AGATA E LA TEMPESTA

AGATA E LA TEMPESTA

Silvio Soldini

0h 1min
2021
Story of AGATA E LA TEMPESTA
AGATA E LA TEMPESTA

Agata, libraire à Gênes, mène une vie pai­sible. Elle se sent en sécurité et à l'abri de toute surprise lorsque des événements pour le moins imprévisibles viennent bou­leverser son quotidien sans histoire : un de ses clients, un jeune homme exubérant et un peu désinvolte, lui déclare sa flamme. Gustavo, son frère avec qui elle très liée, lui apprend qu'il a été adopté et, cerise sur le gâteau, à son contact, les ampoules électriques grillent systématiquement. Gustavo part retrouver sa famille naturelle, un frère et sa compagne, à Cicognara, une petite localité dans le delta du Pô. Sa mère étant décédée depuis peu, il ne dispose que d'une vieille photo pour retrouver son père biologique. Tout ce bouleversement dans sa vie n'améliore pas les rapports avec sa femme que son travail de conseillère sentimentale dans un show télévisé retient à Gênes. Romeo, le frère de Gustavo, est représentant d'une ligne de vêtements et parcourt les routes de campagne au volant de son break couleur orange. Mais son rêve est de laisser tout tomber pour s'occuper d'un élevage de truites. Son enthousiasme est si communicatif que Gustavo décide de s'associer avec lui. À sa suite, Agata, qui a entre-temps réglé ses problèmes de cœur, est happée par la magie des lieux. Pour cette famille singulière ainsi que tous les autres personnages qui se rassemblent autour d'eux, commence une nouvelle vie qu'il va falloir réinventer jour après jour.

 

« Je voulais raconter l'univers de personnages pleins de faiblesses, de contradictions, de zones d'ombre, doux et imparfaits, drôles et profonds à la fois; bref, des personnages très humains. De plus, je voulais trouver un lieu de grande simplicité, qui n'aurait rien à voir avec les contingences historiques et politiques particulièrement pesantes en ce moment. L'histoire se situe en dehors du temps, de l'espa­ce et de la politique. C'est un moment de pure évasion, donc de méditation profonde ».

Propos recueillis par Luis Cabasés, L'Unità, 18 juillet 2003

    • AGATA E LA TEMPESTA

      Agata, libraire à Gênes, mène une vie pai­sible. Elle se sent en sécurité et à l'abri de toute surprise lorsque des événements pour le moins imprévisibles viennent bou­leverser son quotidien sans histoire : un de ses clients, un jeune homme exubérant et un peu désinvolte, lui déclare sa flamme. Gustavo, son frère avec qui elle très liée, lui apprend qu'il a été adopté et, cerise sur le gâteau, à son contact, les ampoules électriques grillent systématiquement. Gustavo part retrouver sa famille naturelle, un frère et sa compagne, à Cicognara, une petite localité dans le delta du Pô. Sa mère étant décédée depuis peu, il ne dispose que d'une vieille photo pour retrouver son père biologique. Tout ce bouleversement dans sa vie n'améliore pas les rapports avec sa femme que son travail de conseillère sentimentale dans un show télévisé retient à Gênes. Romeo, le frère de Gustavo, est représentant d'une ligne de vêtements et parcourt les routes de campagne au volant de son break couleur orange. Mais son rêve est de laisser tout tomber pour s'occuper d'un élevage de truites. Son enthousiasme est si communicatif que Gustavo décide de s'associer avec lui. À sa suite, Agata, qui a entre-temps réglé ses problèmes de cœur, est happée par la magie des lieux. Pour cette famille singulière ainsi que tous les autres personnages qui se rassemblent autour d'eux, commence une nouvelle vie qu'il va falloir réinventer jour après jour.

       

      « Je voulais raconter l'univers de personnages pleins de faiblesses, de contradictions, de zones d'ombre, doux et imparfaits, drôles et profonds à la fois; bref, des personnages très humains. De plus, je voulais trouver un lieu de grande simplicité, qui n'aurait rien à voir avec les contingences historiques et politiques particulièrement pesantes en ce moment. L'histoire se situe en dehors du temps, de l'espa­ce et de la politique. C'est un moment de pure évasion, donc de méditation profonde ».

      Propos recueillis par Luis Cabasés, L'Unità, 18 juillet 2003

    • Réalisation
      Silvio Soldini
    • Scénario
      Silvio Soldini, Doriana Leondeff, Francesco Piccolo
    • Image
      Arnaldo Catinari
    • Montage
      Carlotta Cristiani
    • Musique
      Giovanni Venostra
    • Productions
      Albachiara, TSI, Amka Film, Mercury Film,
    • Vente à l’étranger
      Adriana Chiesa Enterprises
    • Interprètes
      Licia Maglietta, Emilio Solfrizzi, Giuseppe Battiston, Claudio Santamaria, Marina Massironi, Pippo Santonastaso, Remo Remotti, Giselda Volodi, Fausto Russi Alesi
    • Année
      2004
    • Durée
      1h 58
    • Pays de production
      Italie, Suisse, Angleterre
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom