TORNARE

TORNARE

Cristina Comencini

TORNARE

Naples, années 1990. Alice (Giovanna Mezzogiorno), 40 ans, revient des USA après vingt ans d’absence. Son père vient de décéder, il n’y a plus personne dans la maison familiale, une magnifique villa sur la mer qu’avec sa sœur Virginia (Barbara Ronchi) elles ont décidé de vendre. Alice séjourne seule dans la maison qu’elle avait fuie et des souvenirs resurgissent. Elle se redécouvre enfant (Clelia Rossi Marcelli), adolescente rebelle (Beatrice Grannò), et revit sa relation difficile avec ses parents. Virginia lui présente Marc, un homme charmant qui a été proche de son père pendant ses dernières années. Il semble tout savoir d’elle et de son passé. Avec lui débute un long cheminement vers des événements qui ont déterminé sa vie et qu’elle avait refoulés.


« Tornare est probablement mon film le plus libre. Il raconte l’enquête d’une femme, Alice, sur ce qui s’est passé avant qu’elle ait fui sa maison et Naples. Dans le film, le passé, le présent et le futur agissent simultanément, comme s’il était possible de se revoir à des âges différents, et les autres soi-mêmes, abandonnés comme des mues d’araignées, reviennent à la vie et nous aident à découvrir quelque chose que le passage des années et leur abandon a caché.
C’est aussi un thriller de l’inconscient et un film sur le temps qui n’existe pas comme nous sommes habitués à le penser. Les objets, les lieux et les gens apparaissent et disparaissent comme des signes mystérieux, des images du rébus d’une vie, que la protagoniste doit interpréter et résoudre. »
Cristina Comencini, Dossier de presse.

Cristina Comencini

Cristina Comencini (Rome 1953) débute comme actrice dans Casanova, un adolescent à Venise de son père Luigi en 1969, avec qui elle collabore aux scénarios de Il matrimonio di Caterina (1982), Cuore (1984), de La Storia (1986), de Joyeux Noel, Bonne Année (1989). Elle réalise son premier film en 1988, Zoo. En 2005 ce sera La bestia nel cuore,  tiré de l’un de ses romans car Cristina est aussi écrivaine et compte une dizaine de romans à son actif depuis 1991.

Zoo est présenté en compétition au Festival en 1988. En 1991 elle présente Les amusements de la vie privée à Villerupt. En 2002 Il più bel giorno della mia vita remporte le prix du public. En 2017 elle est du jury. En 2o20 l'Amilcar de la Ville lui est décerné.

Filmographie partielle : Zoo (1988), I divertimenti della vita privata (1990, Les amusements de la vie privée), La fine è nota (1993), Và dove ti porta il cuore (1996, Va où ton cœur te porte), Matrimoni (1998), Il più bel giorno della mia vita (2002, Le plus beau jour de ma vie), La bestia nel cuore (2005, La bête dans le coeur), Bianco e nero (2008), Latin lover (2015), Qualcosa di nuovo (2016), Tornare (2019)

BANDE ANNONCE

SÉANCES

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Cristina Comencini

Scénario : Giulia Calenda, Ilaria Macchia, Cristina Comencini

Image :  Daria D’Antonio

Montage : Patrizio Marone

Musique : Gabriele Coen, Mario Rivera

Producteur (s) : Lionello Cerri, Cristiana Mainardi

Productions : Lumière & Co., Rai Cinema, avec le soutien du MiBACT et de Regione Lazio

Distribution France : 

Vente à l’étranger : Vision Distribution

Interprètes : Giovanna Mezzogiorno, Vincenzo Amato, Beatrice Grannò, Clelia Rossi Marcelli, Marco Valerio Montesano, Alessandro Acampora, Trevor White, Astrid Meloni, Tim Ahern, Barbara Ronchi

Année : 2019
Durée : 107
Pays de production : Italie