlotta
    • Interprètes
      Nanni Moretti, Laura Morante, Luigi Moretti, Roberto Vezzosi, Remo Remotti
    • Année
      1984
    • Durée
      1h 36
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom