DICEMBRE

0h 1min
1990
Story of DICEMBRE
DICEMBRE

Gianna perd subitement son mari à la veille de Noël. Jeune femme d'origine calabraise, elle refuse toute attention de la part de sa famille et se replie complètement sur elle-même.

Contradictoire et impulsive, Gianna manifeste une indifférence appa­rente face au malheur qui lui est arrivé. Elle choque tout le monde en éclatant de rire avec un vieil ami durant les obsèques de son mari. Elle repousse brutalement son frère qui veut la consoler et n'accepte pour seule compagnie qu'Andrea, son neveu préféré, avec lequel elle par­tage un amour immodéré pour le cinéma, les contes de fées et le monde fantastique.

Un soir, Gianna découvre que quelqu'un parvient à entrer chez elle sans difficulté. Face à l'incrédulité générale, la jeune femme trouve, comme seul allié, Andrea qui se passionne pour cette étrange histoire comme s'il s'agissait d'un jeu. Pour lui, ce mois de décembre sera inoubliable, plein d'aventures, de traquenards, de fuites et de fables à la lumière des bougies. Les deux complices finiront par démasquer le voleur, un modeste ouvrier qui avait réparé la serrure de la porte, alors que la fête du Nouvel An bat son plein dans les rues de la ville.

Au matin du 1e janvier, les parents d'Andrea viennent le chercher. Rentré chez lui, le gamin pense sans cesse à sa tante qu'il voit comme une femme très belle, sûre d'elle-même, victorieuse… Il ne peut imagi­ner que Gianna doit à présent mener un combat bien plus difficile, seule face au désert de sa maison vide.

  « C'est une histoire d'incompréhensions (incompréhension entre Gianna et son entou­rage) et d'illusions (illusion d'une "fuite" de Gianna dans l'imaginaire, l'aventure) racontée par un témoin non fiable, Andrea n'ayant aucune intuition de la vie réelle de sa tante. » Antonio Monda  

Antonio Monda, né à Velletri (Rome) en 1960, a débuté en 1980 comme assistant-monteur. En 1981, il est assistant et photographe de plateau dans La notte di San Lorenzo des frères Taviani. Par la suite, il réalise de nombreux spots publicitaires, des enquêtes et documents pour la télévision et pour la presse. Dicembre est son premier long métrage

    • DICEMBRE

      Gianna perd subitement son mari à la veille de Noël. Jeune femme d'origine calabraise, elle refuse toute attention de la part de sa famille et se replie complètement sur elle-même.

      Contradictoire et impulsive, Gianna manifeste une indifférence appa­rente face au malheur qui lui est arrivé. Elle choque tout le monde en éclatant de rire avec un vieil ami durant les obsèques de son mari. Elle repousse brutalement son frère qui veut la consoler et n'accepte pour seule compagnie qu'Andrea, son neveu préféré, avec lequel elle par­tage un amour immodéré pour le cinéma, les contes de fées et le monde fantastique.

      Un soir, Gianna découvre que quelqu'un parvient à entrer chez elle sans difficulté. Face à l'incrédulité générale, la jeune femme trouve, comme seul allié, Andrea qui se passionne pour cette étrange histoire comme s'il s'agissait d'un jeu. Pour lui, ce mois de décembre sera inoubliable, plein d'aventures, de traquenards, de fuites et de fables à la lumière des bougies. Les deux complices finiront par démasquer le voleur, un modeste ouvrier qui avait réparé la serrure de la porte, alors que la fête du Nouvel An bat son plein dans les rues de la ville.

      Au matin du 1e janvier, les parents d'Andrea viennent le chercher. Rentré chez lui, le gamin pense sans cesse à sa tante qu'il voit comme une femme très belle, sûre d'elle-même, victorieuse… Il ne peut imagi­ner que Gianna doit à présent mener un combat bien plus difficile, seule face au désert de sa maison vide.

       

      « C'est une histoire d'incompréhensions (incompréhension entre Gianna et son entou­rage) et d'illusions (illusion d'une "fuite" de Gianna dans l'imaginaire, l'aventure) racontée par un témoin non fiable, Andrea n'ayant aucune intuition de la vie réelle de sa tante. »

      Antonio Monda

       

      Antonio Monda, né à Velletri (Rome) en 1960, a débuté en 1980 comme assistant-monteur. En 1981, il est assistant et photographe de plateau dans La notte di San Lorenzo des frères Taviani. Par la suite, il réalise de nombreux spots publicitaires, des enquêtes et documents pour la télévision et pour la presse. Dicembre est son premier long métrage

    • Réalisation
      Antonio Monda
    • Scenario
      Antonio Monda
    • Image
      Tonino Mardi
    • Montage
      Roberto Perpignani
    • Musique
      Gianluca Podio
    • Producer (s)
      Grazia Volpi
    • Productions
      Ager 3 en collaboration avec Rai Uno, Istituto Luce S.p.A
    • Interprètes
      Pamela Villoresi, Alessandro Haber, Pino Colizzi, Susanna Marcomeni et le petit Leonardo Trame
    • Année
      1990
    • Durée
      1h 30
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom