DANS LA SOIRÉE

VERSO SERA

0h 1min
1990
Story of VERSO SERA
VERSO SERA DANS LA SOIRÉE Le film se déroule dans les années 70. Un professeur d'université communiste au crépuscule de sa vie affronte sa jeune belle-fille, Stella, une marginale sans foi ni loi. Entre eux, une petite fille, Papere, dont ils vont se disputer l'éducation. Elle a été confiée à son grand-père parce que ses parents, qui se séparent, n'ont pas su lui donner une place dans leur vie désordonnée. Le vieil homme est choqué par la liberté dans laquelle a été élevée Papere. Mais, un jour, Stella vient la rechercher... Deux générations face à face.   Il y a eu très peu de films sur les années 70. Et pour cause. Ce n'est pas une époque très cinégénique. La mode a très vite pris un coup de vieux et les idées qui s'y défendaient, si on leur doit beaucoup aujourd'hui, ont été rapidement taxées d'idéalisme naïf. "Dans la soirée" ne peut échapper à cet écueil et du coup, le film paraît un peu vieillot. Mais il serait vraiment dommage de s'arrêter à ça. Car il y a, entre Marcello Mastroianni et Sandrine Bonnaire, des moments de grâce pure, d'émotion tendre, dans l'agressivité comme dans la complicité. Francesca Archibugi leur a écrit des dialogues d'une totale sincérité et les a filmés magnifiquement. Ces deux personnages sont d'une belle richesse. Tous deux bardés de certitudes - l'un que la vie s'apprend dans les livres, l'autre qu'elle s'expérimente - vont commencer à se regarder, à s'écouter. Et, finalement, à s'aimer. Dans une Italie où l'on assène ses opinions à coups d'explosifs, ils vont petit à petit accepter de communiquer, admettre de s'enrichir mutuellement. (...) Sandrine Bonnaire est d'une légèreté et d'une beauté exceptionnelles dans ce film. Et le fait qu'elle soit doublée en italien ne gêne en rien. Malgré ses robes à fleurs et son blouson de cuir, elle laisse transparaître la sensualité de Stella, qui va beaucoup troubler le professeur. Et Mastroianni réussit à donner à ses regards pour elle des éclairs d'adolescence. Un duo au sommet. Le talent de Francesca Archibugi, c'est qu'elle a tant de sensibilité dans son écriture, tant d'amour pour ses personnages, qu'elle nous implique totalement dans leurs relations. On a le même regard que Stella sur le professeur, le même regard que le professeur sur Stella. Alors, que son film soit légèrement démodé ne nous empêche guère d'entendre sa musique, qui nous ravit. Catherine Wimphen - Studio - Septembre 91   En 1991,Francesca Archibugi obtient avec VERSO SERA le David di Donatello du meilleur film, ce qui la consacre comme l'une des plus sûres valeurs du cinéma italien actuel.
    • VERSO SERA

      DANS LA SOIRÉE

      Le film se déroule dans les années 70. Un professeur d'université communiste au crépuscule de sa vie affronte sa jeune belle-fille, Stella, une marginale sans foi ni loi. Entre eux, une petite fille, Papere, dont ils vont se disputer l'éducation. Elle a été confiée à son grand-père parce que ses parents, qui se séparent, n'ont pas su lui donner une place dans leur vie désordonnée. Le vieil homme est choqué par la liberté dans laquelle a été élevée Papere. Mais, un jour, Stella vient la rechercher... Deux générations face à face.

       

      Il y a eu très peu de films sur les années 70. Et pour cause. Ce n'est pas une époque très cinégénique. La mode a très vite pris un coup de vieux et les idées qui s'y défendaient, si on leur doit beaucoup aujourd'hui, ont été rapidement taxées d'idéalisme naïf. "Dans la soirée" ne peut échapper à cet écueil et du coup, le film paraît un peu vieillot.

      Mais il serait vraiment dommage de s'arrêter à ça. Car il y a, entre Marcello Mastroianni et Sandrine Bonnaire, des moments de grâce pure, d'émotion tendre, dans l'agressivité comme dans la complicité. Francesca Archibugi leur a écrit des dialogues d'une totale sincérité et les a filmés magnifiquement. Ces deux personnages sont d'une belle richesse. Tous deux bardés de certitudes - l'un que la vie s'apprend dans les livres, l'autre qu'elle s'expérimente - vont commencer à se regarder, à s'écouter. Et, finalement, à s'aimer. Dans une Italie où l'on assène ses opinions à coups d'explosifs, ils vont petit à petit accepter de communiquer, admettre de s'enrichir mutuellement. (...)

      Sandrine Bonnaire est d'une légèreté et d'une beauté exceptionnelles dans ce film. Et le fait qu'elle soit doublée en italien ne gêne en rien. Malgré ses robes à fleurs et son blouson de cuir, elle laisse transparaître la sensualité de Stella, qui va beaucoup troubler le professeur. Et Mastroianni réussit à donner à ses regards pour elle des éclairs d'adolescence. Un duo au sommet.

      Le talent de Francesca Archibugi, c'est qu'elle a tant de sensibilité dans son écriture, tant d'amour pour ses personnages, qu'elle nous implique totalement dans leurs relations. On a le même regard que Stella sur le professeur, le même regard que le professeur sur Stella. Alors, que son film soit légèrement démodé ne nous empêche guère d'entendre sa musique, qui nous ravit.

      Catherine Wimphen - Studio - Septembre 91

       

      En 1991,Francesca Archibugi obtient avec VERSO SERA le David di Donatello du meilleur film, ce qui la consacre comme l'une des plus sûres valeurs du cinéma italien actuel.

    • Réalisation
      Francesca Archibugi
    • Scenario
      Francesca Archibugi, Gloria Malatesta, Claudia Sbarigia.
    • Image
      Paolo Carnera
    • Montage
      Roerto Missiroli
    • Musique
      Roberto Gatto, Battista Lena
    • Producer (s)
      Leo Pescarolo, Guido De Laurentiis
    • Productions
      Ellepi Film, Paradis Films
    • Distribution France
      Bac Films
    • Interprètes
      Marcello Mastroianni, Sandrine Bonnaire, Zoé Incrocci, Giorgio Tirabassi, Victor Cavallo, Veronica Lazar, Lara Pranzoni, Paolo Panelli, Giovanna Ralli
    • Année
      1990
    • Durée
      1h 42
    • Pays de production
      Italie, France
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom