AIDA

AIDA

AÏDA

0h 1min
2021
Story of AIDA
AÏDA Dans l'Egypte antique, Aïda, fille du roi d''Ethiopie, est l'esclave de la princesse Amneris. Les deux jeunes femmes sont amoureuses de Radamès, noble guerrier égyptien. Celui-ci s'éprend d'Aïda. Les Éthiopiens s'apprêtent à envahir le Royaume. Radamès est désigné par Pharaon pour commander l'armée contre le peuple de sa bien-aimée...

Aïda, avant de s'enfuir, contrainte par son père, pousse Radamès à révéler des informations sur l'armée égyptienne. Les deux amants sont découverts et Radamès est condamné à mort pour trahison. Il refuse le pardon qu'Amneris est prête à lui accorder s'il renonce à jamais à Aïda. Dans la crypte du Temple où il est enterré vivant,Aïda le rejoint, résolue à mourir avec lui.

 

Aïda est un opéra en quatre actes de Giuseppe Verdi, sur un livret d'Antonio Ghislanzoni d'après une intrigue d'Auguste Mariette. Créé le 24 décembre 1871 au Caire à l'occasion de l'inauguration du nouvel opéra, il fut présenté publiquement à la Scala de Milan le 8 février 1872 et connut par la suite un succès retentissant.

Le film de Fracassi c'est vraiment l'opéra avec ses décors en carton pâte et la mise en scène figée. Cependant chaque acte est précédé d'une séquence cinématographique dans la pure tradition du péplum accompagnée d'un commentaire introductif dit par Eve RUGGIERI, dans la version diffusée en France.

 

"Aida est le premier rôle important de Sophia Loren alors âgée de dix neuf ans. Mais la voix d'Aida c'est celle de Renata Tebaldi, l'une des plus grandes sopranos italiennes. Tebaldi avait une émission parfaite, un timbre de rêve mais une présence scénique des plus conventionnelles. [...] Reine de la Scala jusqu'en 1952, puis chassée par Callas du temple de l'opéra, elle poursuit jusque dans les années 1970 une carrière internationale. Elle a donné le meilleur d'elle-même dans Verdi et Puccini"

François LAFON, dossier de presse du film

    • AÏDA

      Dans l'Egypte antique, Aïda, fille du roi d''Ethiopie, est l'esclave de la princesse Amneris. Les deux jeunes femmes sont amoureuses de Radamès, noble guerrier égyptien. Celui-ci s'éprend d'Aïda. Les Éthiopiens s'apprêtent à envahir le Royaume. Radamès est désigné par Pharaon pour commander l'armée contre le peuple de sa bien-aimée...

      Aïda, avant de s'enfuir, contrainte par son père, pousse Radamès à révéler des informations sur l'armée égyptienne. Les deux amants sont découverts et Radamès est condamné à mort pour trahison. Il refuse le pardon qu'Amneris est prête à lui accorder s'il renonce à jamais à Aïda. Dans la crypte du Temple où il est enterré vivant,Aïda le rejoint, résolue à mourir avec lui.

       

      Aïda est un opéra en quatre actes de Giuseppe Verdi, sur un livret d'Antonio Ghislanzoni d'après une intrigue d'Auguste Mariette. Créé le 24 décembre 1871 au Caire à l'occasion de l'inauguration du nouvel opéra, il fut présenté publiquement à la Scala de Milan le 8 février 1872 et connut par la suite un succès retentissant.

      Le film de Fracassi c'est vraiment l'opéra avec ses décors en carton pâte et la mise en scène figée. Cependant chaque acte est précédé d'une séquence cinématographique dans la pure tradition du péplum accompagnée d'un commentaire introductif dit par Eve RUGGIERI, dans la version diffusée en France.

       

      "Aida est le premier rôle important de Sophia Loren alors âgée de dix neuf ans. Mais la voix d'Aida c'est celle de Renata Tebaldi, l'une des plus grandes sopranos italiennes. Tebaldi avait une émission parfaite, un timbre de rêve mais une présence scénique des plus conventionnelles. [...] Reine de la Scala jusqu'en 1952, puis chassée par Callas du temple de l'opéra, elle poursuit jusque dans les années 1970 une carrière internationale. Elle a donné le meilleur d'elle-même dans Verdi et Puccini"

      François LAFON, dossier de presse du film

    • Réalisation
      Clemente Fracassi
    • Scénario
      Anna Gobbi, Carlo Castelli, Enrico Frigerio, Romeo Ciatti, d'après l'opéra de Giuseppe Verdi
    • Image
      Piero Portalupi
    • Montage
      Mario Bonotti
    • Musique
      Orchestre de la RAI sous la direction de Guiseppe Morelli<br
    • Producteur (s)
      Federico Teti
    • Productions
      Oscar Film
    • Distribution France
      Films sans frontières
    • Interprètes
      Sophia Loren (Aida - voix Renata Tebaldi), Luciano Della Marra (Radamès - voix Giuseppe Campora), Lois Maxwell (Amneris - voix Ebe Stignani), Enrico Formichi (Pharaon), Antonio Cassinelli (Ramphis), Afro Poli (Amonas)
    • Année
      1953
    • Durée
      1h 43
    • Pays de production
      Italie
    • Citation
      Celeste Aida, forma divina...
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom