ILARIA ALPI – IL PIU CRUDELE DEI GIORNI

0h 1min
2021
Story of ILARIA ALPI – IL PIU CRUDELE DEI GIORNI
ILARIA ALPI - IL PIU CRUDELE DEI GIORNI " It's the cruelest day in Mogadishu... llaria Alpi and her cameramen hâve just been killed... ", Ce sont les mots que prononce en direct Amanda Plummer Karin, la journaliste d'ABC pendant que derrière elle on sort les corps de ses collègues d'une voiture criblée de balles. Nous sommes le 20 mars 1994. C'est ainsi que débute le film qui tente de reconstituer l'aventure tragique de la journaliste Rai llaria Alpi et de son came­raman Miran Hrovatin. Pour tenter d'y voir plus clair dans le mystère qui entoure leur assassinat. llaria avait connu Miran au cours d'un reportage sur la guerre dans l'ex-Yougoslavie. Durant son séjour à Split, elle avait acquis la convic­tion qu'il existait un trafic d'armes et de déchets toxiques entre l'Italie, l'ex-Yougoslavie et la Somalie. Aussi a-t-elle sauté sur l'occasion lorsqu'on lui propose de se rendre en Somalie pour faire un reportage et elle demande à Miran de l'accompagner. Ensemble ils découvrent des choses qu'ils n'auraient pas dû découvrir et ils finissent dans une embuscade. Le film serait une belle histoire d'espionnage, si ce n'était qu'une fiction. Mais ces morts sont bien réelles. Et toujours inexpliquées.   "Nous nous en sommes tenus scrupuleusement à ce qui a été authen­tifié et nous avons rempli les vides. Nous avons passé deux ans sur cette histoire et aux côtés de ceux qui en ont été les témoins : nous en avons tiré une lecture personnelle des événements. Le travail a été compliqué, c'était comme un slalom continuel entre la vérité des faits, les exigences du récit filmique et le procès en cours qui nous mettait dans une situation instable, nous obligeant à revoir nos interprétations en fonction des témoignages, des preuves, des silences et parfois aussi des comportements étranges de certaines personnes concernées de près ou de loin par l'affaire. " Ferdinando Vicentini Orgnani   Bien que de nombreux collègues aient mis leur point d'honneur à souligner quelques défauts, le film est vraiment beau et possède l'une des qualités majeures qu'un film puisse avoir, la capacité de choquer, de laisser muets d'indignation, ou bien de mettre en colère. À un moment si sensible où l'information est manipulée et contrôlée, ce film arrive à point pour montrer ce qui se passe dans le monde des médias. Tout comme il apparaît clairement que le profit et la corruption peuvent réduire au silence l'éthique professionnelle et la quête de la vérité. Lo spettacolo, 28 mars 2003
    • ILARIA ALPI - IL PIU CRUDELE DEI GIORNI

      " It's the cruelest day in Mogadishu... llaria Alpi and her cameramen hâve just been killed... ", Ce sont les mots que prononce en direct Amanda Plummer Karin, la journaliste d'ABC pendant que derrière elle on sort les corps de ses collègues d'une voiture criblée de balles. Nous sommes le 20 mars 1994. C'est ainsi que débute le film qui tente de reconstituer l'aventure tragique de la journaliste Rai llaria Alpi et de son came­raman Miran Hrovatin. Pour tenter d'y voir plus clair dans le mystère qui entoure leur assassinat.

      llaria avait connu Miran au cours d'un reportage sur la guerre dans l'ex-Yougoslavie. Durant son séjour à Split, elle avait acquis la convic­tion qu'il existait un trafic d'armes et de déchets toxiques entre l'Italie, l'ex-Yougoslavie et la Somalie. Aussi a-t-elle sauté sur l'occasion lorsqu'on lui propose de se rendre en Somalie pour faire un reportage et elle demande à Miran de l'accompagner. Ensemble ils découvrent des choses qu'ils n'auraient pas dû découvrir et ils finissent dans une embuscade. Le film serait une belle histoire d'espionnage, si ce n'était qu'une fiction. Mais ces morts sont bien réelles. Et toujours inexpliquées.

       

      "Nous nous en sommes tenus scrupuleusement à ce qui a été authen­tifié et nous avons rempli les vides. Nous avons passé deux ans sur cette histoire et aux côtés de ceux qui en ont été les témoins : nous en avons tiré une lecture personnelle des événements. Le travail a été compliqué, c'était comme un slalom continuel entre la vérité des faits, les exigences du récit filmique et le procès en cours qui nous mettait dans une situation instable, nous obligeant à revoir nos interprétations en fonction des témoignages, des preuves, des silences et parfois aussi des comportements étranges de certaines personnes concernées de près ou de loin par l'affaire. "

      Ferdinando Vicentini Orgnani

       

      Bien que de nombreux collègues aient mis leur point d'honneur à souligner quelques défauts, le film est vraiment beau et possède l'une des qualités majeures qu'un film puisse avoir, la capacité de choquer, de laisser muets d'indignation, ou bien de mettre en colère. À un moment si sensible où l'information est manipulée et contrôlée, ce film arrive à point pour montrer ce qui se passe dans le monde des médias. Tout comme il apparaît clairement que le profit et la corruption peuvent réduire au silence l'éthique professionnelle et la quête de la vérité.

      Lo spettacolo, 28 mars 2003

    • Réalisation
      Ferdinando Vicentini Orgnani
    • Scénario
      Marcello Fois et Ferdinando Vicentini Orgnani d'après le livre L'esecuzione de Giorgio et Luciana Alpi, de Mariangela Gritta Gainer et Maurizio Torrealta
    • Image
      Giovanni Cavallini
    • Montage
      Claudio Cutri Alessandro Heffler
    • Musique
      Paolo Fresu
    • Productions
      Gam Film - Lares Vidéo Emme Production en collaboration avec Rai Cinema
    • Vente à l’étranger
      Rai Trade
    • Interprètes
      Giovanna Mezzogiorno, Rade Serbedzija, Erica Blanc, Andréa Renzi, Angelo Infantic, Giacinto Ferro, Amanda Plummer, Tonino Lo Bianco
    • Année
      2003
    • Durée
      1h 36
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom