NOSTALGHIA

NOSTALGHIA

0h 2min
1983
Story of NOSTALGHIA
NOSTALGHIA Le poète russe Andreï Gortchakov , accompagné par une jeune interprète, Eugenia , réalise à travers l'Italie des  recherches sur la vie d'un compositeur russe du 18e siècle . Dans une ancienne ville thermale , il rencontre le vieux Domenico, un fou , qui avait emprisonné ans plus tôt sa propre famille dans sa maison pendant sept ans pour les sauver des maux du monde . Voyant une vérité profonde dans l'acte de Domenico , Andreï est comme fasciné et attiré par lui. Dans une série de rêves , la nostalgie du poète pour sa patrie et de son désir de sa femme, ses sentiments ambivalents pour Eugenia et l'Italie , et son lien avec Domenico s'entremêlent.   Par des éléments très simples, Andreï Tarkovsky nous donne déjà tout du mal-être de son personnage, du caractère destructeur de ce poids nostalgique qu’il porte en lui : avoir son corps en Italie et l’esprit en Russie. Nostalghia parle à merveille de ces instants de désabusement, ces moments de l’existence où, face à la difficulté de vivre, à la souffrance, l’art que nous chérissons d’ordinaire peut sembler dérisoire, où la beauté et sa promesse de bonheur paraissent nous insulter personnellement. Le film se construit sur ces deux bornes du désenchantement : la lassitude face au sublime et le dégoût de la parole, de mots qui ne sont pas les nôtres. [...]  Film créé dans la solitude, la dépression, la honte de soi, Nostalghia reflète la peur, la fatigue, le sentiment d’abandon que chacun peut ressentir en temps de crise et nous rappelle qu’il n’y a alors qu’une attitude pour vaincre : non pas la folie (Domenico) ou le désenchantement total (Eugenia), mais l’avancée modeste, fébrile et décidée, les pieds dans la boue, les mains dans le froid, pour qu’un lieu vide de notre existence redevienne lieu sacré de l’humanité. Jean Gavril Sluka, dvdclassk.com, 23 février 2012
    • NOSTALGHIA

      Le poète russe Andreï Gortchakov , accompagné par une jeune interprète, Eugenia , réalise à travers l'Italie des  recherches sur la vie d'un compositeur russe du 18e siècle . Dans une ancienne ville thermale , il rencontre le vieux Domenico, un fou , qui avait emprisonné ans plus tôt sa propre famille dans sa maison pendant sept ans pour les sauver des maux du monde . Voyant une vérité profonde dans l'acte de Domenico , Andreï est comme fasciné et attiré par lui. Dans une série de rêves , la nostalgie du poète pour sa patrie et de son désir de sa femme, ses sentiments ambivalents pour Eugenia et l'Italie , et son lien avec Domenico s'entremêlent.

       

      Par des éléments très simples, Andreï Tarkovsky nous donne déjà tout du mal-être de son personnage, du caractère destructeur de ce poids nostalgique qu’il porte en lui : avoir son corps en Italie et l’esprit en Russie. Nostalghia parle à merveille de ces instants de désabusement, ces moments de l’existence où, face à la difficulté de vivre, à la souffrance, l’art que nous chérissons d’ordinaire peut sembler dérisoire, où la beauté et sa promesse de bonheur paraissent nous insulter personnellement. Le film se construit sur ces deux bornes du désenchantement : la lassitude face au sublime et le dégoût de la parole, de mots qui ne sont pas les nôtres. [...]

       Film créé dans la solitude, la dépression, la honte de soi, Nostalghia reflète la peur, la fatigue, le sentiment d’abandon que chacun peut ressentir en temps de crise et nous rappelle qu’il n’y a alors qu’une attitude pour vaincre : non pas la folie (Domenico) ou le désenchantement total (Eugenia), mais l’avancée modeste, fébrile et décidée, les pieds dans la boue, les mains dans le froid, pour qu’un lieu vide de notre existence redevienne lieu sacré de l’humanité.

      Jean Gavril Sluka, dvdclassk.com, 23 février 2012

    • Réalisation
      Andrei Tarkovsky
    • Scénario
      Andreï Tarkovsky, Tonino Guerra
    • Image
      Giuseppe Lanci
    • Montage
      Amedeo Salfa
    • Musique
      Debussy, Wagner, Verdi, Beethoven
    • Producteur (s)
      Daniel Toscan du Plantier
    • Productions
      Opera Film Produzione, Rai 2, Sovinfilm
    • Distribution France
      Gaumont
    • Interprètes
      Oleg Yankovski, Domiziana Giordano, Erland Josephson, Patrizia Terreno, Laura De Marchi, Milena Vukotic
    • Année
      1983
    • Durée
      2h 05
    • Pays de production
      Italie, URSS
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom