CI VUOLE UN GRAN FISICO

0h 1min
2021
Story of CI VUOLE UN GRAN FISICO
CI VUOLE UN GRAN FISICO  

50 ans, c’est un âge critique, surtout pour les femmes, c’est bien connu. Eva (Angela Finocchiaro) en fait l’amère expérience. Elle est vendeuse dans une parfumerie et elle commence à craindre la concurrence impitoyable de collègues plus jeunes, plus aguerries et surtout plus attirantes. Le spectre du licenciement la hante, d’autant plus qu’elle a charge d’âme : séparée de son mari (Stefano Belisari), envahissant malgré tout, elle s’occupe de sa fille Francesca (Antonella Lo Coco) qui ne rêve que de musique et de sa mère (Rosalina Neri) qui a un regain de vitalité. Eva réagit en essayant d’être parfaite, mais c’est là que l’on court le risque de faire le plus de gaffes… Heureusement, Angelo le bien nommé (Giovanni Storti) veille sur elle…

Angela Finocchiaro porte tout le film, avec ses répliques cinglantes et une forte dose d’auto-ironie. Sophie Chiarello joue sur le rythme grâce au montage avisé de Marco Spoletini. Elle mêle les nuances de couleurs et des décors très suggestifs. À mi-chemin entre comédie musicale, mélodrame sentimental, journal d’une ménagère au bord de la crise de nerfs […] le film débouche sur la revendication du plaisir à tout âge. Et se sentir désirée vaut mieux que n’importe quel antidépresseur.

Cristina Piccino, il manifesto, 8 mars 2013

 

Nous avons connu Sophie Chiarello en 2012 grâce à son documentaire Ritals – domani me ne vado, alors qu’elle avait déjà une longue carrière d’assistante auprès de Massimo Venier, Edoardo Winspeare, Kim Rossi Stuart et Giuseppe Piccioni. Ci vuole un gran fisico est son premier long-métrage de fiction.

    • CI VUOLE UN GRAN FISICO

       

      50 ans, c’est un âge critique, surtout pour les femmes, c’est bien connu. Eva (Angela Finocchiaro) en fait l’amère expérience. Elle est vendeuse dans une parfumerie et elle commence à craindre la concurrence impitoyable de collègues plus jeunes, plus aguerries et surtout plus attirantes. Le spectre du licenciement la hante, d’autant plus qu’elle a charge d’âme : séparée de son mari (Stefano Belisari), envahissant malgré tout, elle s’occupe de sa fille Francesca (Antonella Lo Coco) qui ne rêve que de musique et de sa mère (Rosalina Neri) qui a un regain de vitalité. Eva réagit en essayant d’être parfaite, mais c’est là que l’on court le risque de faire le plus de gaffes… Heureusement, Angelo le bien nommé (Giovanni Storti) veille sur elle…

      Angela Finocchiaro porte tout le film, avec ses répliques cinglantes et une forte dose d’auto-ironie. Sophie Chiarello joue sur le rythme grâce au montage avisé de Marco Spoletini. Elle mêle les nuances de couleurs et des décors très suggestifs. À mi-chemin entre comédie musicale, mélodrame sentimental, journal d’une ménagère au bord de la crise de nerfs […] le film débouche sur la revendication du plaisir à tout âge. Et se sentir désirée vaut mieux que n’importe quel antidépresseur.

      Cristina Piccino, il manifesto, 8 mars 2013

       

      Nous avons connu Sophie Chiarello en 2012 grâce à son documentaire Ritals – domani me ne vado, alors qu’elle avait déjà une longue carrière d’assistante auprès de Massimo Venier, Edoardo Winspeare, Kim Rossi Stuart et Giuseppe Piccioni. Ci vuole un gran fisico est son premier long-métrage de fiction.

    • Réalisation
      Sophie Chiarello
    • Scenario
      Valerio Bariletti, Walter Fontana, Pasquale Plastino
    • Image
      Gianni Fiore Coltellacci
    • Montage
      Marco Spoletini
    • Musique
      Valerio Carboni
    • Producer (s)
      Paolo Guerra
    • Productions
      AGIDI, Medusa Film, avec le soutien de la Film Commission Torino Piemonte
    • Interprètes
      Angela Finocchiaro, Raul Cremona, Stefano Belisari, Jurij Ferrini, Rosalina Neri, Giovanni Storti, Franco Barbero, Jacopo Maria Bicocchi, Aldo Baglio, Paolo Guerra, Paolo Hendel
    • Année
      2013
    • Durée
      1h 30
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOST
    • Citation
      Répétez après moi : je ne suis pas vieille !
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom