FATTO DI SANGUE TRA DUE UOMINI PER CAUSA DI UNA VEDOVA

FATTO DI SANGUE TRA DUE UOMINI PER CAUSA DI UNA VEDOVA

D'AMOUR ET DE SANG

Lina Wertmüller

0h 1min
1978
Story of FATTO DI SANGUE TRA DUE UOMINI PER CAUSA DI UNA VEDOVA
FATTO DI SANGUE TRA DUE UOMINI PER CAUSA DI UNA VEDOVA D'AMOUR ET DE SANG Sicile, à l'aube de la seconde guerre mondiale. Tout le monde à Comitini sait qu'Angelo Paternò, le charbonnier a été tué par Vito Acicatena (Turi Ferro); mais personne ne parle et la veuve Concetta (Sophia Loren), dite Titina, est déboutée au procès. Elle reprend l'activité de son mari et jure de se faire justice. 1922. De retour au pays après dix ans d’exil, un avocat socialiste, Rosario Maria Spallone (Marcello Mastroianni) veut convaincre la veuve Titina de demander la réouverture du procès. Puis Nicola 'Nick' Sammichele (Giancarlo Giannini), cousin d’Angelo, un tueur qui s’est enrichi grâce à la contrebande, débarque des Etats-Unis. Les deux hommes tombent amoureux de la veuve dont ils accueillent les faveurs. Ils veulent l’aider dans sa vengeance, puis ensuite s’enfuir en Amérique. Le climat se tend lorsque les escouades fascistes, avec Vito Acicatena à leur tête, commencent à faire régner la terreur. Dans une bataille générale, Nick et Spalone seront tous deux mortellement blessés et, se saisissant du pistolet de Nick, Titina abat Acicatena. A ses deux amants mourants, elle déclare à chacun qu'il est le père de l’enfant qu’elle porte.   Lina Wertmüller réussit à rendre crédible cette histoire et même à rendre émouvante la mort des deux hommes tombant enlacés dans la gare maritime tandis qu'elle leur murmure à l'oreille, simultanément à chacun d'eux : « Je t'aime, c'est toi le père de mon enfant ». Il y a indiscutablement  un petit tour de force à éviter le ridicule dans une scène pareille, tout comme à faire accepter la coexistence des deux amants. C'est peut-être la principale vertu de la réalisatrice de savoir ainsi transcender le mélodrame en donnant une vraisemblance psy­chologique aux plus grosses ficelles dramatiques et en élevant l'anec­dote au niveau de la métaphore. Elle y est grandement aidée par ses comédiens. La Loren et Mas­troianni, qui tournent la première fois avec elle, reconstituent l'éton­nant couple d'Une  journée particulière mais dans un registre fort dif­férent. [...] Quant  à  Giannini, acteur fétiche de la Wertmüller (c'est son huitième film avec elle), il apporte son abattage habituel et une gouaille italo-américaine particulière­ment savoureuse. Le cadre historique est assez précisément défini, avec des notations sociales qui ne manquent pas de force (l'exploitation du travail des enfants, les candidats au départ vers la terre promise, le terrorisme imbécile des chemises noires), tout cela sur fond de misère sicilienne [...] C'est jusqu'ici  le meilleur film de Lina Wertmüller, le plus grave, le plus ambitieux, le plus enraciné aussi, celui où l'exubérance mélodramati­que est le mieux   motivée par la psychologie individuelle et le contexte historique.  Marcel Martin La revue du cinéma, n° 356, décembre 1980   Cinquième film de Lina Wertmüller présenté au Festival après Mimi Metallo blessé dans son honneur, Film d'amour et d'anarchie, Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été et Pasqualino, cette réalisatrice-scénariste et son acteur-fétiche Giannini (huit films ensemble, des pièces de théâtre etc…) ont toujours été plébiscités à Villerupt, et notamment lors de son passage au Festival en 1980 où 800 personnes ont assisté à la rencontre-débat.

« Ce ne sont pas mes films qui sont mélodramatiques, c'est la vie. »

Lina Wertmüller  

    • FATTO DI SANGUE TRA DUE UOMINI PER CAUSA DI UNA VEDOVA

      D'AMOUR ET DE SANG

      Sicile, à l'aube de la seconde guerre mondiale. Tout le monde à Comitini sait qu'Angelo Paternò, le charbonnier a été tué par Vito Acicatena (Turi Ferro); mais personne ne parle et la veuve Concetta (Sophia Loren), dite Titina, est déboutée au procès. Elle reprend l'activité de son mari et jure de se faire justice.
      1922. De retour au pays après dix ans d’exil, un avocat socialiste, Rosario Maria Spallone (Marcello Mastroianni) veut convaincre la veuve Titina de demander la réouverture du procès. Puis Nicola 'Nick' Sammichele (Giancarlo Giannini), cousin d’Angelo, un tueur qui s’est enrichi grâce à la contrebande, débarque des Etats-Unis. Les deux hommes tombent amoureux de la veuve dont ils accueillent les faveurs. Ils veulent l’aider dans sa vengeance, puis ensuite s’enfuir en Amérique. Le climat se tend lorsque les escouades fascistes, avec Vito Acicatena à leur tête, commencent à faire régner la terreur.
      Dans une bataille générale, Nick et Spalone seront tous deux mortellement blessés et, se saisissant du pistolet de Nick, Titina abat Acicatena. A ses deux amants mourants, elle déclare à chacun qu'il est le père de l’enfant qu’elle porte.

       

      Lina Wertmüller réussit à rendre crédible cette histoire et même à rendre émouvante la mort des deux hommes tombant enlacés dans la gare maritime tandis qu'elle leur murmure à l'oreille, simultanément à chacun d'eux : « Je t'aime, c'est toi le père de mon enfant ». Il y a indiscutablement  un petit tour de force à éviter le ridicule dans une scène pareille, tout comme à faire accepter la coexistence des deux amants. C'est peut-être la principale vertu de la réalisatrice de savoir ainsi transcender le mélodrame en donnant une vraisemblance psy­chologique aux plus grosses ficelles dramatiques et en élevant l'anec­dote au niveau de la métaphore.
      Elle y est grandement aidée par ses comédiens. La Loren et Mas­troianni, qui tournent la première fois avec elle, reconstituent l'éton­nant couple d'Une  journée particulière mais dans un registre fort dif­férent. [...] Quant  à  Giannini, acteur fétiche de la Wertmüller (c'est son huitième film avec elle), il apporte son abattage habituel et une gouaille italo-américaine particulière­ment savoureuse.
      Le cadre historique est assez précisément défini, avec des notations sociales qui ne manquent pas de force (l'exploitation du travail des enfants, les candidats au départ vers la terre promise, le terrorisme imbécile des chemises noires), tout cela sur fond de misère sicilienne [...] C'est jusqu'ici  le meilleur film de Lina Wertmüller, le plus grave, le plus ambitieux, le plus enraciné aussi, celui où l'exubérance mélodramati­que est le mieux   motivée par la psychologie individuelle et le contexte historique. 

      Marcel Martin
      La revue du cinéma, n° 356, décembre 1980

       

      Cinquième film de Lina Wertmüller présenté au Festival après Mimi Metallo blessé dans son honneur, Film d'amour et d'anarchie, Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été et Pasqualino, cette réalisatrice-scénariste et son acteur-fétiche Giannini (huit films ensemble, des pièces de théâtre etc…) ont toujours été plébiscités à Villerupt, et notamment lors de son passage au Festival en 1980 où 800 personnes ont assisté à la rencontre-débat.

      « Ce ne sont pas mes films qui sont mélodramatiques, c'est la vie. »
      Lina Wertmüller

    • Réalisation
      Lina Wertmüller
    • Scénario
      Lina Wertmüller
    • Image
      Tonino Delli Colli
    • Montage
      Franco Fraticelli
    • Musique
      Pino D'Angiò, Nando De Luca
    • Producteur (s)
      Harry Colombo, Lew Grade
    • Productions
      Liberty Film
    • Interprètes
      Sophia Loren, Marcello Mastroianni, Giancarlo Giannini, Turi Ferro, Mario Scarpetta, Isa Danieli, Lucio Amelio
    • Année
      1978
    • Durée
      1h 40
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOST
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom