I MAGI RANDAGI

0h 1min
1996
Story of I MAGI RANDAGI
I MAGI RANDAGI Gaspare, Baldassare et Melchiorre travaillent dans un cirque qui arrive dans un village au nom sinistre : Monte Féroce. Comme pour prouver qu'il porte bien son nom, les habitants du lieu sifflent le spectacle et mettent le feu au chapiteau. Nos trois compères prennent leurs jambes à leur cou et leur fuite les conduit au bord de la mer. Le curé d'un petit village les embauche pour jouer les Rois mages dans une crèche vivante. Accusés par les villageois d'avoir violé tout un groupe de femmes-anges, ils risquent la castration et ne sont sauvés que par l'intervention du prêtre qui fait débuter la représentation. Ils découvrent alors que l'enfant est remplacé par un poupon car dans ce village il n'y a pas eu de naissances depuis plusieurs années. La nuit, ils font tous les trois le même rêve. Un Dieu le Père un peu particulier leur ordonne de partir à la recherche de l'Enfant Jésus qui va naître. Ils suivent l'étoile mais leur quête est pleine d'embûches. La première Marie qui accouche met au monde une petite fille et la suivante, deux jumeaux. Tant pis ou tant mieux. Dans le monde d'aujourd'hui deux ou trois messies ne sont pas de trop.   Le projet de cette étrange histoire sort de la plume de Pier Paolo Pasolini. En 1966, il le destinait à Toto, puis, après le décès de ce dernier, à Eduardo de Filippo. "Tout porte à croire gué l'auteur de Uccellacci e uccellini se préparait à charger l'histoire des trois modernes mages-clochards de significations intellectuelles. Sergio Citti, qui a hérité du sujet, en fait une histoire féerique. C'est un peu comme si cette odyssée magique avait des origines antérieures à Pasolini. Elle fait penser à Francesco de Rossellini, ou encore à La strada de Fellini. " Tullio Kezich
    • I MAGI RANDAGI

      Gaspare, Baldassare et Melchiorre travaillent dans un cirque qui arrive dans un village au nom sinistre : Monte Féroce. Comme pour prouver qu'il porte bien son nom, les habitants du lieu sifflent le spectacle et mettent le feu au chapiteau. Nos trois compères prennent leurs jambes à leur cou et leur fuite les conduit au bord de la mer. Le curé d'un petit village les embauche pour jouer les Rois mages dans une crèche vivante. Accusés par les villageois d'avoir violé tout un groupe de femmes-anges, ils risquent la castration et ne sont sauvés que par l'intervention du prêtre qui fait débuter la représentation. Ils découvrent alors que l'enfant est remplacé par un poupon car dans ce village il n'y a pas eu de naissances depuis plusieurs années. La nuit, ils font tous les trois le même rêve. Un Dieu le Père un peu particulier leur ordonne de partir à la recherche de l'Enfant Jésus qui va naître. Ils suivent l'étoile mais leur quête est pleine d'embûches. La première Marie qui accouche met au monde une petite fille et la suivante, deux jumeaux. Tant pis ou tant mieux. Dans le monde d'aujourd'hui deux ou trois messies ne sont pas de trop.

       

      Le projet de cette étrange histoire sort de la plume de Pier Paolo Pasolini. En 1966, il le destinait à Toto, puis, après le décès de ce dernier, à Eduardo de Filippo.

      "Tout porte à croire gué l'auteur de Uccellacci e uccellini se préparait à charger l'histoire des trois modernes mages-clochards de significations intellectuelles. Sergio Citti, qui a hérité du sujet, en fait une histoire féerique. C'est un peu comme si cette odyssée magique avait des origines antérieures à Pasolini. Elle fait penser à Francesco de Rossellini, ou encore à La strada de Fellini. "

      Tullio Kezich

    • Réalisation
      Sergio Citti
    • Scénario
      Sergio Citti avec la collaboration de David Grieco, Michèle Salimbeni
    • Image
      Franco Di Giacomo
    • Montage
      Ugo de Rossi
    • Musique
      Ennio Morricone
    • Producteur (s)
      Francesco Torelli
    • Productions
      IPS, Istituto Luce,, Les Films sans Fronrières, Journal Film
    • Distribution France
      Les films sans frontières
    • Interprètes
      Silvio Orlando, Patrick Bauchau Rolf Zacher,, Nanni Tamma,, Laura Betti, Franco Citti, Gastone Moschin
    • Année
      1996
    • Durée
      1h 37
    • Pays de production
      Italie, France, Allemagne
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom