IL BUONO, IL BRUTTO, IL CATTIVO

LE BON, LA BRUTE ET LE TRUAND

0h 2min
1966
Story of IL BUONO, IL BRUTTO, IL CATTIVO
IL BUONO, IL BRUTTO, IL CATTIVO LE BON, LA BRUTE ET LE TRUAND En pleine guerre de sécession, alors que de grands idéaux sont en jeu, trois hors la loi sont lancés dans une impitoyable chasse au trésor : Sentenza, instinctif et brutal, Tuco, calculateur et sournois, et Blondin ont connaissance d'un trésor caché quelque part par un soldat sudiste, mais chacun ne connait qu'un indice permettant de le trouver. Aussi les trois sont contraints de cheminer ensemble. Toutefois aucun na de doute sur le fait que sa vie ne tient qu'au secret qu'il doit garder jalousement le plus longtemps possible   Après le succès de Pour une poignée de dollars et de Et pour quelques dollars de plus, la compagnie américaine United Artists fit un pont d'or au producteur Alberto Grimaldi, au scénariste Luciano Vincenzoni et à Sergio Leone pour acquérir les droits de ces œuvres ainsi que des prochains films. C'est ainsi que naquit un nouveau genre cinématographique : le western spaghetti. Le film fut tourné en Espagne avec l'approbation du régime franquiste et avec l'assistance de l'armée espagnole. Le plateau de tournage était véritablement multilingue. Leone utilisait l'italien ou le français mais très peu l'anglais. La moitié de l'équipe et des figurants parlaient l'espagnol. Les trois premiers rôles jouèrent en anglais et furent doublés en italien pour la première du film à Rome le 23 décembre 1966. Collaborateur régulier de Leone, Ennio Morricone composa la trame sonore du film. Le thème musical principal, semblable aux hurlements d'un coyote, est une mélodie de deux notes devenue célèbre. Elle est utilisée pour représenter les trois personnages principaux en utilisant un son différent pour chacun : une flûte soprano pour Blondin, un ocarina pour Sentenza, et une voix humaine pour Tuco. Elle se répète tout au long du film, comme un leitmotiv, pour appuyer l'entrée en scène ou la sortie d'un personnage.   D'après Wikipédia
    • IL BUONO, IL BRUTTO, IL CATTIVO

      LE BON, LA BRUTE ET LE TRUAND

      En pleine guerre de sécession, alors que de grands idéaux sont en jeu, trois hors la loi sont lancés dans une impitoyable chasse au trésor : Sentenza, instinctif et brutal, Tuco, calculateur et sournois, et Blondin ont connaissance d'un trésor caché quelque part par un soldat sudiste, mais chacun ne connait qu'un indice permettant de le trouver. Aussi les trois sont contraints de cheminer ensemble. Toutefois aucun na de doute sur le fait que sa vie ne tient qu'au secret qu'il doit garder jalousement le plus longtemps possible

       

      Après le succès de Pour une poignée de dollars et de Et pour quelques dollars de plus, la compagnie américaine United Artists fit un pont d'or au producteur Alberto Grimaldi, au scénariste Luciano Vincenzoni et à Sergio Leone pour acquérir les droits de ces œuvres ainsi que des prochains films.

      C'est ainsi que naquit un nouveau genre cinématographique : le western spaghetti.

      Le film fut tourné en Espagne avec l'approbation du régime franquiste et avec l'assistance de l'armée espagnole. Le plateau de tournage était véritablement multilingue. Leone utilisait l'italien ou le français mais très peu l'anglais. La moitié de l'équipe et des figurants parlaient l'espagnol. Les trois premiers rôles jouèrent en anglais et furent doublés en italien pour la première du film à Rome le 23 décembre 1966.

      Collaborateur régulier de Leone, Ennio Morricone composa la trame sonore du film. Le thème musical principal, semblable aux hurlements d'un coyote, est une mélodie de deux notes devenue célèbre. Elle est utilisée pour représenter les trois personnages principaux en utilisant un son différent pour chacun : une flûte soprano pour Blondin, un ocarina pour Sentenza, et une voix humaine pour Tuco. Elle se répète tout au long du film, comme un leitmotiv, pour appuyer l'entrée en scène ou la sortie d'un personnage.

       

      D'après Wikipédia

    • Réalisation
      Sergio Leone
    • Scénario
      Luciano Vincenzoni, Sergio Leone, Age et Scarpelli, Sergio Donati
    • Image
      Tonino Delle Colli
    • Montage
      Eugenio Alabiso, Nino Baragli
    • Musique
      Ennio Morricone
    • Producteur (s)
      Alberto Grimaldi
    • Productions
      Produzioni Europee Associati (Italie), Arturo Gonzalez Producciones (Espagne), Constantin Film Produktion (Allemagne)
    • Distribution France
      Action Cinémas / Théâtre du Temple
    • Interprètes
      Clint Eastwood, Lee Van Cleef, Eli Wallach, Aldo Giuffre, Mario Brega, Rada Rassimov, Luigi Pistilli, John Bartha, Antonio Casale, Lorenzo Robledo
    • Année
      1966
    • Durée
      2 H 58
    • Pays de production
      Italie, Espagne
    • Citation
      "Le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un flingue et ceux qui creusent. Toi, tu creuses."
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom