BELLO, ONESTO, EMIGRATO AUSTRALIA SPOSEREBBE COMPAESANA ILLIBATA

BELLO, ONESTO, EMIGRATO AUSTRALIA SPOSEREBBE COMPAESANA ILLIBATA

Luigi Zampa

0h 1min
1971
Story of BELLO, ONESTO, EMIGRATO AUSTRALIA SPOSEREBBE COMPAESANA ILLIBATA
BELLO, ONESTO, EMIGRATO AUSTRALIA SPOSEREBBE COMPAESANA ILLIBATA

Amedeo Battipaglia, émigré en Australie depuis une vingtaine d'années, décide de se marier. Mais comme il se méfie des femmes australiennes trop émancipées, il demande à un prêtre italien de lui trouver une italienne disposée à le rejoindre en Australie. Toutefois, comme il sait qu'il n'est pas très beau, un peu enveloppé et pas spécialement attirant, il joint à sa lettre non sa photo mais celle d'un copain, Giuseppe, bien mieux de sa personne.

La fille qui reçoit la lettre, Carmela, est une prostituée qui veut changer de vie et qui trouve que c'est l'occasion ou jamais. Elle prend l'avion et attérit en Australie.

Amedeo l'attend à l'aéroport, faisant semblant d'avoir été envoyé la chercher par le fiancé retenu par son travail. Il espère profiter du voyage pour se faire apprécier. Arrivée à destination, Carmela n'est pas au bout de ses surprises…

 

« …Le film de Zampa dépasse le simple divertissement. Tourné presque entièrement en Australie parmi de véritables émigrés italiens, il évoque un univers un peu absurde, fait de nostalgie du pays lointain, de paysages irréels, de coutumes singulières. Dans cet univers tout est possible, même l'histoire de Carmela et Amedeo, dont le comique laisse affleurer douleur et solitude… »

Giovanni Grazzini, Corriere della sera, 23/12/1971

 

« Après une collaboration étroite avec l'écrivain Vitaliano Brancati dans les années 50, le réalisateur de Vivre en paix a connu une période d'oubli de la part de la critique… On lui reproche de tomber dans le maniérisme et l'anecdote, de ne pas avoir le sens de la mesure et de ne pas aller jusqu'au fond des accusations. Certes Zampa n'est pas un poète, ni l'inventeur d'un langage, c'est un narrateur populaire, un moraliste doué. Mais on ne peut nier que sa satire touche souvent son but, même si, ensuite, elle ne va pas au fond du problème.

Zampa a le sens de la réalité quotidienne, des détails… et sans doute,quand il s'agira, dans quelques années de savoir comment étaient les Italiens, certains films de ce Cayatte italien, doué en plus de l'humour, seront sans doute reconsidérés à leur juste valeur. »

Françoise Pieri, Cinéma 74

    • BELLO, ONESTO, EMIGRATO AUSTRALIA SPOSEREBBE COMPAESANA ILLIBATA

      Amedeo Battipaglia, émigré en Australie depuis une vingtaine d'années, décide de se marier. Mais comme il se méfie des femmes australiennes trop émancipées, il demande à un prêtre italien de lui trouver une italienne disposée à le rejoindre en Australie. Toutefois, comme il sait qu'il n'est pas très beau, un peu enveloppé et pas spécialement attirant, il joint à sa lettre non sa photo mais celle d'un copain, Giuseppe, bien mieux de sa personne.

      La fille qui reçoit la lettre, Carmela, est une prostituée qui veut changer de vie et qui trouve que c'est l'occasion ou jamais. Elle prend l'avion et attérit en Australie.

      Amedeo l'attend à l'aéroport, faisant semblant d'avoir été envoyé la chercher par le fiancé retenu par son travail. Il espère profiter du voyage pour se faire apprécier. Arrivée à destination, Carmela n'est pas au bout de ses surprises…

       

      « …Le film de Zampa dépasse le simple divertissement. Tourné presque entièrement en Australie parmi de véritables émigrés italiens, il évoque un univers un peu absurde, fait de nostalgie du pays lointain, de paysages irréels, de coutumes singulières. Dans cet univers tout est possible, même l'histoire de Carmela et Amedeo, dont le comique laisse affleurer douleur et solitude… »

      Giovanni Grazzini, Corriere della sera, 23/12/1971

       

      « Après une collaboration étroite avec l'écrivain Vitaliano Brancati dans les années 50, le réalisateur de Vivre en paix a connu une période d'oubli de la part de la critique… On lui reproche de tomber dans le maniérisme et l'anecdote, de ne pas avoir le sens de la mesure et de ne pas aller jusqu'au fond des accusations. Certes Zampa n'est pas un poète, ni l'inventeur d'un langage, c'est un narrateur populaire, un moraliste doué. Mais on ne peut nier que sa satire touche souvent son but, même si, ensuite, elle ne va pas au fond du problème.

      Zampa a le sens de la réalité quotidienne, des détails… et sans doute,quand il s'agira, dans quelques années de savoir comment étaient les Italiens, certains films de ce Cayatte italien, doué en plus de l'humour, seront sans doute reconsidérés à leur juste valeur. »

      Françoise Pieri, Cinéma 74

    • Réalisation
      Luigi Zampa
    • Scenario
      Rodolfo Sonego, Luigi Zampa
    • Image
      Aldo Tonti
    • Montage
      Mario Morra
    • Musique
      Piero Piccioni
    • Producer (s)
      Gianni Hecht Lucari
    • Productions
      Documento Film
    • Interprètes
      Alberto Sordi, Claudia Cardinale, Riccardo Garrone, Corrado Olmi, Angelo Infanti, Tano Cimarosa, Marisa Carisi
    • Année
      1971
    • Durée
      1h 53
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom