BOLGIA TOTALE

0h 1min
2021
Story of BOLGIA TOTALE
BOLGIA TOTALE

L’inspecteur Quinto Crociani (Giorgio Colangeli) a été un as de la police, mais à quelques mois de la retraite c’est un homme fini. Il est devenu la risée du commissariat. L’alcool, la drogue, le jeu et les dettes ont eu raison de lui. Son chef, le commissaire Bonanza (Gianmarco Tognazzi) lui confie néanmoins une tâche des plus faciles : surveiller deux trafiquants dans un appartement pendant une demi-heure. L’un des deux, Michele Loi (Domenico Diele), arrive à lui fausser compagnie. Crociani est dans de sales draps : ou il le retrouve rapidement ou il sera mis à pied. Michele n’est pas dans une situation plus enviable. Il avait été arrêté avec une grosse quantité de drogue que lui avait confiée Felix (Ivan Franek), un trafiquant sournois et impitoyable, qui exige son argent et ne lui laisse que quelques jours pour le rembourser.

 

« J'ai toujours eu une passion viscérale pour la "crime fiction", le noir, qui, comme le dit Giorgio Gosetti, "n'est pas un genre. C'est une couleur, un état d'âme, une sensation. Le noir, plus qu'indiquer un genre spécifique, désigne un ton général, une série de thèmes, un ensemble de sous-genres." Et j’ai aussi toujours été fasciné par les histoires de personnages marginaux, de losers, de gens que la société considère comme des ratés. Les lueurs d'humanité paradoxale qui sont parfois cachées dans ce type de personnages m’ont toujours frappé et interpelé. […] J’ai donc voulu me saisir de deux stéréotypes narratifs caractéristiques du genre (le gendarme et le voleur, le shérif et le bandit, le gentil et le méchant) pour les réélaborer à ma façon et les adapter à la réalité italienne actuelle, de façon à les rendre crédibles. »

Matteo Scifoni, Bolgia totale – Pressbook, Mescalofilm, 2014

 

Matteo Scifoni (Rome, 1982) réalise des courts-métrages depuis l’âge de 14 ans. Il a fait des études de cinéma à l’Université Roma Tre. En 2006 il a écrit un premier roman Strani giorni. Bolgia totale est son premier long-métrage.

    • BOLGIA TOTALE

      L’inspecteur Quinto Crociani (Giorgio Colangeli) a été un as de la police, mais à quelques mois de la retraite c’est un homme fini. Il est devenu la risée du commissariat. L’alcool, la drogue, le jeu et les dettes ont eu raison de lui. Son chef, le commissaire Bonanza (Gianmarco Tognazzi) lui confie néanmoins une tâche des plus faciles : surveiller deux trafiquants dans un appartement pendant une demi-heure. L’un des deux, Michele Loi (Domenico Diele), arrive à lui fausser compagnie. Crociani est dans de sales draps : ou il le retrouve rapidement ou il sera mis à pied. Michele n’est pas dans une situation plus enviable. Il avait été arrêté avec une grosse quantité de drogue que lui avait confiée Felix (Ivan Franek), un trafiquant sournois et impitoyable, qui exige son argent et ne lui laisse que quelques jours pour le rembourser.

       

      « J'ai toujours eu une passion viscérale pour la "crime fiction", le noir, qui, comme le dit Giorgio Gosetti, "n'est pas un genre. C'est une couleur, un état d'âme, une sensation. Le noir, plus qu'indiquer un genre spécifique, désigne un ton général, une série de thèmes, un ensemble de sous-genres." Et j’ai aussi toujours été fasciné par les histoires de personnages marginaux, de losers, de gens que la société considère comme des ratés. Les lueurs d'humanité paradoxale qui sont parfois cachées dans ce type de personnages m’ont toujours frappé et interpelé. […] J’ai donc voulu me saisir de deux stéréotypes narratifs caractéristiques du genre (le gendarme et le voleur, le shérif et le bandit, le gentil et le méchant) pour les réélaborer à ma façon et les adapter à la réalité italienne actuelle, de façon à les rendre crédibles. »

      Matteo Scifoni, Bolgia totale – Pressbook, Mescalofilm, 2014

       

      Matteo Scifoni (Rome, 1982) réalise des courts-métrages depuis l’âge de 14 ans. Il a fait des études de cinéma à l’Université Roma Tre. En 2006 il a écrit un premier roman Strani giorni. Bolgia totale est son premier long-métrage.

    • Réalisation
      Matteo Scifoni
    • Scénario
      Matteo Scifoni
    • Image
      Ferran Paredes
    • Montage
      Francesco De Matteis
    • Musique
      Stefano Fresi
    • Producteur (s)
      Domenico Trapani Lombardo, Giorgio Beltrame
    • Productions
      Mescalito Film Srl, Oh!Pen Italia Srl, en association avec Red Post Production
    • Interprètes
      Giorgio Colangeli, Domenico Diele, Xhilda Lapardhaja, Ivan Franek, Gianmarco Tognazzi, Manuela Mandracchia, Katia Greco
    • Année
      2014
    • Durée
      1h 37
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOST
    • Citation
      Qu’est-ce qui vous est arrivé ? Vous étiez un as, tout le monde vous admirait
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom