SWEET DEMOCRACY

0h 1min
2021
Story of SWEET DEMOCRACY
SWEET DEMOCRACY

Adam Corretti (Riccardo Castagnari) est un journaliste de renommée internationale qui a bâti sa carrière sur son intransigeance et sa droiture. Aussi est-il redouté par tous ceux qui sont au pouvoir. En même temps, pour un homme politique, accepter de se laisser interviewer par lui vaut comme une preuve d’honnêteté. Mais en même temps accepter le combat pourrait avoir aussi un effet boomerang catastrophique. C’est ce que redoute Lodovico (Antonello Pascale) le secrétaire particulier du Président du conseil italien Giacomo Pavrini (Michele Diomà). Mais comme ce dernier est au plus bas dans les sondages il consent à se laisser interviewer par le terrible Adam Corretti. Le sujet de l’interview : la liberté d’expression en Italie. Pavrini a vraiment de quoi se faire du souci…

« La politique a-t-elle toujours un pouvoir de décision ? Les citoyens peuvent-ils influer à travers leur vote sur les décisions qui sont prises ? Ce sont les deux principales questions auxquelles j’essaie de répondre dans Sweet Democracy. Un film satirique dans lequel, à travers la description d’un Premier Ministre, j’essaie d’analyser la relation entre le cinéma, la presse et la politique en Europe. Sweet Democracy est un film satirique dans lequel, après un voyage dans les allées du pouvoir, un de mes plus profonds désirs est mis en lumière : l’idée du cinéma en tant que véhicule pour atteindre la conscience sociale et culturelle de qui nous sommes. »

Michele Diomà, Dossier de presse

Michele Diomà (Naples, 1983) débute en France par l’art vidéo, puis en 2014 il produit et réalise un documentaire, Born in the U.S.E. une réflexion sur le cinéma et sa capacité à représenter la réalité, avec les interventions de Renzo Rossellini, Francesco Rosi et Giuseppe Tornatore. En 2016 il réalise Sweet Democracy qui se prévaut de l’intervention de Donald Ranvaud dans la production.

    • SWEET DEMOCRACY

      Adam Corretti (Riccardo Castagnari) est un journaliste de renommée internationale qui a bâti sa carrière sur son intransigeance et sa droiture. Aussi est-il redouté par tous ceux qui sont au pouvoir. En même temps, pour un homme politique, accepter de se laisser interviewer par lui vaut comme une preuve d’honnêteté. Mais en même temps accepter le combat pourrait avoir aussi un effet boomerang catastrophique. C’est ce que redoute Lodovico (Antonello Pascale) le secrétaire particulier du Président du conseil italien Giacomo Pavrini (Michele Diomà). Mais comme ce dernier est au plus bas dans les sondages il consent à se laisser interviewer par le terrible Adam Corretti. Le sujet de l’interview : la liberté d’expression en Italie. Pavrini a vraiment de quoi se faire du souci…

      « La politique a-t-elle toujours un pouvoir de décision ? Les citoyens peuvent-ils influer à travers leur vote sur les décisions qui sont prises ?
      Ce sont les deux principales questions auxquelles j’essaie de répondre dans Sweet Democracy. Un film satirique dans lequel, à travers la description d’un Premier Ministre, j’essaie d’analyser la relation entre le cinéma, la presse et la politique en Europe.
      Sweet Democracy est un film satirique dans lequel, après un voyage dans les allées du pouvoir, un de mes plus profonds désirs est mis en lumière : l’idée du cinéma en tant que véhicule pour atteindre la conscience sociale et culturelle de qui nous sommes. »

      Michele Diomà, Dossier de presse

      Michele Diomà (Naples, 1983) débute en France par l’art vidéo, puis en 2014 il produit et réalise un documentaire, Born in the U.S.E. une réflexion sur le cinéma et sa capacité à représenter la réalité, avec les interventions de Renzo Rossellini, Francesco Rosi et Giuseppe Tornatore. En 2016 il réalise Sweet Democracy qui se prévaut de l’intervention de Donald Ranvaud dans la production.

    • Réalisation
      Michele Diomà
    • Scenario
      Michele Diomà
    • Image
      Raffaele Manco
    • Montage
      Raffaele Manco, Michele Diomà
    • Musique
      Yuri Don Carlos
    • Producer (s)
      Michele Diomà
    • Productions
      Cinemannozero
    • Vente à l’étranger
      cinemannozero
    • Interprètes
      Dario Fo, Michele Diomà, Donald Ranvaud, Antonello Pascale, Ottavia Orticello, Renato Scarpa, Riccardo Castagnari, Nadia Kibout, Carmen Di Marzo
    • Année
      2016
    • Durée
      1h 24
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOST
    • Citation
      Président Pavrini, comment expliquez-vous le fait que l’Italie occupe la 70e place
      concernant la liberté de la presse selon des études récentes ?
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom