I GIORNI CANTATI

0h 1min
1979
Story of I GIORNI CANTATI
I GIORNI CANTATI Marco est un chanteur-compositeur engagé qui a commencé sa carrière dans les années 60. Maintenant, il a environ quarante ans et il dresse un bilan de sa vie et de son travail, bilan qui le mène à la névrose. Sa femme, professeur de lycée, n'arrive plus à le prendre au sérieux, les amis avec lesquels il chante vont d'échec en échec. Le message ne passe plus. La chanson n'est plus une arme politique. Trois jeunes viennent s'installer dans l'appartement voisin de celui de Marco. Il va les espionner, tenter leur conquête.  En pleine crise il quitte sa femme, ses amis, et va chercher refuge auprès de ses jeunes voisins. Mais la non plus le courant ne passe pas. À la veille des années 80,  Marco est candidat au suicide   Paolo Pietrangeli, ce chanteur-compositeur politique très célèbre en Italie a voulu être lui-même Marco , qu'on suit dans sa dérive, en proie à une insatisfaction qui le ronge, au désarroi face à une réalité que nous connaissons bien. Mais qu'on ne s'y trompe pas : dans sa remise en question il a le courage de se mettre tout nu, physiquement et moralement, avec toute l'insatisfaction due à son travail, toutes les questions qu'il se pose, tout son désarroi et son aversion de lui-même, et ce film, sincère jusqu'à l'impudeur, est le contraire d'un film narcissique. I giorni cantati ne sont pas seulement un document exceptionnel sur la chanson populaire et politique italienne phénomène culturel très riche, et sans équivalent véritable en France), laquelle irrigue tout le film. Très personnelle l'œuvre est cependant emblématique du climat de "perplexité noirâtre" qui caractérise en Italie comme en France ce tournant des années 80. XVIIIe Journées Cinématographiques de Poitiers, Cinéma italien - L'Italie grandeur réelle, 1980   Dans le film Paolo Pietrangeli, Giovanna Marini et Francesco Guccini interprètent leurs propres chansons.  
    • I GIORNI CANTATI

      Marco est un chanteur-compositeur engagé qui a commencé sa carrière dans les années 60. Maintenant, il a environ quarante ans et il dresse un bilan de sa vie et de son travail, bilan qui le mène à la névrose. Sa femme, professeur de lycée, n'arrive plus à le prendre au sérieux, les amis avec lesquels il chante vont d'échec en échec. Le message ne passe plus. La chanson n'est plus une arme politique. Trois jeunes viennent s'installer dans l'appartement voisin de celui de Marco. Il va les espionner, tenter leur conquête. 

      En pleine crise il quitte sa femme, ses amis, et va chercher refuge auprès de ses jeunes voisins. Mais la non plus le courant ne passe pas. À la veille des années 80,  Marco est candidat au suicide

       

      Paolo Pietrangeli, ce chanteur-compositeur politique très célèbre en Italie a voulu être lui-même Marco , qu'on suit dans sa dérive, en proie à une insatisfaction qui le ronge, au désarroi face à une réalité que nous connaissons bien. Mais qu'on ne s'y trompe pas : dans sa remise en question il a le courage de se mettre tout nu, physiquement et moralement, avec toute l'insatisfaction due à son travail, toutes les questions qu'il se pose, tout son désarroi et son aversion de lui-même, et ce film, sincère jusqu'à l'impudeur, est le contraire d'un film narcissique.

      I giorni cantati ne sont pas seulement un document exceptionnel sur la chanson populaire et politique italienne phénomène culturel très riche, et sans équivalent véritable en France), laquelle irrigue tout le film. Très personnelle l'œuvre est cependant emblématique du climat de "perplexité noirâtre" qui caractérise en Italie comme en France ce tournant des années 80.

      XVIIIe Journées Cinématographiques de Poitiers, Cinéma italien - L'Italie grandeur réelle, 1980

       

      Dans le film Paolo Pietrangeli, Giovanna Marini et Francesco Guccini interprètent leurs propres chansons.

       

    • Réalisation
      Paolo Pietrangeli
    • Scénario
      Paolo Pietrangeli, Giovanna Marini, Francesco Massaro
    • Image
      Dario Di Palma
    • Montage
      Ruggero Mastroianni
    • Musique
      Francesco Guccini, Pasquale Malinconico, Giovanna Marini, Ivan Della Mea, Paolo Pietrangeli
    • Producteur (s)
      Giovannella Zannoni
    • Productions
      Lunga Gittata Cooperativa
    • Interprètes
      Paolo Pietrangeli, Mariangela Melato, Roberto Benigni, Franco Bianchi, Alberto Ciarchi, Francesco Guccini, Giovanna Marini
    • Année
      1979
    • Durée
      1h 48
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOST
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom