LA DISUBBIDIENZA

LA DÉSOBÉISSANCE

0h 1min
1981
Story of LA DISUBBIDIENZA
LA DISUBBIDIENZA LA DÉSOBÉISSANCE Venise, à la fin de la seconde guerre mondiale. Luca (Karl Diemunch) ne supporte plus l'autorité de ses parents - un père (Mario Adorf) préoccupé à amasser de l'argent, une mère (Marie-José Nat) frivole qui ne songe qu'à jouer aux cartes - et de ses professeurs qui voyaient, autrefois, en Mussolini un nouveau César et qui répètent aujourd'hui qu' il «faut oublier». L'adolescent rejette leurs valeurs bourgeoises et lutte contre une vie quotidienne vide de sens. Las de tout cela, lorsqu'il est atteint d'une de pneumonie, Luca décide  de se laisser  mourir. Mais Luca ne meurt pas, il découvre le désir charnel, la passion sans amour en contrepoint de son désir de mort. Bientôt, son refus de la normalité est battu en brèche par une sensualité exacerbée née de la présence d'une troublante gouvernante (Teresa Anne Savoy) et d'une banale infirmière (Stefania Sandrelli). Un apprentissage des sens, qui éteignant sa colère et sa révolte, le fera passer de l'adolescence à l'âge adulte.   Voici porté à l'écran le célèbre roman de Moravia merveilleusement servi par l'interprétation très fine de grands acteurs évoluant dans le cadre somptueux de Venise.
    • LA DISUBBIDIENZA

      LA DÉSOBÉISSANCE

      Venise, à la fin de la seconde guerre mondiale. Luca (Karl Diemunch) ne supporte plus l'autorité de ses parents - un père (Mario Adorf) préoccupé à amasser de l'argent, une mère (Marie-José Nat) frivole qui ne songe qu'à jouer aux cartes - et de ses professeurs qui voyaient, autrefois, en Mussolini un nouveau César et qui répètent aujourd'hui qu' il «faut oublier». L'adolescent rejette leurs valeurs bourgeoises et lutte contre une vie quotidienne vide de sens. Las de tout cela, lorsqu'il est atteint d'une de pneumonie, Luca décide  de se laisser  mourir. Mais Luca ne meurt pas, il découvre le désir charnel, la passion sans amour en contrepoint de son désir de mort. Bientôt, son refus de la normalité est battu en brèche par une sensualité exacerbée née de la présence d'une troublante gouvernante (Teresa Anne Savoy) et d'une banale infirmière (Stefania Sandrelli). Un apprentissage des sens, qui éteignant sa colère et sa révolte, le fera passer de l'adolescence à l'âge adulte.

       

      Voici porté à l'écran le célèbre roman de Moravia merveilleusement servi par l'interprétation très fine de grands acteurs évoluant dans le cadre somptueux de Venise.

    • Réalisation
      Aldo Lado
    • Scénario
      Amedeo Pagani, Aldo Lado, Barbara Alberti, d'après le roman d'Alberto Moravia
    • Image
      Dante Spinotti
    • Montage
      Alberto Gallitti
    • Musique
      Ennio Morricone
    • Producteur (s)
      Valerio De Paolis, Giorgo Barattolo, Jacques Ristori
    • Productions
      Nickelodon, Les Films Rotiere
    • Interprètes
      Stephania Sandrelli, Teresa Anne Savoy, Mario Adorf, Marie-José Nat, Karl Diemunch, Jacques Perrin, Marc Porel, Nanni Loy
    • Année
      1981
    • Durée
      1h 38
    • Pays de production
      Italie, France
    • Format
      VO
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom