FAME CHIMICA

FAME CHIMICA

0h 1min
2021
Story of FAME CHIMICA
FAME CHIMICA

Dans une banlieue milanaise, des jeunes désœuvrés traînent sur les bancs publics de la place Youri Gagarine. Claudio est un garçon tranquille et intelligent qui travaille chez un grossiste en fruits et légu­mes où il décharge des camions. Manuel, qui n'a pas envie de tra­vailler, s'est spécialisé dans le vol de scooters, avant de passer au com­merce plus fructueux de la drogue. La belle Maja les rejoint quelques fois. Comme eux, elle rêve d'un ailleurs moins sale, moins révoltant.

Elle est la fille d'un commerçant xénophobe, meneur de tous les racis­tes du quartier, qui voudrait procéder à un « nettoyage ethnique ». Dans ce contexte se croisent des histoires de révoltes, de luttes, de défaites, de rêves déçus.

 

Les deux réalisateurs déclarent : « II est vrai que nous venons de cette même banlieue et que nous voulions voir comme elle avait changé et comment étaient les jeunes de vingt ans d'aujourd'hui. Nous sommes un peu las d'un cinéma qui évite de parler de certaines choses, ou qui ne les aborde qu'à la manière des politiciens qui font du malheur des gens leur fond de commerce.

C'est pourquoi nous avons choisi de parler de jeunes qui n'ont pas d'issue, si ce n'est dans la drogue ou dans une vie banale, la même que celle de leurs parents : la délinquance ou un triste mûrissement. Et nous voulions aussi parler des banlieues et des villes qui changent. Dans la banlieue sud de Milan, où nous avons tourné, il y a vingt ans on trou­vait des magasins, des associations et des syndicats. Aujourd'hui il n'y a plus rien et il ne reste aux jeunes que la vie en bande pour exprimer leur vitalité désespérée ».

Propos recueillis par Silvia De Paola, cinemaeoltre.it, 5 mai 2004

    • FAME CHIMICA

      Dans une banlieue milanaise, des jeunes désœuvrés traînent sur les bancs publics de la place Youri Gagarine. Claudio est un garçon tranquille et intelligent qui travaille chez un grossiste en fruits et légu­mes où il décharge des camions. Manuel, qui n'a pas envie de tra­vailler, s'est spécialisé dans le vol de scooters, avant de passer au com­merce plus fructueux de la drogue. La belle Maja les rejoint quelques fois. Comme eux, elle rêve d'un ailleurs moins sale, moins révoltant.

      Elle est la fille d'un commerçant xénophobe, meneur de tous les racis­tes du quartier, qui voudrait procéder à un « nettoyage ethnique ». Dans ce contexte se croisent des histoires de révoltes, de luttes, de défaites, de rêves déçus.

       

      Les deux réalisateurs déclarent : « II est vrai que nous venons de cette même banlieue et que nous voulions voir comme elle avait changé et comment étaient les jeunes de vingt ans d'aujourd'hui. Nous sommes un peu las d'un cinéma qui évite de parler de certaines choses, ou qui ne les aborde qu'à la manière des politiciens qui font du malheur des gens leur fond de commerce.

      C'est pourquoi nous avons choisi de parler de jeunes qui n'ont pas d'issue, si ce n'est dans la drogue ou dans une vie banale, la même que celle de leurs parents : la délinquance ou un triste mûrissement. Et nous voulions aussi parler des banlieues et des villes qui changent. Dans la banlieue sud de Milan, où nous avons tourné, il y a vingt ans on trou­vait des magasins, des associations et des syndicats. Aujourd'hui il n'y a plus rien et il ne reste aux jeunes que la vie en bande pour exprimer leur vitalité désespérée ».

      Propos recueillis par Silvia De Paola, cinemaeoltre.it, 5 mai 2004

    • Réalisation
      Antonio Bocola, Paolo Vari
    • Scénario
      Paolo Vari, Antonio Bocola, Francesco Scarpelli, Gianfilippo Pedote, Cristina Proserpio
    • Image
      Mladen Matula
    • Montage
      Maurizio Grillo
    • Musique
      Luca Persico (Aka Zulù)
    • Producteur (s)
      Franco Zuliani, Gianfilippo Pedote, Pio Bordoni, Franco Bocca Gelsi
    • Productions
      Ubu Film, Gagarin, Cisa Servive (Lugano)
    • Vente à l’étranger
      Rai Trade
    • Interprètes
      Matteo Gianoli, Marco Foschi, Valeria Solarino, Teco Celio, Mauro Serio, Mimmo Allanprese
    • Année
      2003
    • Durée
      1h 37
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom