LE CHRIST INTERDIT

IL CRISTO PROIBITO

0h 1min
2021
Story of IL CRISTO PROIBITO
IL CRISTO PROIBITO LE CHRIST INTERDIT Bruno, a fait la guerre sur le front russe, où il été fait prisonnier. Interné dans un camp, il a attendu plusieurs années avant de quitter l'URSS et rentrer dans son village de Toscane. Il est animé d'une idée fixe : venger son frère, partisan, qui a été fusillé par les Allemands parce que, dans le village, un traître l'a dénoncé. Mais il ne connaît pas le nom du délateur. Dans le village tout le monde semble être au courant, mais personne ne veut donner ce nom à Bruno. Pas même sa mère. La même question posée à ses amis d'enfance, à son ex ­fiancée reste toujours sans réponse Bruno perd confiance dans les siens et ne garde son estime qu'à Maître Antonio, un menuisier mystique. Pour se punir d'une faute ancienne, celui-ci se déclare coupable et Bruno accomplit sa vengeance. Mais juste avant de mourir, Maître Antonio lui dit qu'il a donné sa vie pour le salut du coupable. Lorsque la mère de Bruno le voit rentrer les mains ensanglantées, elle croit qu'il a tué le vrai coupable et, sans le vouloir, elle livre son nom, Pinin. Pinin attend Bruno, une mitraillette àla main, une mitraillette qu'il lui donne. Mais, au dernier moment, Bruno jette l'arme à terre. Il lance au ciel : "Pourquoi rien ne se fait sans répandre du sang innocent ? Pourquoi ? Pourquoi ?"   "Malaparte, romancier célèbre, n 'a réalisé qu'un seul film dans sa vie, mais avec beaucoup d'ambition esthétique et un savoir-faire surprenant. Le ton oscille entre le mélodrame et la tragédie spirituelle. Le menuisier est un personnage étrange, habité, rongé par un complexe christique. Il veut assumer les fautes de l'humanité et offre sa vie pour sauver ce qui peut l'être. Ce parallèle a choqué des chrétiens. On ne peut nier cependant qu'il s'agit d'une œuvre forte, originale, lyrique et poignante." Gilbert Salachas, Dictionnaire des films, Larousse, 1990   "Cet ouvrage de Malaparte donne l'illusion, au cours d'une première phase, de s'identifier à une approche néo-réaliste, puis il ne tarde pas à révéler sa signification profonde qui est sans rapport avec les préoccupations des élèves de Barbara [...] "Cette fable [...] est-elle teintée d'hérésie ? C'est une interrogation qui ne peut intéresser que les théologiens. En virant à la tragédie du rachat, elle montre que le cinéma italien s'oriente dans une direction nouvelle et qu'il va renoncer à ce qui fit sa force. Les considérations métaphysiques, à leur tour, ne tarderont pas à s'estomper." Freddy Buache, Le cinéma italien 1945-1979, L'Age d'Homme, Lausane
    • IL CRISTO PROIBITO

      LE CHRIST INTERDIT

      Bruno, a fait la guerre sur le front russe, où il été fait prisonnier. Interné dans un camp, il a attendu plusieurs années avant de quitter l'URSS et rentrer dans son village de Toscane. Il est animé d'une idée fixe : venger son frère, partisan, qui a été fusillé par les Allemands parce que, dans le village, un traître l'a dénoncé. Mais il ne connaît pas le nom du délateur. Dans le village tout le monde semble être au courant, mais personne ne veut donner ce nom à Bruno. Pas même sa mère. La même question posée à ses amis d'enfance, à son ex ­fiancée reste toujours sans réponse

      Bruno perd confiance dans les siens et ne garde son estime qu'à Maître Antonio, un menuisier mystique. Pour se punir d'une faute ancienne, celui-ci se déclare coupable et Bruno accomplit sa vengeance. Mais juste avant de mourir, Maître Antonio lui dit qu'il a donné sa vie pour le salut du coupable.

      Lorsque la mère de Bruno le voit rentrer les mains ensanglantées, elle croit qu'il a tué le vrai coupable et, sans le vouloir, elle livre son nom, Pinin. Pinin attend Bruno, une mitraillette àla main, une mitraillette qu'il lui donne. Mais, au dernier moment, Bruno jette l'arme à terre. Il lance au ciel : "Pourquoi rien ne se fait sans répandre du sang innocent ? Pourquoi ? Pourquoi ?"

       

      "Malaparte, romancier célèbre, n 'a réalisé qu'un seul film dans sa vie, mais avec beaucoup d'ambition esthétique et un savoir-faire surprenant. Le ton oscille entre le mélodrame et la tragédie spirituelle. Le menuisier est un personnage étrange, habité, rongé par un complexe christique. Il veut assumer les fautes de l'humanité et offre sa vie pour sauver ce qui peut l'être. Ce parallèle a choqué des chrétiens. On ne peut nier cependant qu'il s'agit d'une œuvre forte, originale, lyrique et poignante."

      Gilbert Salachas, Dictionnaire des films, Larousse, 1990

       

      "Cet ouvrage de Malaparte donne l'illusion, au cours d'une première phase, de s'identifier à une approche néo-réaliste, puis il ne tarde pas à révéler sa signification profonde qui est sans rapport avec les préoccupations des élèves de Barbara [...]

      "Cette fable [...] est-elle teintée d'hérésie ? C'est une interrogation qui ne peut intéresser que les théologiens. En virant à la tragédie du rachat, elle montre que le cinéma italien s'oriente dans une direction nouvelle et qu'il va renoncer à ce qui fit sa force. Les considérations métaphysiques, à leur tour, ne tarderont pas à s'estomper."

      Freddy Buache, Le cinéma italien 1945-1979, L'Age d'Homme, Lausane

    • Réalisation
      Curzio Malaparte
    • Scenario
      Curzio Malaparte, d'après son roman homonyme
    • Image
      Gabor Pogany
    • Montage
      Giancarlo Cappelli
    • Musique
      Curzio Malaparte
    • Productions
      Excelsa Film
    • Distribution France
      Connaissance du cinéma
    • Interprètes
      Ralf Vallone, Elena Varzi, Alain Cuny, Gino Cervi, Annamaria Ferrero, Philippe Lemaire
    • Année
      1951
    • Durée
      1h 40
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom