BENVENUTO PRESIDENTE !

0h 1min
2021
Story of BENVENUTO PRESIDENTE !
BENVENUTO PRESIDENTE !

Peppino (Claudio Bisio) mène une vie tranquille dans un village de montagne où il s’occupe de la bibliothèque. Pendant ce temps à Rome les responsables politiques s’écharpent pour élire un nouveau président de la République. Pour temporiser, les parlementaires glissent dans l’urne les noms les plus farfelus, jusqu’au moment où Giuseppe Garibaldi obtient la majorité et serait élu… Le problème, c’est que la farce tourne court car il y a bien un Giuseppe Garibaldi vivant qui est donc légalement élu et ce n’est autre que… Peppino.

Les responsables politiques doivent le convaincre de renoncer publiquement. Ils lui font un tas de promesses qui lui mettent la puce à l’oreille et le décident à accepter la charge. Quant aux responsables du protocole ils s’arrachent les cheveux car Peppino fait fi de toutes les règles. Mais sa façon toute nouvelle d’aborder les gens et leurs problèmes le rend très populaire. Les politiciens de métier ne savent plus comment s’en débarrasser…

 

« J’ai voulu réaliser une comédie aussi surréaliste que l’histoire de notre pays, coupé en deux, avec d’un côté les gens bien et de l’autre les corrompus. Mais qui n’a rien à voir avec Beppe Grillo. Le scénario a été écrit il y a trois ans quand il n’était encore personne. […] Le cinéma se doit de raconter les défauts, les blessures et les malheurs de notre pays. Dans mon film, il y a trois familles assises autour d’une table, en train de regarder la télé. C’est l’autre face de l’Italie. Benvenuto Presidente ! n’est pas un acte d’accusation contre le parlement, car je crois que le manque d’éthique et de morale est aussi l’apanage de l’homme de la rue ».

Riccardo Milani, propos recueillis par Emanuela Genovese, Avvenire, 14 mars 2013

 

    • BENVENUTO PRESIDENTE !

      Peppino (Claudio Bisio) mène une vie tranquille dans un village de montagne où il s’occupe de la bibliothèque. Pendant ce temps à Rome les responsables politiques s’écharpent pour élire un nouveau président de la République. Pour temporiser, les parlementaires glissent dans l’urne les noms les plus farfelus, jusqu’au moment où Giuseppe Garibaldi obtient la majorité et serait élu… Le problème, c’est que la farce tourne court car il y a bien un Giuseppe Garibaldi vivant qui est donc légalement élu et ce n’est autre que… Peppino.

      Les responsables politiques doivent le convaincre de renoncer publiquement. Ils lui font un tas de promesses qui lui mettent la puce à l’oreille et le décident à accepter la charge. Quant aux responsables du protocole ils s’arrachent les cheveux car Peppino fait fi de toutes les règles. Mais sa façon toute nouvelle d’aborder les gens et leurs problèmes le rend très populaire. Les politiciens de métier ne savent plus comment s’en débarrasser…

       

      « J’ai voulu réaliser une comédie aussi surréaliste que l’histoire de notre pays, coupé en deux, avec d’un côté les gens bien et de l’autre les corrompus. Mais qui n’a rien à voir avec Beppe Grillo. Le scénario a été écrit il y a trois ans quand il n’était encore personne. […] Le cinéma se doit de raconter les défauts, les blessures et les malheurs de notre pays. Dans mon film, il y a trois familles assises autour d’une table, en train de regarder la télé. C’est l’autre face de l’Italie. Benvenuto Presidente ! n’est pas un acte d’accusation contre le parlement, car je crois que le manque d’éthique et de morale est aussi l’apanage de l’homme de la rue ».

      Riccardo Milani, propos recueillis par Emanuela Genovese, Avvenire, 14 mars 2013

       

    • Réalisation
      Riccardo Milani
    • Scenario
      Fabio Bonifacci
    • Image
      Saverio Guarna
    • Montage
      Giogiò Franchini
    • Musique
      Andrea Guerra
    • Producer (s)
      Nicola Giuliano, Francesca Cima
    • Productions
      Indigo Film, Rai Cinema, en association avec Film Investimenti Piemonte, BNL Gruppo BNP Paribas, avec le soutien de Film Commission Torino Piemonte
    • Vente à l’étranger
      Intramovies
    • Interprètes
      Claudio Bisio, Kasia Smutniak, Giuseppe Fiorello, Massimo Popolizio, Remo Girone, Omero Antonutti, Michele Alhaique, Cesare Bocci, Franco Ravera, Gianni Cavina, Patrizio Rispo, Piera Degli Esposti
    • Année
      2013
    • Durée
      1h 40
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOST
    • Citation
      Les lois ont été faites pour nous, si on les comprend pas, comment on peut les respecter ?
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom