IO E MIA SORELLA

0h 1min
1987
Story of IO E MIA SORELLA
IO E MIA SORELLA

Carlo Piergentili (Carlo Verdone) et son épouse Serena (Elena Sofia Ricci) sont tous deux musiciens de l’orchestre de Spoleto. Sa mère étant en fin de vie, Carlo prévient sa sœur Silvia (Ornella Muti) qui vagabonde à l’étranger. Lorsque Silvia arrive à Spoleto elle s’installe chez son frère. Le caractère instable de la jeune femme et sa vie sentimentale tumultueuse exaspèrent Serena qui reproche à Carlo son indulgence. Puis Carlo apprend l’existence d’un neveu, Zoltan, en Hongrie. L’indifférence de Silvia le pousse à assumer la responsabilité de cet enfant, qu’il parvient à ramener en Italie auprès de sa mère. Lorsque Carlo se croit enfin tranquille, un coup de fil lui apprend que sa sœur s’est enfuie avec un chanteur de rock anglais. Il la retrouve à Brighton, blessée par l’épouse du chanteur. Silvia revient enfin à Spoleto d’où Serena est définitivement partie car elle ne supportait plus le dévouement excessif de Carlo pour sa sœur.

 

Avec une délicatesse plutôt rare dans le cinéma comique italien, Io e mia sorella arrive à faire rire sur des thèmes graves (dont la mort de la mère, une référence autobiographique douloureuse pour Verdone) en mêlant humour et mélancolie. Les personnages secondaires sont esquissés avec fantaisie. […] Le réalisme qui se dégage de l’ensemble débouche néanmoins sur une apologie paradoxale et burlesque des liens de sang.

Tullio Kezich, Panorama, décembre 1987

 

Le comique du film naît de l’opposition entre les deux caractères de Silvia et de Carlo. Elle, extravertie, agressive et éternellement mécontente, se fourre toujours dans le pétrin. Lui, timide et gauche, est forcé d’affronter des problèmes qui le dépassent.

    • IO E MIA SORELLA

      Carlo Piergentili (Carlo Verdone) et son épouse Serena (Elena Sofia Ricci) sont tous deux musiciens de l’orchestre de Spoleto. Sa mère étant en fin de vie, Carlo prévient sa sœur Silvia (Ornella Muti) qui vagabonde à l’étranger. Lorsque Silvia arrive à Spoleto elle s’installe chez son frère. Le caractère instable de la jeune femme et sa vie sentimentale tumultueuse exaspèrent Serena qui reproche à Carlo son indulgence. Puis Carlo apprend l’existence d’un neveu, Zoltan, en Hongrie. L’indifférence de Silvia le pousse à assumer la responsabilité de cet enfant, qu’il parvient à ramener en Italie auprès de sa mère. Lorsque Carlo se croit enfin tranquille, un coup de fil lui apprend que sa sœur s’est enfuie avec un chanteur de rock anglais. Il la retrouve à Brighton, blessée par l’épouse du chanteur. Silvia revient enfin à Spoleto d’où Serena est définitivement partie car elle ne supportait plus le dévouement excessif de Carlo pour sa sœur.

       

      Avec une délicatesse plutôt rare dans le cinéma comique italien, Io e mia sorella arrive à faire rire sur des thèmes graves (dont la mort de la mère, une référence autobiographique douloureuse pour Verdone) en mêlant humour et mélancolie. Les personnages secondaires sont esquissés avec fantaisie. […] Le réalisme qui se dégage de l’ensemble débouche néanmoins sur une apologie paradoxale et burlesque des liens de sang.

      Tullio Kezich, Panorama, décembre 1987

       

      Le comique du film naît de l’opposition entre les deux caractères de Silvia et de Carlo. Elle, extravertie, agressive et éternellement mécontente, se fourre toujours dans le pétrin. Lui, timide et gauche, est forcé d’affronter des problèmes qui le dépassent.

    • Réalisation
      Carlo Verdone
    • Scénario
      Leo Benvenuti, Piero De Bernardi, Carlo Verdone
    • Image
      Danilo Desideri
    • Montage
      Antonio Siciliano
    • Musique
      Fabio Liberatori
    • Producteur (s)
      Mario et Vittorio Cecchi Gori
    • Productions
      C.G. Silver Film, RAI-Radiotelevisione Italiana
    • Vente à l’étranger
      Mediaset
    • Interprètes
      Carlo Verdone, Ornella Muti, Elena Sofia Ricci, Mariangela Giordano, Galeazzo Benti, Tomas Arana, Tom Felleghy, Sebastian Blaauw, Maurizio Fardo, Veronica Lazar, Ermanno De Biagi
    • Année
      1987
    • Durée
      1h 50
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOST
    • Citation
      Oui, on va se coucher à dix heures et demie. On n’est pas à Paris ou à Rio… On est à Spoleto !
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom