CARO LUCIO TI SCRIVO

CARO LUCIO TI SCRIVO

Riccardo Marchesini

0h 1min
2021
Story of CARO LUCIO TI SCRIVO
CARO LUCIO TI SCRIVO

Bologne, centre de tri postal. Des postiers affairés et la chanson Caro amico ti scrivo. Une voix interpelle Lucio Dalla dont le nom et l’adresse apparaissent sur une lettre étrangement interceptée par une factrice qui commence sa tournée dans les rues du centre historique de Bologne. Avec l’ouverture de cette première lettre, on entre dans un dialogue imaginaire entre les protagonistes de ses chansons et Dalla lui-même, cinq ans après sa disparition. Ses personnages vont tour à tour se confier à Lucio et lui révéler ce qui leur est arrivé après que la chanson a été écrite. Anna et Marco sont devenus adultes, comment leur histoire a-t-elle évolué ? Maria a-t-elle rencontré ce prisonnier qu’elle a aperçu durant de longues années derrière les grilles de sa fenêtre ? Et qu’est devenu le bébé qui s’appellera Futura si c’est une fille ? Les chansons les plus célèbres de Dalla s’enchaînent avec une certaine nostalgie. Les images d’archives liées à ces chansons font revivre aussi la société de ces années-là.

 

« Un film à sketches, comme dans la plus pure tradition du cinéma italien, dans lequel chaque épisode correspond à une lettre écrite par l’un des protagonistes d’une de ses plus belles chansons. Un épistolaire d’amour, d’amitié, de colère, de solitude et d’espoir dans lequel la magie des chansons de Lucio et ses personnages se fondent avec ce que nous avons vu et que nous voyons sous les arcades de notre ville, et pas seulement. »

Riccardo Marchesini, Dossier de presse

Riccardo Marchesini est né à Bologne en 1975, son premier court-métrage Un mercoledì da Saponi (1997) reçoit le prix du Giglio Fiorentino d’Argento. Ensuite il alterne des films pour la télévision et le cinéma. Son univers de prédilection reste le documentaire. Il nous livre ici, avec Caro Lucio ti scrivo (2017), un docu-fiction qui est en quelque sorte son premier long-métrage.

    • CARO LUCIO TI SCRIVO

      Bologne, centre de tri postal. Des postiers affairés et la chanson Caro amico ti scrivo. Une voix interpelle Lucio Dalla dont le nom et l’adresse apparaissent sur une lettre étrangement interceptée par une factrice qui commence sa tournée dans les rues du centre historique de Bologne. Avec l’ouverture de cette première lettre, on entre dans un dialogue imaginaire entre les protagonistes de ses chansons et Dalla lui-même, cinq ans après sa disparition. Ses personnages vont tour à tour se confier à Lucio et lui révéler ce qui leur est arrivé après que la chanson a été écrite. Anna et Marco sont devenus adultes, comment leur histoire a-t-elle évolué ? Maria a-t-elle rencontré ce prisonnier qu’elle a aperçu durant de longues années derrière les grilles de sa fenêtre ? Et qu’est devenu le bébé qui s’appellera Futura si c’est une fille ? Les chansons les plus célèbres de Dalla s’enchaînent avec une certaine nostalgie. Les images d’archives liées à ces chansons font revivre aussi la société de ces années-là.

       

      « Un film à sketches, comme dans la plus pure tradition du cinéma italien, dans lequel chaque épisode correspond à une lettre écrite par l’un des protagonistes d’une de ses plus belles chansons. Un épistolaire d’amour, d’amitié, de colère, de solitude et d’espoir dans lequel la magie des chansons de Lucio et ses personnages se fondent avec ce que nous avons vu et que nous voyons sous les arcades de notre ville, et pas seulement. »

      Riccardo Marchesini, Dossier de presse

      Riccardo Marchesini est né à Bologne en 1975, son premier court-métrage Un mercoledì da Saponi (1997) reçoit le prix du Giglio Fiorentino d’Argento. Ensuite il alterne des films pour la télévision et le cinéma. Son univers de prédilection reste le documentaire. Il nous livre ici, avec Caro Lucio ti scrivo (2017), un docu-fiction qui est en quelque sorte son premier long-métrage.

    • Réalisation
      Riccardo Marchesini
    • Scénario
      Cristiano Governa, Riccardo Marchesini
    • Image
      Salvatore Varbaro
    • Montage
      Riccardo Marchesini
    • Musique
      Paolo Emilio Marrocco
    • Producteur (s)
      Giangiorgio Marchesini
    • Productions
      Giostra film S.r.l., avec le soutien de Regione Emilia-Romagna Film Commission
    • Interprètes
      Federica Fabiani, Vincenzo Iannuzzo, Maria Grazia Maffia, Lorenzo Scala, Barbara Bertoni, Olivier Fabrice Gasperoni, Bob Messini, Rita Colantonio, Cristina Casale, Marco Feo, Marco Giorgi, Agnese Brighittini, Roberto Bona, Federica Ugolini, Michele Di Giacomo, Stefania Medri, Lorenzo Adorni, Selene Demaria, Alberto Petitto, Romano DanielliVoix off : Alessandro Benvenuti, Neri Marcore?, Rita Colantonio, Piera Degli Esposti, Grazia Verasani, Ottavia Piccolo, Andrea Roncato, Ambra Angiolini
    • Année
      2017
    • Durée
      1h 29
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOSTF
    • Citation
      J’étais sur le point de m’en aller, quand il est apparu au fond du couloir de son immeuble… Une lettre pour vous, Monsieur Dalla, lui dis-je en lui tendant timidement la lettre.
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom