MV5BODYxOTA4MTU5OV5BMl5BanBnXkFtZTgwNjQ1NDE5ODE@. V1

SODOMA, L’ALTRA FACCIA DI GOMORRA

0h 1min
2021
Story of SODOMA, L’ALTRA FACCIA DI GOMORRA
SODOMA, L’ALTRA FACCIA DI GOMORRA Ettore (Ettore Massa), Ciro (Corrado Ardone) et Marco (Massimo Peluso) sont en quête d’un emploi stable. C’est la crise, et à Naples le marché de l’emploi est plutôt morose. En fait ils réalisent assez vite que seule la Camorra peut leur offrir une situation. Mais il y a un problème : comment arrive-t-on à faire partie d’un clan ?  Dans le but d’attirer l’attention de Don Armando, un boss respecté, et d’entrer à son service, ils décident de braquer une pizzeria, de s’emparer de la cocaïne qui est entreposée. Ils prouveront ainsi ce dont ils sont capables. Mais réussir un braquage n’est pas donné à tout le monde. Toutefois ils arrivent effectivement à attirer l’attention du boss : la pizzeria lui appartient ! Don Armando est généreux à sa façon. Il décide de les mettre à l’essai. Ils côtoient ainsi la criminalité orga­nisée, les déchets toxiques, le travail au noir, bref tout ce qui fait la légende de Naples… « Dans les scènes du film, on retrouve le schéma clas­sique, revu et amélioré, de la comédie créée par De Crescenzo [Così parlò Bellavista, ndr] où la définition du contexte passe toujours par la caractérisation ironique et humoristique des personnages. C’est dans ce domaine que la contribution de Marzio Honorato, le producteur, a été déterminante. Il a apporté son expérience pluriannuelle de comédien napolitain en imprégnant tout le film de cette sagacité impalpable que l’on pourrait résumer ainsi : «S’il faut pleurer, faisons-le en rigolant, les larmes couleront plus vite et sècheront plus tôt». Bref, l’habileté des interprètes nous ramène à cette capa­cité histrionique tout à fait napolitaine de transformer le scénario en un simple canevas où les artistes savent quand et comment lancer leurs répliques pour faire éclater d’un rire sincère même le plus coincé des spectateurs. » Note di regia
    • SODOMA, L’ALTRA FACCIA DI GOMORRA

      Ettore (Ettore Massa), Ciro (Corrado Ardone) et Marco (Massimo Peluso) sont en quête d’un emploi stable. C’est la crise, et à Naples le marché de l’emploi est plutôt morose. En fait ils réalisent assez vite que seule la Camorra peut leur offrir une situation. Mais il y a un problème : comment arrive-t-on à faire partie d’un clan ? 

      Dans le but d’attirer l’attention de Don Armando, un boss respecté, et d’entrer à son service, ils décident de braquer une pizzeria, de s’emparer de la cocaïne qui est entreposée. Ils prouveront ainsi ce dont ils sont capables. Mais réussir un braquage n’est pas donné à tout le monde. Toutefois ils arrivent effectivement à attirer l’attention du boss : la pizzeria lui appartient ! Don Armando est généreux à sa façon. Il décide de les mettre à l’essai. Ils côtoient ainsi la criminalité orga­nisée, les déchets toxiques, le travail au noir, bref tout ce qui fait la légende de Naples…

      « Dans les scènes du film, on retrouve le schéma clas­sique, revu et amélioré, de la comédie créée par De Crescenzo [Così parlò Bellavista, ndr] où la définition du contexte passe toujours par la caractérisation ironique et humoristique des personnages.

      C’est dans ce domaine que la contribution de Marzio Honorato, le producteur, a été déterminante. Il a apporté son expérience pluriannuelle de comédien napolitain en imprégnant tout le film de cette sagacité impalpable que l’on pourrait résumer ainsi : «S’il faut pleurer, faisons-le en rigolant, les larmes couleront plus vite et sècheront plus tôt».

      Bref, l’habileté des interprètes nous ramène à cette capa­cité histrionique tout à fait napolitaine de transformer le scénario en un simple canevas où les artistes savent quand et comment lancer leurs répliques pour faire éclater d’un rire sincère même le plus coincé des spectateurs. »

      Note di regia

    • Réalisation
      Vincenzo Pirozzi
    • Scénario
      Corrado Ardone
    • Image
      Giuseppe Cembalo
    • Musique
      Peppe Bruno
    • Producteur (s)
      Marzio Honorato
    • Productions
      Maxima Film
    • Interprètes
      Ettore Massa, Massimo Peluso, Corrado Ardone, Germano Bellavia, Mario Porfito, Gianluca Di Gennaro, Giacomo Rizzo, Marco Lanzuise, Gianni Ferreri, Ciro Esposito, Antonio Pennarella, Antonio Fiorillo, Vittorio Ciorcalo
    • Année
      2012
    • Durée
      1h 32
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOST
    • Citation
      On dit qu’à Naples la drogue est un problème. C’est faux, on en trouve à tous les coins de rue.
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom