222

TRIS DI DONNE E ABITI NUZIALI

Vincenzo TERRACCIANO

0h 1min
2021
Story of TRIS DI DONNE E ABITI NUZIALI
TRIS DI DONNE E ABITI NUZIALI Franco Campanella est retraité des postes. C’est un mari aimant et un père affectueux. Bien que sa retraite soit maigre, la famille s’en tire plutôt bien, essentiellement grâce au sens aigu de l’économie et au travail à domicile de Joséphine, que Franco a rencontrée lors d’un séjour en Allemagne et aussitôt épousée. Le seul problème, c’est que leur fille Luisa doit se marier et qu’à Naples cela coûte fort cher si l’on ne veut pas faire piètre figure. Joséphine programme tout, compte tout jusqu’au moindre centime et elle charge Franco de demander un prêt à sa banque. Hélas, il y a un autre problème, bien plus grave. Franco est un joueur invétéré, connu dans toutes les salles de jeu de Naples. Alors qu’il parvenait tant bien que mal à compenser ses pertes par ses gains, depuis quelque temps la chance l’a quitté et il a accumulé les dettes. Or il a promis à Luisa de lui payer une robe de mariée digne d’une princesse. Franco veut se refaire, mais il ne fait que s’enfoncer davantage et un beau jour (façon de parler) la vérité éclate.   « Tris di donne & abiti nuziali joue sur un double registre. C’est une comédie avec des moments dramatiques, les personnages sont de braves gens, mais il y a aussi quelques voyous. Les clichés sur Naples sont évités à quelques exceptions près. Le jeu devient un alibi pour analyser les dynamiques familiales en temps de crise. Le tout est très actuel et très bien joué. Le jeu italo-germano-napolitain de Martina Gedek est remarquable et confirme tout le bien que l’on pensait d’elle après sa belle prestation dans La vie des autres. » Alberto CRESPI, L'Unità, 20 septembre 2009
    • TRIS DI DONNE E ABITI NUZIALI

      Franco Campanella est retraité des postes. C’est un mari aimant et un père affectueux. Bien que sa retraite soit maigre, la famille s’en tire plutôt bien, essentiellement grâce au sens aigu de l’économie et au travail à domicile de Joséphine, que Franco a rencontrée lors d’un séjour en Allemagne et aussitôt épousée. Le seul problème, c’est que leur fille Luisa doit se marier et qu’à Naples cela coûte fort cher si l’on ne veut pas faire piètre figure. Joséphine programme tout, compte tout jusqu’au moindre centime et elle charge Franco de demander un prêt à sa banque. Hélas, il y a un autre problème, bien plus grave. Franco est un joueur invétéré, connu dans toutes les salles de jeu de Naples. Alors qu’il parvenait tant bien que mal à compenser ses pertes par ses gains, depuis quelque temps la chance l’a quitté et il a accumulé les dettes. Or il a promis à Luisa de lui payer une robe de mariée digne d’une princesse. Franco veut se refaire, mais il ne fait que s’enfoncer davantage et un beau jour (façon de parler) la vérité éclate.

       

      « Tris di donne & abiti nuziali joue sur un double registre. C’est une comédie avec des moments dramatiques, les personnages sont de braves gens, mais il y a aussi quelques voyous. Les clichés sur Naples sont évités à quelques exceptions près. Le jeu devient un alibi pour analyser les dynamiques familiales en temps de crise. Le tout est très actuel et très bien joué. Le jeu italo-germano-napolitain de Martina Gedek est remarquable et confirme tout le bien que l’on pensait d’elle après sa belle prestation dans La vie des autres. »

      Alberto CRESPI, L'Unità, 20 septembre 2009

    • Réalisation
      Vincenzo Terracciano
    • Scénario
      Vincenzo Terracciano, Laura Sabatino
    • Image
      Fabio Cianchetti
    • Montage
      Marco Spoletini
    • Musique
      Nicola Piovani
    • Producteur (s)
      Umberto Massa, Roberto Cipullo
    • Productions
      Kubla Khan, Rai Cinema, avec la contribution du MiBAC, Camaleo
    • Interprètes
      Sergio Castellitto, Martina Gedeck, Paolo Briguglia, Raffaella Rea, Salvatore Cantalupo, Paolo Calabresi, Elena Bouryka, Gigio Morra, Renato Marchetti, Giovanni Esposito, Iaia Forte
    • Année
      2009
    • Durée
      1h 38
    • Pays de production
      Italie
    • Citation
      "Ça t’est déjà arrivé de dire la vérité ? Une fois dans ta vie, est-ce que ça t’est arrivé ? "
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom