IN NOME DEL POPOLO SOVRANO

IN NOME DEL POPOLO SOVRANO

AU NOM DU PEUPLE SOUVERAIN

Luigi Magni

0h 2min
1990
Story of IN NOME DEL POPOLO SOVRANO
IN NOME DEL POPOLO SOVRANO AU NOM DU PEUPLE SOUVERAIN En 1849, Rome connaît un soulèvement populaire. Pie IX est contraint de fuir à Gaëte et la République est proclamée. Mais c'est un succès éphémère pour les adversaires de 'absolutisme pontifical. En effet, Louis Napoléon Bonaparte, soucieux de s'attirer les sympathies des catholiques français, dépêche le général Oudinot pour rétablir le pape sur son trône. Les événements retentissent jusque dans le palais du Marquis Arquati, conservateur à tout crin. Son fils Eufemio, un être doux et timide, a pour femme la belle et pétulante Cristina, qui soutient vivement la République, au point de se donner à Giovanni Livraghi, un révolutionnaire milanais venu combattre aux côtés des républicains. Eufemio découvre que sa femme le trompe et il est pris d'un élan de témérité. Il veut tuer son rival et venger son honneur. Dans Rome la bataille fait rage. Qu'importe! Eufemio poursuit son but, il trouve Livraghi en plein combat. Mais en fait il lui sauve la vie : un Français allait le frapper et Eufemio l'abat. Les Républicains sont défaits. Les survivants quittent la ville et prennent la route du nord. Cristina essaie de rejoindre son amant. Mais Livraghi est arrêté et exécuté. Eufemio finit par retrouver sa femme. Tout est changé entre eux. Cristina connaît le geste généreux d'Eufemio et retrouve son estime pour lui. Enflammé, Eufemio se convertit à la cause unitaire et il décide de rejoindre l'armée piémontaise. Cristina, conquise, le suit. A Rome, Pie IX retrouve son trône.   "[Magni reste] fidèle à son esprit anticlérical et à son mode de récit qui mêle les personnages et les événements attestés par les livres d'histoire avec des intermèdes de pure fiction. Bien servi par la présence amicale d'interprètes de la qualité de Sordi et Manfredi, Magni a composé une fresque qui ne va pas décevoir le public grâce à la richesse des décors, des costumes et de la mise en scène. " Paolo D'Agostini, la Repubblica, 22 décembre 1990
    • IN NOME DEL POPOLO SOVRANO

      AU NOM DU PEUPLE SOUVERAIN

      En 1849, Rome connaît un soulèvement populaire. Pie IX est contraint de fuir à Gaëte et la République est proclamée. Mais c'est un succès éphémère pour les adversaires de 'absolutisme pontifical. En effet, Louis Napoléon Bonaparte, soucieux de s'attirer les sympathies des catholiques français, dépêche le général Oudinot pour rétablir le pape sur son trône.

      Les événements retentissent jusque dans le palais du Marquis Arquati, conservateur à tout crin. Son fils Eufemio, un être doux et timide, a pour femme la belle et pétulante Cristina, qui soutient vivement la République, au point de se donner à Giovanni Livraghi, un révolutionnaire milanais venu combattre aux côtés des républicains. Eufemio découvre que sa femme le trompe et il est pris d'un élan de témérité. Il veut tuer son rival et venger son honneur. Dans Rome la bataille fait rage. Qu'importe! Eufemio poursuit son but, il trouve Livraghi en plein combat. Mais en fait il lui sauve la vie : un Français allait le frapper et Eufemio l'abat.

      Les Républicains sont défaits. Les survivants quittent la ville et prennent la route du nord. Cristina essaie de rejoindre son amant. Mais Livraghi est arrêté et exécuté. Eufemio finit par retrouver sa femme. Tout est changé entre eux. Cristina connaît le geste généreux d'Eufemio et retrouve son estime pour lui. Enflammé, Eufemio se convertit à la cause unitaire et il décide de rejoindre l'armée piémontaise. Cristina, conquise, le suit. A Rome, Pie IX retrouve son trône.

       

      "[Magni reste] fidèle à son esprit anticlérical et à son mode de récit qui mêle les personnages et les événements attestés par les livres d'histoire avec des intermèdes de pure fiction. Bien servi par la présence amicale d'interprètes de la qualité de Sordi et Manfredi, Magni a composé une fresque qui ne va pas décevoir le public grâce à la richesse des décors, des costumes et de la mise en scène. "

      Paolo D'Agostini, la Repubblica, 22 décembre 1990

    • Réalisation
      Luigi Magni
    • Scénario
      Arrigo Petacco, Luigi Magni
    • Image
      Giuseppe Lanci
    • Montage
      Ruggero Mastroianni
    • Musique
      Nicola Piovani
    • Producteur (s)
      Angelo Rizzoli
    • Productions
      Erre Prod. Raidue
    • Distribution France
      Connaissance du cinéma
    • Interprètes
      Nino Manfredi, Alberto Sordi, Serena Grandi, Luca Barbareschi, Elena Sofia Ricci, Jacques Perrin, Massimo Wertmüller
    • Année
      1990
    • Durée
      2h 00
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom