PECORE IN ERBA

PECORE IN ERBA

Alberto Caviglia

0h 1min
2021
Story of PECORE IN ERBA
PECORE IN ERBA

Leonardo Zuliani (Davide Giordano) a disparu. La nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre et agite tout le pays. Toutes les chaînes de télévision diffusent des émissions spéciales qui montrent sa mère éplorée et interviewent amis et connaissances, alors qu’un sociologue explique l’importance de ce personnage public. On parcourt l’enfance et l’adolescence de ce génie de la communication et militant des droits civiques : n’a-t-il pas permis en Italie l’expression de l’antisémitisme longtemps réprimé ? C’est que tout petit déjà Leonardo avait développé une sensibilité aiguë au problème et connu de longues dépressions comme lorsqu’il avait découvert que Jésus lui-même était juif. Néanmoins chaque fois il se reprenait et repartait en lutte contre l’″antisémiphobie″ dominante.

« J’ai voulu aborder le thème de l’antisémitisme par le biais de la satire, en brisant tous les tabous qui me rendaient impossible une approche plus classique. L’antisémitisme est un phénomène tellement profond qu’on ne peut le réduire à ses expressions les plus extrêmes et explicites. Ce sont ses manifestations apparemment inconscientes qui sont les plus dures à combattre. Mon film est une façon de mettre en évidence et de ridiculiser l’hypocrisie et les préjugés. Il invite à réfléchir sur toutes les facettes de ce phénomène et à se positionner face à elles. »

Alberto Caviglia, Dossier de presse

Après des études de Lettres à Rome et une thèse sur David Cronenberg, Alberto Caviglia (1984) a suivi les cours de mise en scène à la New York Film Academy. À partir de 2006 il a été l’assistant de Ferzan Ozpetek. Passionné de photo, il est diplômé de la Scuola Romana di Fotografia. Pecore in erba est son premier long-métrage.

    • PECORE IN ERBA

      Leonardo Zuliani (Davide Giordano) a disparu. La nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre et agite tout le pays. Toutes les chaînes de télévision diffusent des émissions spéciales qui montrent sa mère éplorée et interviewent amis et connaissances, alors qu’un sociologue explique l’importance de ce personnage public. On parcourt l’enfance et l’adolescence de ce génie de la communication et militant des droits civiques : n’a-t-il pas permis en Italie l’expression de l’antisémitisme longtemps réprimé ? C’est que tout petit déjà Leonardo avait développé une sensibilité aiguë au problème et connu de longues dépressions comme lorsqu’il avait découvert que Jésus lui-même était juif. Néanmoins chaque fois il se reprenait et repartait en lutte contre l’″antisémiphobie″ dominante.

      « J’ai voulu aborder le thème de l’antisémitisme par le biais de la satire, en brisant tous les tabous qui me rendaient impossible une approche plus classique. L’antisémitisme est un phénomène tellement profond qu’on ne peut le réduire à ses expressions les plus extrêmes et explicites. Ce sont ses manifestations apparemment inconscientes qui sont les plus dures à combattre. Mon film est une façon de mettre en évidence et de ridiculiser l’hypocrisie et les préjugés. Il invite à réfléchir sur toutes les facettes de ce phénomène et à se positionner face à elles. »

      Alberto Caviglia, Dossier de presse

      Après des études de Lettres à Rome et une thèse sur David Cronenberg, Alberto Caviglia (1984) a suivi les cours de mise en scène à la New York Film Academy. À partir de 2006 il a été l’assistant de Ferzan Ozpetek. Passionné de photo, il est diplômé de la Scuola Romana di Fotografia. Pecore in erba est son premier long-métrage.

    • Réalisation
      Alberto Caviglia
    • Scenario
      Alberto Caviglia, Benedetta Grasso,Paolo Cosseddu
    • Image
      Andrea Locatelli
    • Montage
      Gianni Vezzosi
    • Musique
      Pasquale Catalano
    • Producer (s)
      Luigi Musini, Olivia Musini, Renato Ragosta, Paola Levi, Ricky Levi
    • Productions
      On My Own, avec la contribution du MiBACT
    • Interprètes
      Davide Giordano, Anna Ferruzzo, Omero Antonutti, Bianca Nappi, Mimosa Campironi, Lorenza Indovina
    • Année
      2015
    • Durée
      1h 26
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOST
    • Citation
      Il a marqué profondément notre conscience.
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom