ODIO L’ESTATE

ODIO L’ESTATE

Massimo Venier

ODIO L’ESTATE
Aldo, hypocondriaque chronique et flemmard constant, a loué une magnifique maison sur une île pour les vacances. Il s’y rend avec sa femme, ses trois enfants et son chien. Après un voyage stressant, ils arrivent et s’installent. Giovanni, un petit commerçant pinailleur à l’excès, accompagné de sa femme et de sa fille, sonne à la porte. Lui aussi a un contrat de location pour cette maison. La discussion s’envenime lorsqu’arrive Giacomo, un grand médecin un brin snob, avec sa femme et son fils, qui lui aussi a un contrat de location. L’agence immobilière est aux abonnés absents et le maréchal des carabiniers a trop chaud pour réfléchir à une solution. On est en plein mois d’août, tout affiche complet, il n’y a pas d’autre solution, il faut cohabiter. Les caractères et les modes de vie si différents amènent bien des conflits. Heureusement il y a les femmes et les enfants. Et puis ce sont les vacances.


Giacomo : « Comme toujours, nous avons voulu mettre en scène les caractères des personnages plutôt que leurs choix. Y compris les choix politiques, qui de nos jours, à mon avis, ne signifient pas grand-chose. Cependant, nous restons en dehors de la politique. On prend plus de plaisir à dessiner des caractères. En ce sens, interpréter un bourgeois, un prolétaire au bord de la faillite et un fainéant s’est fait assez spontanément. »
Giovanni : « Faire rire les gens est toujours un mécanisme mystérieux. Nous cherchons une histoire et une atmosphère qui nous satisfont. Et les amis avec qui la réaliser. Ensuite, nous espérons que se crée une alchimie qui déclenche le comique et satisfasse le public. Il n’y a pas de recettes, à moins que Giacomo en ait une… »
Giacomo : « Il n’y a pas de recette, si ce n’est faire confiance à notre intuition et être fidèles à notre façon de travailler. »
Propos recueillis par Mattia Pasquini, Amica, 30 janvier 2020

Massimo Venier

Massimo Venier (1967, Varese) collabore de 1990 à 1997 avec le trio comique Gialappa's Band à l'émission télévisée Mai dire gol d'Italia Uno. C'est avec un autre trio comique, Aldo, Giovanni et Giacomo qu'il écrit et réalise successivement Tre uomini e una gamba (1997), Così è la vita (1998), Chiedimi se sono felice (2000), La leggenda di Al, John e Jack (2002). Il dirige ce même trio d'interprètes dans Tu la conosci Claudia? (2004) et Odio l'estate (2020). C'est avec le duo de comiques, Ale et Franz, qu'il écrit et qu'il les dirige  Mi fido di te en 2007. En solo, il a réalisé Generazione mille euro (2009), Il giorno in più (2011), Aspirante vedovo (2013) et Odio l’estate (2020).

BANDE ANNONCE

SÉANCES

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Massimo Venier

Scénario : Davide Lantieri, Michele Pellegrini, Massimo Venier, Aldo Giovanni e Giacomo

Image :  Vittorio Omodei Zorini

Montage : Enrica Gatto

Musique : Brunori Sas

Producteur (s) : Paolo Guerra

Productions : AGIDI DUE, avec le soutien de Fondazione Apulia Film Commission

Distribution France : 

Vente à l’étranger : Vision Distribution

Interprètes : Aldo Baglio, Giovanni Storti, Giacomo Poretti, Lucia Mascino, Carlotta Natoli, Maria Di Biase, Michele Placido, Massimo Ranieri

Année : 2020
Durée : 105
Pays de production : Italie