LUCANIA

Gigi Roccati

1h 25min
2021
Story of LUCANIA
LUCANIA Un monde magique et inaccessible, perdu entre les montagnes et la mer, où rien ne semble être comme il paraît. Rocco (Joe Capalbo) est un homme sévère, attaché à sa terre tel un arbre enraciné qui se bat bec et ongles pour la défendre. Veuf, il vit avec sa fille Lucia (Angela Fontana), muette depuis la mort de sa mère, et qu’il croit folle. Carmine (Pippo Delbono), qui fait du trafic de déchets toxiques, lui propose de l’argent pour en enterrer dans ses champs. Le cas typique du conflit entre les paysans et ceux qui polluent les terres. Refus, menaces, agressions… Rocco tue un de ses hommes. Il est alors contraint de s’enfuir avec sa fille par les montagnes, à pied. Un long chemin à travers la beauté de la Basilicate, une nature luxuriante mais aussi la dureté d’une terre qui se meurt   « L’idée du film est venue de Giovanni Capalbo, le producteur, un ami de longue date. Il sentait la nécessité de raconter une histoire qui parlerait de sa région et du monde paysan tel que nous le connaissions, aujourd’hui à l’agonie. Malgré tout, il y a un monde magique qui survit dans des lieux éloignés des itinéraires de la civilisation moderne conventionnelle. […] Un peu comme pour mon premier film, Babylon Sisters, nous avons écrit une partie de l’histoire sur place, en rencontrant des personnes que nous avons interrogées. J’ai tout de suite perçu la beauté intacte du silence et de la solitude cosmique de certains lieux d’une région isolée et ancienne où il y a encore un mode de vie particulier, lié à notre histoire. La superstition y survit encore dans une religiosité imprégnée de sens magique. Et puis il y a un autre thème, que nous avons découvert en descendant des montagnes vers la plaine : la question environnementale. » Gigi Roccati, propos recueillis par Arianna Finos, la Repubblica, 30 avril 2019
    • LUCANIA

      Un monde magique et inaccessible, perdu entre les montagnes et la mer, où rien ne semble être comme il paraît. Rocco (Joe Capalbo) est un homme sévère, attaché à sa terre tel un arbre enraciné qui se bat bec et ongles pour la défendre. Veuf, il vit avec sa fille Lucia (Angela Fontana), muette depuis la mort de sa mère, et qu’il croit folle. Carmine (Pippo Delbono), qui fait du trafic de déchets toxiques, lui propose de l’argent pour en enterrer dans ses champs. Le cas typique du conflit entre les paysans et ceux qui polluent les terres. Refus, menaces, agressions… Rocco tue un de ses hommes. Il est alors contraint de s’enfuir avec sa fille par les montagnes, à pied. Un long chemin à travers la beauté de la Basilicate, une nature luxuriante mais aussi la dureté d’une terre qui se meurt

       

      « L’idée du film est venue de Giovanni Capalbo, le producteur, un ami de longue date. Il sentait la nécessité de raconter une histoire qui parlerait de sa région et du monde paysan tel que nous le connaissions, aujourd’hui à l’agonie. Malgré tout, il y a un monde magique qui survit dans des lieux éloignés des itinéraires de la civilisation moderne conventionnelle. […] Un peu comme pour mon premier film, Babylon Sisters, nous avons écrit une partie de l’histoire sur place, en rencontrant des personnes que nous avons interrogées. J’ai tout de suite perçu la beauté intacte du silence et de la solitude cosmique de certains lieux d’une région isolée et ancienne où il y a encore un mode de vie particulier, lié à notre histoire. La superstition y survit encore dans une religiosité imprégnée de sens magique. Et puis il y a un autre thème, que nous avons découvert en descendant des montagnes vers la plaine : la question environnementale. »

      Gigi Roccati,
      propos recueillis par Arianna Finos, la Repubblica, 30 avril 2019

    • Réalisation
      Gigi Roccati
    • Scénario
      Carlo Longo, Davide Manuli, Gigi Roccati, Gino Ventriglia
    • Image
      Salvatore Landi
    • Montage
      Annalisa Forgione
    • Musique
      Gabriele Bonolis, Antonio Infantino, Cypress Grove, Maria Angeli
    • Producteur (s)
      Federico Saraceni, Pilar Saavedra Perrotta, Joe Capalbo, Manfredi Saavedra
    • Productions
      Fabrique Entertainment, Moliwood Films, Rai Cinema, avec la contribution du MiBAC et le soutien de Lucana Film Commission
    • Vente à l’étranger
      Intramovies
    • Interprètes
      Joe Capalbo, Angela Fontana, Maia Morgenstern, Pippo Delbono, Christo Jivkov, Marco Leonardi, Antonio Infantino, Cosimo Fusco, Enzo Saponara
    • Année
      2019
    • Durée
      85 min
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom