LUNA E L’ALTRA

0h 1min
1996
Story of LUNA E L’ALTRA
LUNA E L'ALTRA Dans un quartier périphérique de Milan, à l'automne 1955. Des bombes qui n'ont pas explosé traînent encore un peu partout et les instituteurs doivent enseigner la prudence aux enfants. Parmi ces enseignants, il y a la très méticuleuse Luna Di Capua, une napolitaine de trente ans, qui vit seule avec son vieux père. Très concentrée sur son travail, elle ne s'aperçoit même pas que le factotum de l'école, Angelo Franchini est amoureux d'elle. Un cirque vient dans le quartier. Le numéro vedette, c'est Igor le magicien des ombres, avec sa lampe magique. Cette lampe finit dans la classe de Mlle Di Capua, qui la ramène chez elle. La nuit, un gros orage éclate. Un éclair frappe la lampe et un étrange phénomène se produit. L'ombre de Luna prend son indépendance. Le lendemain Luna part à l'école, mais son ombre, elle, décide de faire la grasse matinée. Elle est devenue le double parfait de Luna, un double autonome, qui a envie de s'amuser. Avec ses possibilités surnaturelles, elle monte un numéro de cirque en compagnie d'Angelo. C'est un triomphe. Luna et son ombre se retrouvent face à face. L'ombre l'incite à profiter de la vie, et l'informe de son intention de partir avec le cirque. Mais Luna n'est pas encore mûre pour ce genre de décision. Aussi son ombre lui rend-elle un grand service : elle la drogue et s'en va à sa place à l'école. Les collègues n'en reviennent pas. La vieille fille triste et renfermée s'est transformée en une femme pleine de vitalité et sans complexes. Un élève trouve une bombe. Les instituteurs font évacuer rapidement tous les enfants, pendant que Luna (c'est à dire l'autre), courageusement, emporte la bombe hors de portée. 11 y a une explosion. Luna a tout vu. Maintenant, tout le monde la croit morte. Elle part avec le cirque pour continuer le numéro en duo avec Angelo.   "Mon film raconte l'histoire d'une femme qui perd son ombre. Mais ce n 'est qu'un prétexte pour mettre en scène les sentiments et la naïveté de l'époque qui précède le grand événement de novembre 1955, qui a changé la façon de voir des gens. Je veux parler de "Lascia o raddoppia ?" (Quitte ou double ?) : après cette émission tout s'est homogénéisé et le spectacle s'est adressé à la masse... " Maurizio Nichetti, Il Mattino, 3 septembre 1996
    • LUNA E L'ALTRA

      Dans un quartier périphérique de Milan, à l'automne 1955. Des bombes qui n'ont pas explosé traînent encore un peu partout et les instituteurs doivent enseigner la prudence aux enfants. Parmi ces enseignants, il y a la très méticuleuse Luna Di Capua, une napolitaine de trente ans, qui vit seule avec son vieux père. Très concentrée sur son travail, elle ne s'aperçoit même pas que le factotum de l'école, Angelo Franchini est amoureux d'elle. Un cirque vient dans le quartier. Le numéro vedette, c'est Igor le magicien des ombres, avec sa lampe magique. Cette lampe finit dans la classe de Mlle Di Capua, qui la ramène chez elle.

      La nuit, un gros orage éclate. Un éclair frappe la lampe et un étrange phénomène se produit. L'ombre de Luna prend son indépendance.

      Le lendemain Luna part à l'école, mais son ombre, elle, décide de faire la grasse matinée. Elle est devenue le double parfait de Luna, un double autonome, qui a envie de s'amuser. Avec ses possibilités surnaturelles, elle monte un numéro de cirque en compagnie d'Angelo. C'est un triomphe. Luna et son ombre se retrouvent face à face. L'ombre l'incite à profiter de la vie, et l'informe de son intention de partir avec le cirque. Mais Luna n'est pas encore mûre pour ce genre de décision. Aussi son ombre lui rend-elle un grand service : elle la drogue et s'en va à sa place à l'école. Les collègues n'en reviennent pas. La vieille fille triste et renfermée s'est transformée en une femme pleine de vitalité et sans complexes. Un élève trouve une bombe. Les instituteurs font évacuer rapidement tous les enfants, pendant que Luna (c'est à dire l'autre), courageusement, emporte la bombe hors de portée. 11 y a une explosion.

      Luna a tout vu. Maintenant, tout le monde la croit morte. Elle part avec le cirque pour continuer le numéro en duo avec Angelo.

       

      "Mon film raconte l'histoire d'une femme qui perd son ombre. Mais ce n 'est qu'un prétexte pour mettre en scène les sentiments et la naïveté de l'époque qui précède le grand événement de novembre 1955, qui a changé la façon de voir des gens. Je veux parler de "Lascia o raddoppia ?" (Quitte ou double ?) : après cette émission tout s'est homogénéisé et le spectacle s'est adressé à la masse... "

      Maurizio Nichetti, Il Mattino, 3 septembre 1996

    • Réalisation
      Maurizio Nichetti
    • Scénario
      Maurizio Nichetti, Stefano Abbé, Nello Correale, Laura Fischetto
    • Image
      Luca Bigazzi
    • Montage
      Rita Rossi
    • Musique
      Carlo Siliotto
    • Producteur (s)
      Ernesto di Sarro, Maurizio Nichetti
    • Productions
      Bambù - Cinema e TV
    • Interprètes
      laia Forte, Aurelio Fierro, Luigi Barruano, Ivano Marescotti, Maurizio Nichetti, I Gemelli Ruggeri, Eraldo Turra, Luciano Manzalini
    • Année
      1996
    • Durée
      1h 40
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom