I FIGLI DELLA NOTTE

0h 1min
2021
Story of I FIGLI DELLA NOTTE
I FIGLI DELLA NOTTE

Giulio (Vincenzo Crea) est un adolescent de bonne famille que sa mère place dans un pensionnat d’élite spécialisé dans la formation des futures générations de décideurs. Il y vit le cauchemar de la solitude et de la discipline de fer, entre l’interdiction d’accéder à Internet et le bizutage plus que tacitement encouragé par les professeurs. Giulio se lie d’amitié avec Edoardo (Ludovico Succio), le plus rebelle de ses camarades. Leur amitié se renforce à force d’évasions nocturnes dont le seul objectif est une étrange boîte de nuit enfouie au fin fond d’une forêt. Là où la jeune Elena (Yuliia Sobol) se prostitue. Loin d’ignorer les transgressions de ses élèves, la direction du pensionnat surveille toutes leurs escapades, notamment à travers Mathias (Fabrizio Rongione), un éducateur des plus mystérieux.

 

« L’idée du film est liée à mes années de lycée et à certaines personnes qui ont marqué ma vie. […] Ces rencontres m’ont poussé à raconter un univers juvénile peu exploré jusqu’ici, du moins en Italie. Je voulais raconter une souffrance qui n’a rien à voir avec une quelconque forme de marginalité sociale mais qui n’en est pas moins enracinée dans notre société. À partir de la situation extrême d’un pensionnat, je me confronte à l’un des sentiments les plus forts qu’un adolescent puisse vivre : l’abandon. […] Cette fable noire se base sur une histoire de formation ou mieux de "déformation". Les sentiments les plus profonds des protagonistes m’ont entraîné dans le monde des rêves, des cauchemars, à travers tout ce que le film d’horreur est à même de suggérer. Aucun autre genre cinématographique n’est apte à traduire en images ces aspects de l’esprit humain. »

Andrea De Sica, Dossier de presse

 

Andrea De Sica, fils du regretté compositeur Manuel et petit-fils de Vittorio, a débuté en tant qu’assistant de Bernardo Bertolucci dans The Dreamers. Il a ensuite travaillé aux côtés de Ferzan Ozpetek et de Vincenzo Marra, tout en menant à bien des études universitaires en philosophie et la formation de réalisation au Centro Sperimentale di Cinematografia de Rome. I figli della notte est son premier long-métrage.

    • I FIGLI DELLA NOTTE

      Giulio (Vincenzo Crea) est un adolescent de bonne famille que sa mère place dans un pensionnat d’élite spécialisé dans la formation des futures générations de décideurs. Il y vit le cauchemar de la solitude et de la discipline de fer, entre l’interdiction d’accéder à Internet et le bizutage plus que tacitement encouragé par les professeurs. Giulio se lie d’amitié avec Edoardo (Ludovico Succio), le plus rebelle de ses camarades. Leur amitié se renforce à force d’évasions nocturnes dont le seul objectif est une étrange boîte de nuit enfouie au fin fond d’une forêt. Là où la jeune Elena (Yuliia Sobol) se prostitue. Loin d’ignorer les transgressions de ses élèves, la direction du pensionnat surveille toutes leurs escapades, notamment à travers Mathias (Fabrizio Rongione), un éducateur des plus mystérieux.

       

      « L’idée du film est liée à mes années de lycée et à certaines personnes qui ont marqué ma vie. […] Ces rencontres m’ont poussé à raconter un univers juvénile peu exploré jusqu’ici, du moins en Italie. Je voulais raconter une souffrance qui n’a rien à voir avec une quelconque forme de marginalité sociale mais qui n’en est pas moins enracinée dans notre société. À partir de la situation extrême d’un pensionnat, je me confronte à l’un des sentiments les plus forts qu’un adolescent puisse vivre : l’abandon. […] Cette fable noire se base sur une histoire de formation ou mieux de "déformation". Les sentiments les plus profonds des protagonistes m’ont entraîné dans le monde des rêves, des cauchemars, à travers tout ce que le film d’horreur est à même de suggérer. Aucun autre genre cinématographique n’est apte à traduire en images ces aspects de l’esprit humain. »

      Andrea De Sica, Dossier de presse

       

      Andrea De Sica, fils du regretté compositeur Manuel et petit-fils de Vittorio, a débuté en tant qu’assistant de Bernardo Bertolucci dans The Dreamers. Il a ensuite travaillé aux côtés de Ferzan Ozpetek et de Vincenzo Marra, tout en menant à bien des études universitaires en philosophie et la formation de réalisation au Centro Sperimentale di Cinematografia de Rome. I figli della notte est son premier long-métrage.

    • Réalisation
      Andrea De Sica
    • Scenario
      Andrea De Sica, Mariano Di Nardo, Gloria Malatesta
    • Image
      Stefano Falivene
    • Montage
      Alberto Masi
    • Musique
      Andrea De Sica
    • Producer (s)
      Marta Donzelli, Gregorio Paonessa, Joseph Rouschop, Valérie Bournonville
    • Productions
      Vivo film, Rai Cinema, Tarantula, avec la contribution du MiBACT, d’Eurimages, d’IDM Südtirol-Alto Adige Film Fund & Commission (BLS)
    • Distribution France
      Reel Suspects
    • Interprètes
      Vincenzo Crea, Ludovico Succio, Fabrizio Rongione, Yuliia Sobol, Luigi Bignone, Pietro Monfreda, Michael Bernhard Plattner, Dario Cantarelli
    • Année
      2016
    • Durée
      1h 25
    • Pays de production
      Italie, Belgique
    • Format
      VOST
    • Citation
      Les attentes de cet institut coïncident avec celles de vos familles.
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom