AMERICANO ROSSO

AMERICANO ROSSO

Alessandro D’Alatri

0h 1min
1991
Story of AMERICANO ROSSO
AMERICANO ROSSO

L'Americano rosso (1/3 de vin blanc, 1/3 de Campari, 1/3 d'eau de seltz) était un apéritif très à la mode en 1934, année pendant laquelle se déroule cette histoire. Vittorio Benvegnù (Fabrizio Bentivoglio) est un don juan de province, sans aucune envergure. Quand son oncle (Eros Pagni) découvre que parmi ses conquêtes il y a aussi sa femme, il le chasse de l'agence matrimoniale où ils travaillaient ensemble. Tout seul et en plein ennui, il rencontre un italo-américain, George Maniago (Burt Young), qui revient pour se trouver une femme "italienne, jeune, avec une belle poitrine, et vierge". Vittorio flaire l'argent facile et l'aventure et il sert de guide à George à travers la Vénétie à la recherche de l'oiseau rare. La quête n'est pas facile, car Vittorio ne prend vraiment pas son travail à cœur et que George a peut-être l'esprit ailleurs. Est-il vraiment à la recherche d'une épouse ?

 

« Je ne voulais pas faire un premier film qui soit autobiographique, je voulais affronter un sujet qui demanderait un gros effort de reconstitution historique, avec beaucoup de personnages et des dialogues à adapter à l'époque... En ce temps là, le langage était différent, même les gros mots étaient différents, ainsi que les plaisanteries. C'est peut-être bien la recherche pour la bande son qui a été le moment le plus fascinant. Dans la Discothèque Nationale nous avons consulté les publications musicales de l'époque et j'ai remonté pour le film des annonces publicitaires chantées originales.

Quel est le rapport des personnages avec le fascisme ? Ce que je raconte dans mon film, c'est le rapport de monsieur-tout-le-monde avec le pouvoir. Il est là sans être là. Vittorio Benvegnù est un ancien de la marche sur Rome, comme ceux de ma génération sont des anciens des années 70 : ni victimes, ni héros. On était là. »

Alessandro D'Alatri, Propos recueillis par Piera Detassis, CIAK, Avril 1991

    • AMERICANO ROSSO

      L'Americano rosso (1/3 de vin blanc, 1/3 de Campari, 1/3 d'eau de seltz) était un apéritif très à la mode en 1934, année pendant laquelle se déroule cette histoire. Vittorio Benvegnù (Fabrizio Bentivoglio) est un don juan de province, sans aucune envergure. Quand son oncle (Eros Pagni) découvre que parmi ses conquêtes il y a aussi sa femme, il le chasse de l'agence matrimoniale où ils travaillaient ensemble. Tout seul et en plein ennui, il rencontre un italo-américain, George Maniago (Burt Young), qui revient pour se trouver une femme "italienne, jeune, avec une belle poitrine, et vierge". Vittorio flaire l'argent facile et l'aventure et il sert de guide à George à travers la Vénétie à la recherche de l'oiseau rare. La quête n'est pas facile, car Vittorio ne prend vraiment pas son travail à cœur et que George a peut-être l'esprit ailleurs. Est-il vraiment à la recherche d'une épouse ?

       

      « Je ne voulais pas faire un premier film qui soit autobiographique, je voulais affronter un sujet qui demanderait un gros effort de reconstitution historique, avec beaucoup de personnages et des dialogues à adapter à l'époque... En ce temps là, le langage était différent, même les gros mots étaient différents, ainsi que les plaisanteries. C'est peut-être bien la recherche pour la bande son qui a été le moment le plus fascinant. Dans la Discothèque Nationale nous avons consulté les publications musicales de l'époque et j'ai remonté pour le film des annonces publicitaires chantées originales.

      Quel est le rapport des personnages avec le fascisme ? Ce que je raconte dans mon film, c'est le rapport de monsieur-tout-le-monde avec le pouvoir. Il est là sans être là. Vittorio Benvegnù est un ancien de la marche sur Rome, comme ceux de ma génération sont des anciens des années 70 : ni victimes, ni héros. On était là. »

      Alessandro D'Alatri, Propos recueillis par Piera Detassis, CIAK, Avril 1991

    • Réalisation
      Alessandro D'Alatri
    • Scenario
      Enzo Monteleone d'après le roman de Cino Punetti
    • Image
      Alessio Gelsini
    • Montage
      Cecilia Zanuso
    • Musique
      Gabriele Ducros
    • Productions
      Videa, RAI Tre
    • Interprètes
      Burt Young, Fabrizio Bentivoglio, Valeria Milillo, Sabrina Ferilli, Orsetta De Rossi
    • Année
      1991
    • Durée
      1h 40
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom