SAREMO GIOVANI E BELLISSIMI

SAREMO GIOVANI E BELLISSIMI

Letizia Lamartire

0h 1min
2021
Story of SAREMO GIOVANI E BELLISSIMI
SAREMO GIOVANI E BELLISSIMI

Au début des années 1990, la chanteuse Isabella (Barbora Bobulova) a vécu son heure de gloire le temps d’un été. Vingt ans plus tard elle vit retirée dans la ville très provinciale de Ferrare, où elle continue de se produire avec les mêmes chansons, accompagnée par son fils Bruno (Alessandro Piavani), devant un public de plus en plus clairsemé. Isabella s’est persuadée que la naissance de Bruno a mis un terme à son succès. Cela n’empêche pas la relation fusionnelle, quasi amoureuse,  entre mère et fils, malgré des frictions. Isabella a parfois des réactions d’adolescente, ce qui a rendu Bruno très mûr pour son âge. Tout bascule lorsqu’apparaît Arianna (Federica Sabatini), jeune leader d’un groupe rock avec qui Bruno commence à jouer. La relation entre mère et fils change. Bruno vole de ses propres ailes, ce qui oblige Isabella à faire enfin face à la réalité.

 

« Dès la première lecture du sujet je suis tombée amoureuse des deux personnages principaux. Leur univers privé, leur fragilité et leurs contradictions sont la vraie force de la narration et je me suis fixée comme but d’étudier toute la profondeur de ce lien. J’ai voulu observer les événements en multipliant les perspectives, d’en haut, d’en bas, de l’intérieur, de l’extérieur, tout en gardant le double ton de la comédie et du drame. Car je suis convaincue que le détachement entre parents et enfants ressemble à la fin d’une histoire d’amour, avec des éléments ridicules ou bizarres. Ce film est la synthèse des deux univers que je chéris le plus : le cinéma et la musique, qui est un élément constituant de la narration. »

Letizia Lamartire, Dossier de presse

 

Sortie du Conservatoire de Bari, Letizia Lamartire a joué un temps dans des pubs et des discothèques. Elle a enchaîné avec une thèse sur la musique et le cinéma, avant d’opter pour une carrière de réalisatrice. Après un court-métrage remarqué, Piccole italiane, elle réalise Saremo giovani e bellissimi, son premier long-métrage.

    • SAREMO GIOVANI E BELLISSIMI

      Au début des années 1990, la chanteuse Isabella (Barbora Bobulova) a vécu son heure de gloire le temps d’un été. Vingt ans plus tard elle vit retirée dans la ville très provinciale de Ferrare, où elle continue de se produire avec les mêmes chansons, accompagnée par son fils Bruno (Alessandro Piavani), devant un public de plus en plus clairsemé. Isabella s’est persuadée que la naissance de Bruno a mis un terme à son succès. Cela n’empêche pas la relation fusionnelle, quasi amoureuse,  entre mère et fils, malgré des frictions. Isabella a parfois des réactions d’adolescente, ce qui a rendu Bruno très mûr pour son âge. Tout bascule lorsqu’apparaît Arianna (Federica Sabatini), jeune leader d’un groupe rock avec qui Bruno commence à jouer. La relation entre mère et fils change. Bruno vole de ses propres ailes, ce qui oblige Isabella à faire enfin face à la réalité.

       

      « Dès la première lecture du sujet je suis tombée amoureuse des deux personnages principaux. Leur univers privé, leur fragilité et leurs contradictions sont la vraie force de la narration et je me suis fixée comme but d’étudier toute la profondeur de ce lien. J’ai voulu observer les événements en multipliant les perspectives, d’en haut, d’en bas, de l’intérieur, de l’extérieur, tout en gardant le double ton de la comédie et du drame. Car je suis convaincue que le détachement entre parents et enfants ressemble à la fin d’une histoire d’amour, avec des éléments ridicules ou bizarres. Ce film est la synthèse des deux univers que je chéris le plus : le cinéma et la musique, qui est un élément constituant de la narration. »

      Letizia Lamartire, Dossier de presse

       

      Sortie du Conservatoire de Bari, Letizia Lamartire a joué un temps dans des pubs et des discothèques. Elle a enchaîné avec une thèse sur la musique et le cinéma, avant d’opter pour une carrière de réalisatrice. Après un court-métrage remarqué, Piccole italiane, elle réalise Saremo giovani e bellissimi, son premier long-métrage.

    • Réalisation
      Letizia Lamartire
    • Scénario
      Marco Borromei, Letizia Lamartire, Anna Zagaglia
    • Image
      Giuseppe Chessa
    • Montage
      Fabrizio Franzini
    • Musique
      Matteo Buzzanca
    • Productions
      CSC-Centro Sperimentale di Cinema Production, Rai Cinema, D.O. Consulting & Production, avec la contribution du MiBACT et le soutien de Regione Lazio, Regione Emilia-Romagna, Emilia-Romagna Film Commission
    • Vente à l’étranger
      Rai Com
    • Interprètes
      Barbora Bobulova, Alessandro Piavani, Massimiliano Gallo, Federica Sabatini, Elisabetta De Vito, Ciro Scalera, Victoria Silvestro, Tiziana Viano, Matteo Buzzanca
    • Année
      2018
    • Durée
      1h 32
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOSTF
    • Citation
      Tu fais quoi ? - Je compose. - Mais quoi ? - Mon nouvel album, voyons !
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom