COSIMO E NICOLE

COSIMO E NICOLE

Francesco Amato

0h 1min
2021
Story of COSIMO E NICOLE
COSIMO E NICOLE

Gênes, 2001, pendant le G8. Cosimo (Riccardo Scamarcio) secourt une jeune française, Nicole (Clara Ponsot), blessée par un policier. Il arrête une camionnette qui passe. Au volant il y a Paolo (Paolo Sassanelli), un imprésario qui organise les concerts dans le cadre du rassemblement des altermondialistes. Il les aide à sortir de l’encerclement policier et fait soigner Nicole par un ami.

Cosimo et Nicole ne se quittent plus. Ils vivent leur passion entre vagabondages et petits boulots, puis un jour ils retournent à Gênes auprès de Paolo qui les associe à son nouveau projet : créer un espace pour des concerts en plein air. Lors du montage des gradins, Alioune (Souleymane Sow), un jeune clandestin, tombe d’un échafaudage. Il gît au sol, inanimé. Paolo voit se profiler la catastrophe et demande à Cosimo et Nicole de l’aider à faire disparaître le corps. Les concerts s’enchaînent, mais Nicole est hantée par le souvenir du jeune Africain. Lorsque par hasard elle le revoit dans une chambre d’hôpital, elle n’a plus qu’une idée en tête, l’aider pour se racheter.

 

« J’ai voulu raconter le parcours d’un jeune couple vraiment amoureux, avec la liberté totale de ceux qui n’ont rien à perdre. Un couple assez peu conventionnel : deux nomades sans vrai but dans la vie, si ce n’est le plaisir d’être ensemble. Ils n’ont aucun lien, ils ont choisi la précarité, ils sont indépendants, brouillons et plutôt inconscients. Mon but était de faire un film sur leur couple vu de l’intérieur. J’ai demandé à Riccardo Scamarcio et à Clara Ponsot d’interpréter Cosimo et Nicole parce que je savais qu’ils pourraient donner aux personnages l’intensité physique nécessaire. Je voulais que cette histoire se dessine sur les corps des comédiens. »

Francesco Amato, Primissima, 29 novembre 2012

    • COSIMO E NICOLE

      Gênes, 2001, pendant le G8. Cosimo (Riccardo Scamarcio) secourt une jeune française, Nicole (Clara Ponsot), blessée par un policier. Il arrête une camionnette qui passe. Au volant il y a Paolo (Paolo Sassanelli), un imprésario qui organise les concerts dans le cadre du rassemblement des altermondialistes. Il les aide à sortir de l’encerclement policier et fait soigner Nicole par un ami.

      Cosimo et Nicole ne se quittent plus. Ils vivent leur passion entre vagabondages et petits boulots, puis un jour ils retournent à Gênes auprès de Paolo qui les associe à son nouveau projet : créer un espace pour des concerts en plein air. Lors du montage des gradins, Alioune (Souleymane Sow), un jeune clandestin, tombe d’un échafaudage. Il gît au sol, inanimé. Paolo voit se profiler la catastrophe et demande à Cosimo et Nicole de l’aider à faire disparaître le corps. Les concerts s’enchaînent, mais Nicole est hantée par le souvenir du jeune Africain. Lorsque par hasard elle le revoit dans une chambre d’hôpital, elle n’a plus qu’une idée en tête, l’aider pour se racheter.

       

      « J’ai voulu raconter le parcours d’un jeune couple vraiment amoureux, avec la liberté totale de ceux qui n’ont rien à perdre. Un couple assez peu conventionnel : deux nomades sans vrai but dans la vie, si ce n’est le plaisir d’être ensemble. Ils n’ont aucun lien, ils ont choisi la précarité, ils sont indépendants, brouillons et plutôt inconscients. Mon but était de faire un film sur leur couple vu de l’intérieur. J’ai demandé à Riccardo Scamarcio et à Clara Ponsot d’interpréter Cosimo et Nicole parce que je savais qu’ils pourraient donner aux personnages l’intensité physique nécessaire. Je voulais que cette histoire se dessine sur les corps des comédiens. »

      Francesco Amato, Primissima, 29 novembre 2012

    • Réalisation
      Francesco Amato
    • Scénario
      Francesco Amato, Giuliano Miniati, Daniela Gambaro
    • Image
      Federico Annicchiarico
    • Montage
      Luigi Mearelli
    • Musique
      Francesco Cerasi
    • Producteur (s)
      Riccardo Tozzi, Marco Chimenz, Giovanni Stabilini
    • Productions
      Cattleya, Fastfilm, Rai Cinema, avec le soutien de la Film Commission Torino Piemonte
    • Vente à l’étranger
      Rai Trade
    • Interprètes
      Riccardo Scamarcio, Clara Ponsot, Paolo Sassanelli, Souleymane Sow, Giorgia Salari, Andrea Bruschi, Jo Prestia, Thierno Thiam, Angela Baraldi
    • Année
      2012
    • Durée
      1h 40
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOST
    • Citation
      On s’était rencontrés par hasard, pourtant rien entre nous ne semblait dû au hasard
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom