LES DEUX FANFARONS

UNA BOTTA DI VITA

0h 1min
1988
Story of UNA BOTTA DI VITA
UNA BOTTA DI VITA LES DEUX FANFARONS Un petit pays d'Emilie, c'est la mi-août, presque tous les habitants sont par­tis en vacances, hormis le troisième âge. Mondardini et Battistini se rencon­trent ainsi tous les soirs sous la fenêtre éclairée d'une splendide jeune qui se douche. Mondardini est un spectateur assidu de cette scène pittoresque. Les gueuletons et les bons vins sont à Battistini ce que les femmes sont à Mondardini : le centre de son univers. Lassés de ces activités débordantes, nos deux compères décident de partir ensemble en vacances... qui se transforment immédiatement en cauchemar. La première étape, à Bordighera, est un triste échec : invités chez un ami de Mondardini, ils apprennent que l'homme est mort la nuit précédente... Après une nuit épuisante à Saint-Tropez, les deux amis décident de rentrer en Italie. En traversant Cannes, ils rencontrent Germaine, pour laquelle ils se disputent et Mondardini se remet au volant, seul. Plus tard, Battistini le retrouve sur un brancard : le malheureux a eu un accident mais il a encore le courage de plaisanter : "Quelle vie magnifique".   Les aventures du duo SORDI-BLIER, dont c'est le dernier rôle, nous procurent, sans prétention, un agréable moment de détente.
    • UNA BOTTA DI VITA

      LES DEUX FANFARONS

      Un petit pays d'Emilie, c'est la mi-août, presque tous les habitants sont par­tis en vacances, hormis le troisième âge. Mondardini et Battistini se rencon­trent ainsi tous les soirs sous la fenêtre éclairée d'une splendide jeune qui se douche. Mondardini est un spectateur assidu de cette scène pittoresque. Les gueuletons et les bons vins sont à Battistini ce que les femmes sont à Mondardini : le centre de son univers.

      Lassés de ces activités débordantes, nos deux compères décident de partir ensemble en vacances... qui se transforment immédiatement en cauchemar. La première étape, à Bordighera, est un triste échec : invités chez un ami de Mondardini, ils apprennent que l'homme est mort la nuit précédente...

      Après une nuit épuisante à Saint-Tropez, les deux amis décident de rentrer en Italie. En traversant Cannes, ils rencontrent Germaine, pour laquelle ils se disputent et Mondardini se remet au volant, seul. Plus tard, Battistini le retrouve sur un brancard : le malheureux a eu un accident mais il a encore le courage de plaisanter : "Quelle vie magnifique".

       

      Les aventures du duo SORDI-BLIER, dont c'est le dernier rôle, nous procurent, sans prétention, un agréable moment de détente.

    • Réalisation
      Enrico Oldoini
    • Scenario
      Aurélia Chiesa, Age, Enrico Oldoini et Liliana Betti
    • Image
      Giuseppe Ruzzolini
    • Montage
      Raimondo Crociani
    • Musique
      Manuel De Sica
    • Producer (s)
      Pio Angeletti, Adriano De Micheli
    • Productions
      International Dean Film, Italfrance Films
    • Interprètes
      Alberto Sordi,, Bernard Blier, Andréa Férréol, Maria Mercader, Elena Falcheri, Vittorio Caprioli, Christian De Sica
    • Année
      1988
    • Durée
      1h 30
    • Pays de production
      Italie, France
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom